Accueil > Paiement connecté > iZettle, le terminal bancaire suédois gratuit arrive en France
Paiement mobile

iZettle, le terminal bancaire suédois gratuit arrive en France

Quelques TPE et PME vont pouvoir se réjouir, un nouveau mode de paiement par carte gratuit et mobile débarque de Suède. iZettle est un terminal bancaire qui se branche sur une tablette ou un smartphone. Grâce à cet outil très mobile lancé officiellement le 19 mai 2015, iZettle fait une percée sur le marché français, onzième dans sa conquête de pays européens et espère séduire les petites entreprises ayant besoin de solutions pour leurs déplacements. Découverte de ce petit boîtier bleu qui prétend ne pas menacer la concurrence.

Un lancement en binôme avec Mastercard

iZettle est une start-up créée en 2010 par Jacob De Geer. Elle présentait à l’Institut Suédois ce mardi 19 mai son boîtier, au milieu d’autres inventions du pays d’origine d’Ikéa : les allumettes suédoises, le Tetra Pak ou encore le pacemaker.

iZettle
Présenté dans une botte de foin au milieu d’autres inventions suédoies, iZettle souhaite révolutionner le marché français et faire accéder les petits commerçants au paiement par carte bancaire

 

L’intérêt de ce boîtier bleu, c’est qu’il accepte les cartes à puce (le paiement NFC avec cartes adaptées et wearables arrivera le 1er Juin et sera d’abord disponible en Angleterre) aux normes EMV (Europay Mastercard Visa). Vous connectez simplement le boîtier à votre smartphone ou tablette, vous téléchargez l’application dédiée, et vous pouvez commencer à réceptionner des paiements.  Et bien que les banques ne soient pas tant que ça intéressées par les petits paiements des commerçants qui n’ont pas les moyens de disposer d’un terminal bancaire classique, avec tous les frais que cela engendre (abonnement mensuel, coût de l’installation et du SAV, taxes prélevées), Mastercard a souhaité faire partie de l’aventure avec iZettle dès le début. 

Car iZettle en version Lite est gratuit. La réception du terminal est rapide après inscription depuis le site de la marque, on peut immédiatement commencer les paiements. Pas d’abonnement ni de frais bancaires, les seuls montants dûs sont liés aux transactions avec un système dégressif : plus on encaisse des montants élevés, moins on paye de frais, selon une échelle de 2,75% à 1,50%. Pour exemple, un commerçant générant 998 € de revenus sur un mois grâce à son terminal iZettle paiera 27 € de frais (2,75%), à partir de 29 730 € il ne sera taxé qu’à 1,50% de la totalité, soit 447 euros par mois.

Un terminal bientôt accès vers les wearables grâce au NFC

Après avoir ouvert la brèche et permis aux commerçants français d’accepter le paiement par carte bancaire pour des coûts moindres, la société iZettle tient à lancer la version NFC pour le paiement mobile. Ce terminal fonctionnera avec tous les types de paiement mobile du marché, tant que la technologie NFC est embarquée (Samsung Pay, Google Pay, Apple Pay). Un sérieux concurrent pour les grands groupes donc, qui n’ont pas souhaité s’allier autour d’un standard et se disputent aujourd’hui le marché. Ils pourraient bien être détrônés par des initiatives telles que celle-ci.

Toutefois, iZettle ne s’affirme pas comme concurrent des banques, puisque sa solution n’est pas adaptée pour les espaces de grande distribution. Selon Thor Olof Philogène, Chargé des ventes chez iZettle, le terminal Lite est un outil qui « permet d’aider les commerçants à développer leur chiffre d’affaires. »

iZettle
Thor Olof Philogéne, Chargé des ventes chez iZettle

La France, un marché de PME qui ratent trop souvent les ventes par carte bancaire

En Suède, le paiement en espèces se fait de plus en plus rare, la version web du Guardian a même qualifié la Suède de pays le plus « Sans-Espèces au Monde », ce qui explique les initiatives du type iZettle. La start-up cible essentiellement les TPE et PME qui représentent 20 à 30% du PNB Européen. Parmi celles-ci, 64% n’acceptent pas la carte bancaire faute de moyens pour s’équiper d’un terminal, ce qui occasionne de nombreuses ventes ratées. La société iZettle a génèré ces derniers mois 2,6 milliards d’euros de transactions bancaires via son terminal. Elle est déjà implantée en Suède, en Allemagne, en Angleterre, au Brésil, au Danemark, en Espagne, en Finlande, au Mexique, en Norvège, aux Pays-Bas, et désormais, en France.

Selon Jacob De Geer, co-fondateur d’iZettle, l’objectif c’est de « devenir le leader incontesté sur le marché français, et je pense que nous avons de bonnes chances de réussir. Une large majorité de consommateurs français préfère la carte aux espèces mais, pour beaucoup de petits entrepreneurs tels que les cafetiers, les boulangers, les marchés de primeurs ou les marchés de jeunes créateurs, les lecteurs de cartes bancaires sont tout simplement trop onéreux et contraignants. Grâce à iZettle ils ne rateront plus jamais une vente. »

iZettle Libraire
Le libraire « Les Forges de Vulcain » équipé du terminal iZettle

La France compte 2,6 millions de PME, TPE et micro entreprises en France qui pourraient bénéficier de ce mode de paiement. Parmi celles-ci, le libraire des Forges de Vulcain, installé quartier Rambuteau à Paris, était présent à la présentation iZettle. Selon lui, iZettle est rentable pour lui à partir de 6000 euros de vente, montant qu’il dépasse régulièrement en se rendant au Salon du Livre chaque année, ou lors de foires.

Edit 26/08/2015 :

Village Green Festival 2015 : le premier événement à utiliser iZettle

Village Green Festival 2015, qui a eu lieu en Juillet, a été le premier événement à utiliser la nouvelle application de paiement mobile.

Sean McLoughlin, directeur du festival, a déclaré :

« Nous avons trouvé l’application mobile vraiment facile à configurer et à utiliser au Village Green Festival. Elle était extrêmement stable tout au long de l’événement. Nous avons été en mesure d’utiliser avec précision les données recueillies par l’application,ce qui nous permettra de mieux préparer le festival de l’année prochaine. »

Village festival 2015 est le premier évenement à utiliser l'application de paiement mobile
Village Green Festival 2015 est le premier événement à utiliser l’application de paiement mobile Izettle

2 Commentaires

  1. Bonjour,
    Artisan en tournage sur bois et faisans les marchés artisanaux,
    Comment puis-je faire l’acquisition du système de paiement Izettle.
    Cordialement,

    Grandjean Claude

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend