in

L’IoT s’impose comme la principale technologie de l’industrie 4.0

industrie 4.0

L’IoT est sur le point de dépasser le cloud computing en tant que technologie de pointe pour l’industrie 4.0. En fait, le rapport de recherche intitulé « Industrial IoT in the Time of Covid-19 » révèle des plans visant à augmenter les investissements dans ce domaine afin de réaliser des économies.

Cette nouvelle étude d’Inmarsat a dévoilé que l’investissement dans l’IoT devrait dépasser le cloud computing. Il en va de même pour la sécurité de nouvelle génération, l’analyse des mégadonnées et d’autres technologies de transformation numérique dans un avenir proche. En effet, les interrogés de plusieurs industries ont indiqué qu’ils prévoyaient de consacrer la plus grande partie de leurs budgets informatiques à des projets IoT.

pcloud

Industrie 4.0 : l’IoT atteint un haut niveau de maturité 

Les entreprises prévoient désormais de consacrer en moyenne 2,8 millions de dollars à des investissements IoT jusqu’en 2024. En fait, entre 2017 et 2020, l’IoT représentait en moyenne 7 % du budget informatique d’une organisation. Actuellement, ces dernières envisagent de consacrer 10 % de leur portefeuille IT à des projets IoT au cours des trois prochaines années. 

Par ailleurs, ces investissements sont nettement supérieurs à ceux des autres technologies de l’industrie 4.0. Parmi celles-ci, figurent :

  • le cloud computing (9,0 %), 
  • la sécurité de nouvelle génération (7,5 %),
  • l’analyse des mégadonnées (7,3 %),
  • la robotique (5,3 %),
  • l’apprentissage automatique (4,8 %),
  • et la réalité virtuelle (4,3 %). 

En plus de recevoir plus d’investissements, la nouvelle étude révèle également que l’adoption généralisée de l’IoT fait déjà une différence significative en termes d’économies de coûts opérationnels pour de nombreuses organisations. En moyenne, les interrogées déclarent que leurs projets IoT permettent actuellement à leurs organisations d’économiser 9 % de leurs coûts annuels. À l’avenir, les répondants s’attendent à réaliser en moyenne 15 % d’économies de coûts en 12 mois. Leur objectif est d’atteindre 22 % en trois ans et 30 % en cinq ans.

Des disparités importantes dans les investissements IoT

Malgré l’augmentation rapide des niveaux d’adoption de l’IoT, Mike Carter, président d’Inmarsat Enterprise, a déclaré que les industries présentent encore des niveaux de disparités significatives. En outre, il existe plusieurs domaines importants pour toutes les organisations sur lesquelles elles doivent s’améliorer pour tirer le meilleur parti de la technologie.

Ils concernent la garantie d’une connectivité fiable et l’amélioration de la gestion des données. Mais également de la résolution des problèmes de sécurité et des lacunes en matière de compétences IoT. Les entreprises pétrolières et gazières ont l’intention d’investir en moyenne 3,2 millions de dollars au cours des trois prochaines années. 

Les entreprises pétrolières et gazières ont l’intention d’investir le plus dans l’IoT au cours des trois prochaines années. Elles sont suivies par les services publics d’électricité pour un montant de 3,1 millions de dollars. Il y a ensuite les entreprises de transport et de logistique, les exploitants miniers, enfin, les entreprises agricoles.

Pour Inmarsat, ELERA répond parfaitement à l’évolution rapide du monde de l’IoT et aux milliards d’appareils connectés chaque année. Elle offre :

  • une portée mondiale,
  • une résilience extraordinaire et les vitesses les plus rapides,
  • ainsi que les terminaux les plus petits et les plus économiques de leur catégorie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *