in

Kerlink & VIoT Group se lancent dans un réseau LoRaWAN, une première au Vietnam

Table des matières

Kerlink a fondé sa réputation sur ses solutions IoT. Quant à VIoT Group, cette entreprise est le précurseur de l’élaboration des « Smart City » au Vietnam. Un partenariat entre ces deux entités vient, en effet, de voir le jour. Ce projet vise au déploiement du « premier réseau national LoRaWAN IoT » dans le pays.

Le rôle à jouer de VIoT Groupe dans le projet

VIoT est une entreprise créée en 2017. Elle a percé le marché vietnamien en 2018, en déployant un « projet d’éclairage public LoRaWAN ». Plus tard, l’enseigne élargit son domaine d’activité. En plus des applications de ville intelligente IoT, elle vise le marché vertical dans lequel émerge la « surveillance de bout en bout de la qualité de l’eau et de l’air », le « comptage intelligent via les services publics » et enfin, les « premiers systèmes de gestion des inondations ».

Dans sa collaboration avec Kerlink, l’entreprise utilisera ses modèles de location commerciale d’éclairage en tant que service et de connectivité en tant que service. Ces LaaS et CaaS serviront à exploiter la blockchain HNT ainsi que la cryptodevise d’Helium, pris en charge à l’intérieur du « sans fil peer-to-peer Réseaux IdO ». Pour VIoT, ce sera une occasion de répartir les hotspots Kerlink Helium et de démarrer un réseaus IoT qui lui est propre.

Viet Nguyen, actuel PDG et aussi fondateur de VIoT Group annonce d’ailleurs la portée de ce déploiement. Ceux-ci offrira au Vietnam des « solutions sans fil verticales rentables et faciles à déployer ». Ils permettront, par la même occasion « d’exploiter le réseau mondial décentralisé de points d’accès d’Helium », de sorte à troubler l’abonnement des entreprises de télécom traditionnelles.

Focus sur ma mise en œuvre de The People Network

Pour lancer le réseau The People Network, le groupe s’allie à des « partenaires et propriétaires de ménages ». On notera que ces derniers se situent dans des régions stratégiques prédéfinies. La société aspire ainsi à être le premier à profiter de cette opportunité. Selon elle, la première phase du projet est actuellement en cours. Comptant près de 350 passerelles Kerlink, ce réseau LoRaWAN devrait être finalisé au mois de mai. Le groupe envisage aussi la couverture de six communes du Vietnam d’ici la fin 2022. Ensuite, il y a une seconde phase qui consistera à installer 1 400 autres passerelles. Si les prévisions indiquent la fin de cette année pour leur achèvement, elles devraient couvrir une dizaine de municipalités en 2023.

L’entreprise cherche ainsi à commercialiser ce réseau IoT qui fera l’objet d’une gestion locale. Elle privilégiera les « solutions clés en main mêlant capteurs, connectivité, intégration et applications, telles que l’éclairage intelligent et les compteurs intelligents, dans une seule plate-forme IoT ouverte ».

Il est important de noter que The People’s Network d’Helium sollicite une architecture LongFi, cette dernière ralliant la blockchain de l’entreprise au protocole sans fil LoRarWAN. Le transfert de données à partir d’un outil LoWaRAN vers le réseau Helium devient alors possible. La prise en charge des « transactions de micropaiement » permet ainsi « une couverture sans fil publique, longue portée et basse consommation pour les capteurs et appareils IoT compatibles LoRaWAN ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.