in , ,

[Interview] Katapult Design, le couteau suisse des startups

Nathan Pollock et Michael Rossignuolo au studio de Byron Bay

Le design d’un produit est important, surtout dans le cadre des objets connectés afin de plaire au plus grand nombre d’acheteurs. Nous avons réalisé l’interview de Nathan Pollock, l’un des fondateurs de Katapult Design, cabinet-conseil en design pour les startups. 

Pouvez-vous nous présenter Katapult Design ?

Katapult Design est un cabinet-conseil de développement et de design de produits basé dans la Byron Bay à Melbourne en Australie. Établi depuis 7 ans, Katapult Design est l’un des cabinets-conseil le plus réputé du pays au service à la fois de clients locaux et internationaux et nous développons également nos propres produits.

Il s’agit d’une équipe de 8 personnes performantes et qui compte des designers industriels et des ingénieurs produits qui travaillent en collaboration avec des inventeurs, startups ainsi que de grands groupes afin d’élaborer de meilleures solutions pour les utilisateurs. Nous travaillons dans de nombreux secteurs comme les objets connectés, les appareils high-tech et médicaux, des produits sportifs et bien d’autres encore.

pcloud

Nos talents combinés nous permettent d’apporter nos services à une clientèle que ce soit dans le processus de recherche ou de la conception du design jusqu’au lancement de la production.

Personnellement j’ai été designer industriel pendant 26 ans et j’ai travaillé avec de grands cabinets de conseil à Melbourne, Sydney et Brisbane. C’est ma frustration pour le manque de services clients personnels et mon désire de me concentrer un peu plus sur les résultats pour les utilisateurs qui m’ont poussé à créer Katapult Design. Après avoir voyagé 10 mois tout autour de l’Australie nous nous sommes arrêtés à Byron bay où nous sommes tombés amoureux de l’atmosphère créative et relaxante qui y règne. Quelques semaines plus tard, Katapult est né. Je suis fier d’avoir pu développer une équipe aussi forte et dévouée en un temps aussi court.

Quelles sont les startups qui vous intéressent ?

Nous nous intéressons principalement aux startups qui ont besoin d’une sorte de matériel informatique dans leur offre produit. Bien que nous ne puissions les aider qu’au niveau du design de logiciel basé sur les produits, notre but est définitivement sur le matériel informatique et sur l’expérience utilisateur, car c’est là où nous avons le plus d’impact.

Qu’en est-il des startups IoT ou qui sont spécialisées dans les objets connectés ?

Casque Ehat
Ehat, casque intelligent de Ehatsystem

Nous avons beaucoup travaillé sur des objets connectés et nous en avons développé un certain nombre pour divers clients. Cela inclut le secteur médical, du sport, de produits de sécurité pour des compagnies basées ici en Australie, mais aussi d’outre-mer. On peut prendre l’exemple de Ehat, un casque qui permet de superviser le travail d’un employé et de lui apporter des conseils en temps réel et pour lequel nous avons aidé sur le design. Beaucoup de ces produits sont des Wearables qui combinent de l’électronique de pointe avec un design industriel intelligent et mécanique afin de procurer de meilleures solutions aux utilisateurs pour résoudre des problématiques qu’ils rencontrent dans leurs tâches quotidiennes.

Quelles sont les tâches qu’on vous demande de réaliser généralement ?

Généralement de se focaliser sur le design du produit. On nous demande donc de créer l’apparence, l’assemblage du produit. Nous complétons quelques recherches initiales (analyse des concurrents, recherche technologique, entretiens avec des utilisateurs, tests produits…) et après nous produisons des esquisses du concept afin d’explorer nos idées. Souvent, le design préféré est peaufiné et modelé en surface pour produire des images photographiques réelles ou des animations pour que les startups les utilisent dans leur stage avancé de publicité.

Nous complétons par la suite la phase détaillée du design, en peaufinant tous les aspects du produit, avant la création du prototype. Nous commençons souvent à communiquer avec de potentiels fournisseurs à ce moment-là pour comprendre tous les problèmes liés à la production et aux couts probables.

En fonction des besoins du client, nous construisons différents niveaux de prototypes pour aider à valider et tester le produit avant la production. Cela peut impliquer des ajustements CAO (conception assistée par ordinateur) et d’autres tests et prototypes jusqu’à ce que le design soit prêt pour la production.

croquis de smash wearables
Croquis de Smash Wearables, bracelet pour les joueurs de tennis

Une fois que l’équipe est satisfaite du prototype, nous finalisons tous les aspects du design et nous préparons un pack de données de dossiers CAO 3D, 2D de contrôle des dessins en 2D et d’une liste détaillée des matériels à envoyer aux fournisseurs pour une estimation finale et du design pour lancer la production. Nous rendons souvent visite aux fournisseurs sous la demande de nos clients pour nous assurer qu’ils conviennent au projet.

Quand des fournisseurs sont choisis, nous gérons l’exécution du processus de production et l’outillage au nom de nos clients. De manière générale, il s’agit de s’assurer que la première production soit réalisée avec succès.

Comment trouvez-vous les bons partenaires pour vous accompagner dans toutes ces phases ?

Nous avons un large réseau de fournisseurs expérimentés et de grande qualité à qui nous avons fait appel au cours de ces dernières années. Nous sommes aussi toujours à la recherche de nouveaux fournisseurs particulièrement dans les régions où des industries manufacturières viennent juste d’ouvrir. Nous peaufinons toujours notre liste de fournisseurs favoris, et nous ne ferons jamais appel à des fournisseurs qui n’ont pas de preuves de leur état de service dans leur industrie.

Nous avons personnellement visité la plupart de nos fournisseurs pour vérifier leurs systèmes et capacités. Ceux que nous n’avons pu visiter doivent nous fournir des échantillons et des études de cas avant de commencer un projet. Avec l’expérience vous pouvez vite dire quelles sont les entreprises aptes à effectuer les tâches demandées et celles qui en sont incapables.

Comment aidez-vous les startups à commercialiser leur produit ?

Nous assistons nos clients dans la commercialisation de leur produit de bien des façons. Tout d’abord notre procédure les autorise à produire un produit approprié, avec un beau design, rentable et opérationnel. C’est notre rôle premier. Au-delà de ça nous aidons souvent nos clients avec les recherches consommateurs, des réseaux de distribution la préparation aux présentations pour les Capital Ventures ou les fonds gouvernementaux ou même les plateformes de crowdfunding. Nous avons récemment travaillé sur l’énorme succès du lancement de Flow Hive sur Indiegogo. Nous avons assisté l’équipe de Flow sur la préparation d’un pack de données et de sources appropriées au large volume de fabricants.

Pouvez-vous nous en dire plus sur les produits sur lesquels vous travaillez actuellement ?

Glowpear Urban Garden
Glowpear Urban Garden

Nous avons actuellement un produit sur le marché qui se nomme Glowpear Urban Garden et qui est un pot de fleurs qui s’arrose de manière autonome et conçu pour les environnements urbains et les espaces réduits. Cela permet aux plantes de faire remonter l’eau contenue dans un réservoir interne quand elles en ont besoin afin qu’elles restent en bonne santé tout en ayant moins besoin d’entretien. J’ai développé ce produit avec trois collègues et nous commençons à voir un réel intérêt naitre pour celui-ci en Australie et aux États-Unis.

Nous sommes également en train de développer un autre produit. Il s’agit d’un thermomètre pour les enfants malades. C’est un Wearable qui procure des données sur la température du corps de l’enfant de manière constante et très précise sur le Smartphone des parents ou de l’aide-soignante. L’application enregistre la température de l’enfant de façon continue et produit des alertes si celle-ci augmente. Nous espérons lancer le produit mi 2016.

Comment les produisez-vous ?

Nous produisons ces produits en faisant appel à notre réseau de fournisseurs. C’est exactement le même procédé que nous utilisons pour nos clients à l’exception que dans ce cas, nous finançons la production.

Quel est le projet sur lequel vous avez préféré travailler ?

WiTouch Pro wireless TENS
WiTouch Pro wireless TENS

Mon projet préféré c’était l’appareil WiTouch Pro wireless TENS. Nous avons travaillé étroitement avec une équipe pour créer un produit révolutionnaire qui était hautement fonctionnel, chaleureusement estimé et esthétiquement beau. C’était un projet avec d’énormes challenges techniques qui a forcé nos designers à développer de nouvelles et innovantes méthodes de fabrication en consultation avec nos fabricants partenaires. Le résultat est un produit qui a remporté un grand nombre de récompenses tout autour du monde et dont la commercialisation a été un vrai succès, puisqu’il a été commercialisé dans plus de 16 pays.

Quel est votre pire souvenir ?

Je deviens frustré quand les clients répriment de grands projets par manque de vision et de confiance dans ce qui peut être achevé avec une approche menée par le design. Travailler avec des clients inspirés est toujours plus facile et plus gratifiant.

Quel conseil donneriez-vous à une startup ?

Les startups sont souvent dirigées par des personnes intelligentes, visionnaires et qui ont de la volonté. Ce sont des caractéristiques exceptionnelles et indispensables pour réussir. Là où les startups peuvent échouer, c’est si les fondateurs sont si attachés à leur idée de départ qu’ils ne peuvent pas voir comment celle-ci peut être améliorée ou peaufinée. Il faut toujours être prêt à solliciter des conseils, pas simplement en design, mais dans tous les domaines qui touchent à l’entreprise. Il est aussi important de s’entourer de personnes compétentes et d’écouter ce qu’elles ont à dire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *