Accueil > Tech > Composants > En quête de réalité augmentée, Intel aurait fermé sa division wearable
intel wearable realite augmentee

En quête de réalité augmentée, Intel aurait fermé sa division wearable

Décidément, Intel a un problème avec l’Internet des Objets. Après avoir arrêté la fabrication de certaines cartes Iot comme Joule et Edison, voilà que la firme de composants aurait fermé sa division wearable, celle consacrée à la conception de bracelets et de montres connectées.

Le jeudi 20 juillet dernier, CNBC publiait cette information concernant la fermeture de la division wearable d’Intel. Le média américain a contacté une source proche du fondeur qui lui affirmé l’arrêt de l’activité à la fin du mois de juin. Cette équipe travaillait notamment sur des trackers sportifs.

Le marché des wearables : même les géants s’y cassent les dents

Il s’agit pour ainsi dire de la fin d’une époque. En mars 2014, Intel avait racheté la startup Basis Science pour 100 millions de dollars. Cette société spécialisée dans les bracelets et les montres connectées pour sportifs était devenue la marque dédiée du fondeur. Pourtant, le chiffre d’affaires de cette division n’était pas communiqué et surtout des problèmes de surchauffe en août 2016 avaient terni l’image de Basis en août 2016.

Depuis Intel semble uniquement fournir des partenaires comme Tag Heuer, New Balance, Recon ou Oakley avec ses puces dédiées, nommées Curie. Cette position s’explique aisément : le marché de la montre connectée est fortement concurrentiel et subit une profonde restructuration. Sur le versant professionnel, le constructeur a déjà acté l’arrêt de production certaines cartes IoT Joule et Edison malgré une hausse du chiffre d’affaires de cette branche.

Intel réoriente son activité vers la réalité augmentée

intel realite augmentee

Pour rappel, en novembre dernier la firme a coupé 80 % des effectifs de Basis en les relocalisant dans d’autres secteurs de l’entreprise. Plus généralement, la société souffre de la chute du marché PC en plus d’une concurrence accrue de son adversaire AMD.

Cependant, Intel n’a pas coupé la tête de sa division wearable en vain. Une partie de l’équipe serait maintenant en charge de projets concernant la réalité augmentée. Avec l’avènement de cette technologie, notamment grâce à Microsoft et son casque HoloLens, le fondeur pourrait fournir des puces dédiées à cette technologie qui demande des ressources de calculs conséquentes dans un format réduit. Intel développe déjà un casque de réalité virtuelle sous le nom de code : Project Alloy.

A lire également

objenious bouygues

Objenious et STMicroelectronics présentent des kits de développement certifiés LoRa

Les concurrents réagissent aux annonces de Sigfox lors de son événement dédié à Prague. Objenious …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *