Accueil > Ecosystème IoT > Levée de fonds > Mirror lève 36 millions de dollars pour son miroir connecté fitness
mirror sport connecte

Mirror lève 36 millions de dollars pour son miroir connecté fitness

Selon TechCrunc, Mirror, une société new-yorkaise qui conçoit un miroir connecté dédié au sport se prépare à annoncer une levée de fonds de 36 millions de dollars. Cela porterait sa valeur à 300 millions de dollars.

Le sport connecté est peut-être l’une des tendances les plus durables dans l’Internet des Objets grand public. À titre d’exemple, les constructeurs de montres et de bracelets connectés proposent davantage de fonctionnalités fitness.

Carton plein auprès des célébrités

D’autres essayent d’innover en créant des produits à haute valeur ajoutée. C’est notamment le cas de Mirror, une startup basée à New York. Elle conçoit un miroir connecté pour les sportifs. Compatible avec des pratiques telles que le Yoga, le cardio, les pompes, la boxe, l’équilibre et le Pilate, l’appareil coûte 1495 dollars. Il communique avec une ceinture de cardio afin d’afficher les données du porteur sur l’écran.

Elle ajoute à cela un abonnement mensuel à 39 dollars ou facture la location, plus le coaching à 164 dollars par mois. Selon le New York Times en février, Mirror en vendait 1 million de dollars ou 650 exemplaires par mois.

Un tel succès s’explique, selon TechCrunch, par les retours des célébrités et des influenceurs pour ce produit. Alicia Keys, Kate Hudson, Jenifer Anniston ou bien Gwyneth Paltrow ont fait part de leur intérêt pour ce miroir connecté sur les réseaux sociaux.

Mirror suit le Peloton

Auparavant, Mirror avait levé 38 millions de dollars auprès de Spark Capital, First Round Capital, Lerer Hippeau ou encore Boxgroup. La société était alors valorisée à 200 millions de dollars. Les sources du média américain ont confirmé qu’elle se préparait à ajouter 36 millions de dollars à cette cagnotte. En revanche, l’on ne sait pas qui sont les investisseurs.

Pour l’instant, Mirror a refusé de commenter l’information. Pour rappel, la startup a été fondée par Brynn Putnam, un ancien danseur professionnel reconverti en gérant de salles de fitness. En lançant un miroir connecté, il a tout simplement suivi la tendance engagée par Peloton, une entreprise qui commercialise des vélos d’exercice connectés. Cette dernière représenterait une valeur de 4 milliards de dollars, selon TechCrunch. Comme quoi, le sport connecté a de l’avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend