Accueil > Business > Industrie 4.0 > 30 % des projets IoT échouent à l’état de PoC selon une étude de Microsoft
microsoft etude fail

30 % des projets IoT échouent à l’état de PoC selon une étude de Microsoft

Le 30 juillet, Microsoft a dévoilé les résultats d’une étude intitulée IoT Signals réalisée en collaboration avec le Boston Consulting Group. Elle vise à analyser et à quantifier l’adoption de l’IoT par les entreprises à travers le monde. Ce sondage auprès de 3000 responsables d’équipe et dirigeants montre que 30 % des projets IoT échouent à l’état de PoC.

Premier point, 85 % des personnes interrogées lors de cette enquête déclarent que leur entreprise est en train de déployer des solutions IoT. L’on peut immédiatement relativiser cette affirmation : les trois quarts d’entre elles évoquent des projets en cours de planification.

Toutefois, 88 % des sondés assurent que l’adoption de l’IoT est critique pour le succès de leur entreprise. La majorité de ces sociétés qui embrassent cet ensemble technologique prévoient un retour sur investissement de 30 % d’ici à deux ans. Ils incluent dans ce résultat les économies de coûts et les gains d’efficacité.

De fortes craintes concernant la sécurité de l’IoT

Cependant, cela ne fera pas sans difficulté. Près de 97 % des responsables ont des craintes concernant la sécurité de l’IoT, mais cela n’empêche pas l’adoption, selon les analystes de Microsoft. Il y a pourtant de quoi paniquer : le coût d’une cyberattaque varie entre 4 et 8 millions de dollars. Cela ne prend pas en compte les dommages collatéraux causés à une marque ou un établissement. Pour les sondés, les inquiétudes les plus importantes concernent la création d’authentifications fortes (43 %), le suivi et la gestion de chaque périphérique (38 %) ainsi que la sécurisation des terminaux (38 %).

Par ailleurs, les entreprises constatent un véritable manque de compétences. Environ 47 % des sondés déclarent qu’il n’y a pas assez d’employés qualifiés et 38 % de ceux qui ont adopté l’IoT rencontrent des difficultés techniques ou des complexités qui freinent les déploiements.

Selon ce rapport, 30 % des projets IoT échouent à la phase de preuves de concept, souvent parce que l’intégration coûte trop cher ou que les bénéfices ne sont pas clairement identifiés.

Les complexités actuelles et le manque de ressources empêchent les décideurs d’adopter davantage l’IoT, et 20% citent les défis techniques comme un challenge majeur”, écrivent les auteurs du rapport.

Microsoft veut rendre les projets IoT vertueux

En tant que fournisseur de premier ordre de solutions IoT et d’outils Cloud et DevOps, Microsoft offre bien évidemment ses recommandations pour favoriser l’adoption dans ces sociétés. La firme de Redmond et BCG identifient 7 ingrédients clés pour une stratégie IoT réussie.

Cela commence par une approche avant tout économique et rationnelle qui justifie le déploiement d’une infrastructure IoT. Il convient de détecter un ou des problèmes que les technologies peuvent régler en apportant un retour sur investissement.

Dans un même temps, cette stratégie doit être portée par les dirigeants afin d’engager l’ensemble des membres de l’organisation dans les projets IoT.

Techniquement, cela demande de prévoir des feuilles de route sur le long terme. Selon Microsoft, les entreprises qui anticipent les infrastructures nécessaires au déploiement des solutions ont plus de chance de réussir leur adoption. Les DSI et les dirigeants doivent participer dès l’élaboration des PoC et de discuter rapidement des besoins technologiques à l’avenir.

Afin de faciliter l’avènement de l’IoT, Microsoft souligne l’importance des partenariats. Sans la mise en place d’un écosystème, les entreprises rencontreront des difficultés fortes au cours de leurs projets. Le géant a lui-même établi un réseau de plus de 10 000 partenaires.

Des changements organisationnels à anticiper

Concernant le recrutement des talents, chaque société doit identifier ses besoins et répartir les ressources disponibles en fonction des dossiers en cours. Cela demande de trouver les bons moyens pour attirer les candidats.

Il faut également transformer les processus opérationnels en adéquation avec les modifications apportées par les solutions IoT. Pour cela, tous les membres de la chaîne devront être formés aux nouvelles pratiques induites par les technologies utilisées.

Enfin, concernant la cybersécurité, la firme estime qu’il faut la mettre en place dans toutes les couches de l’infrastructure. Cela réclame de penser à son déploiement dès la phase de prototypage.

Ces conseils pertinents n’ont rien de très surprenant. Cependant, Microsoft n’insiste pas tellement sur le coût des installations. La firme elle-même peut se permettre d’engager 5 milliards de dollars pour créer ses offres IoT. Les groupes interrogés, eux, n’ont pas tant de moyens pour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *