in ,

Cybersécurité : vers quel métier se tourner ?

Le métier de cybersécurité signifie travailler dans des domaines plus ou moins pluridisciplinaires. Le choix étant multiple, il faut bien choisir celui qui se rapporte le mieux à vos compétences.

Le métier dans le secteur de la cybersécurité se divise en trois catégories dont l’ingénierie des défenses, les tests de sécurité et les réponses aux cyberattaques. Voici les détails concernant chaque catégorie de métier pour vous guider dans votre choix.

pcloud

Le métier d’ingénieur en cybersécurité

Cette catégorie englobe plusieurs emplois à savoir le métier d’ingénieur réseau et d’administrateur système.

Description du métier

Exercer le métier d’ingénieur en cybersécurité offre un large éventail de postes. Qu’il soit simple analyste ou directeur des services informatiques, notamment de la sécurité, un ingénieur en cybersécurité utilise des outils purement techniques.

L’ingénieur en cybersécurité est le premier responsable dans le domaine, sur le plan technique. Ses missions sont en effet divergentes.

Il s’occupe de l’administration et la maintenance de l’ensemble du réseau informatique de l’entreprise. En même temps, il est responsable de la réduction des risques.

Les prérequis

Pour pouvoir exercer le métier d’ingénieur en cybersécurité, il faut d’abord comprendre ce qu’est  une infrastructure technique. En plus de cela, le rôle requiert une bonne compréhension du fonctionnement et des contrôles techniques spécifiques.

Si l’ingénieur est, par exemple, spécialisé dans l’administration des réseaux, il lui faut les compétences sur les limites du pare-feu.

Le métier de testeur de cybersécurité

Exercer en tant que testeur est le métier le plus attirant en matière de cybersécurité.

Description du métier

C’est celui qui détecte les moindres failles du système de sécurité de l’entreprise. C’est celui qui se met à la place des attaquants pour anticiper leurs actions. Pour cela, le testeur peut aller jusqu’à pirater le système.

Le testeur de cybersécurité peut occuper plusieurs postes au sein de la société :

  • Testeur d’intrusion,
  • Développeur d’exploits,
  • Hacker « white hat »,
  • Auditeur interne ou externe, etc.

Les prérequis

Le métier de testeur de cybersécurité exige de l’ingéniosité.

Il faut toutefois une compétence de base en matière de programmation et de statistique. Les techniques de modélisation sont aussi requises.

Outre les compétences techniques, le testeur doit avoir une bonne capacité rédactionnelle pour rédiger les conclusions des tests.

Le métier d’intervenant en cybersécurité

Enfin, il y a le métier d’intervenant en cybersécurité. Il agit à la fois en réponse aux attaques mais prévient aussi les incidents.

Description du métier

Ce métier consiste à minimiser les cyberattaques. L’intervenant est tenu de détecter et, éventuellement, d’arrêter les attaques. En cas d’attaque, c’est lui qui se charge de l’enquête.

Un intervenant en cybersécurité peut être affecté à divers postes. Il peut être technicien en criminalistique informatique, analyste judiciaire ou gestionnaire de reprise après sinistre, entre autres.

Les compétences requises

Les compétences de base résident essentiellement dans le domaine de la sécurité informatique. L’intervenant doit aussi être capable de travailler sous pression.

Une personne ayant un grand sens de l’organisation peut exercer ce métier.

Il faut toutefois noter que l’ingénieur, le testeur et l’intervenant peuvent exercer en étant attaché à l’entreprise. Il peut aussi exercer indépendamment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *