in

Selon Musk, Tesla n’acceptera plus les bitcoins pour des raisons climatiques

bitcoin stablecoins
Advertisement

Tesla a suspendu les achats de véhicules utilisant les paiements en bitcoins, a déclaré Elon Musk. Lors de cette déclaration, il a invoqué des raisons liées au changement climatique.

Le constructeur de voitures électriques a dévoilé en février qu’il avait acheté pour 1,5 milliard de dollars de la plus grande monnaie numérique du monde. Puis, en mars, il a annoncé sa décision d’accepter le bitcoin comme moyen de paiement. Cependant, jeudi, il est revenu sur ses déclarations.

Tesla abandonne les paiements en bitcoins

Elon Musk, a annoncé que Tesla n’accepterait plus les crypto-monnaies comme moyen de paiement. Après cette déclaration, le bitcoin a connu une chute massive de sa valorisation. Ce mercredi, il a enregistré une baisse de plus de 10 %.

Pour les analystes de marché, la décision du PDG de Tesla constitue une tentative d’apaiser les inquiétudes des investisseurs concernant le changement climatique et la durabilité. En fait, lorsqu’il a annoncé en mars que la société acceptait les crypto-monnaies comme moyen de paiement, cela a suscité une véritable protestation chez certains écologistes.

D’ailleurs, l’utilisation du bitcoin pour acheter des véhicules électriques avait mis en évidence une discordance entre la réputation de Musk en tant que protecteur de l’environnement.

Tesla

Certains investisseurs de Tesla, ainsi que des écologistes, ont critiqué la façon dont le bitcoin a été “miné”. En effet, son exploitation utilise de grandes quantités d’électricité produite par des combustibles fossiles.

advertisement

Ce constructeur d’automobiles électriques a également déclaré qu’il ne vendrait pas ses bitcoins. Il avait l’intention de les utiliser pour des transactions lorsque l’extraction minière passerait à une énergie plus durable.

Bitcoin : préoccupations climatiques autour de cette crypto-monnaie

Le bitcoin a été créé par des mineurs utilisant des ordinateurs puissants pour résoudre des énigmes numériques très complexes. Ce processus à forte intensité énergétique repose souvent sur l’électricité produite à partir de combustibles fossiles, en particulier le charbon.

Or, les solutions durables permettant de réduire les émissions liées aux crypto-monnaies risquent d’être rares. Selon une étude récente, la Chine représente plus de 75 % de l’extraction minière mondiale autour du bitcoin, ce qui rend son empreinte carbone plus importante.

Il faut savoir que ces mineurs de bitcoins ont tendance à utiliser de l’électricité produite à partir de combustibles fossiles pour fonctionner. Ils se servent le plus souvent du charbon, et ce, durant la majeure partie de l’année. Ces derniers ne se tournent vers les énergies renouvelables, principalement l’hydroélectricité, que pendant les mois d’été pluvieux.

Les partisans du bitcoin soulignent que le système financier conventionnel utilise également de grandes quantités d’électricité produite à partir de combustibles fossiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *