in ,

Modules IoT cellulaire : une hausse de +39% en volume et +54% en valeur en 2021

modules iot cellulaire

Selon le récent rapport de recherche du cabinet d’analyse suédois IoT Berg Insight, les livraisons annuelles de modules IoT cellulaires ont connu une hausse de 39% en 2021 pour atteindre 428 millions d’unités. En valeur, le marché a affiché une belle croissance de 54% pour atteindre 5,3 milliards de dollars. Ces chiffres suggèrent ainsi une forte demande des clients dans un environnement d’approvisionnement limité.

Si les problèmes de la chaîne d’approvisionnement a contraint plusieurs fournisseurs à accumuler des stocks en modules IoT cellulaire, nombre d’entre eux mettent en évidence l’augmentation constante des demandes au premier trimestre de 2022. Cela montre la l’importance des demandes à court terme. Comme le souligne Berg Insight.

2021, une année record pour l’industrie des modules IoT cellulaires

Les résultats de l’étude du cabinet d’analyse suédois sur les parts de marché IoT montrent que cinq fournisseurs de modules IoT cellulaires se disputent aujourd’hui le marché. Il s’agit de Quectel, Fibocom, Sunsea AIoT, Thales et Telit. En valeur, ces acteurs détiennent collectivement 68 %.

De manière générale, l’année 2021 a été une année particulièrement productive pour le segment des modules IoT cellulaires. De fait, les plus grands acteurs du secteur ont enregistré une croissance à deux chiffres.

Pour ne citer que les fournisseurs basées en Chine qui progressent à un rythme phénoménal. Notamment en raison de la croissance significative de leur marché national. En chiffres, le marché domestique chinois représente plus de la moitié de la demande en modules IoT cellulaire à l’échelle mondiale.

La  4G LTE domine le segment de marché d’entrée et de moyenne gamme

En parallèle, la 4G LTE conserve sa place de technologie dominante. Notamment avec le LTE Cat-1, le NB-IoT et le LTE-M qui viennent remplacer les technologies 2G et 3G.

Selon le rapport de Berg Insight, les expéditions de modules LTE Cat-1 ont enregistré une croissance 3 fois supérieure à celle des années précédentes. Ceci s’explique par l’adoption massive de la technologie en Chine. Au grand dam des livraisons NB-IoT et de la LTE-M dont la croissance ralentit considérablement d’une année sur l’autre.

En revanche, à l’échelle internationale, les expéditions de modules NB-IoT et LTE-M se chiffrent en millions d’unités. Et cela, même si on note de meilleurs résultats du côté de la LTE-M notamment grâce à sa capacité à effectuer des mises à niveau logicielles en direct.

Par ailleurs, en dehors de la Chine, les modules LTE Cat-1 représentent également une grande part du volume en Amérique du Nord, en Europe et dans certaines zones de la région Asie-Pacifique. Et ce, même si LTE-M se présente aujourd’hui comme la meilleure option pour les appareils IoT exigeant plus d’énergie et une longue durée de cycle de vie.

En ce qui concerne, les modules 5G NR, les livraisons commencent à se faire de plus en plus dans les catégories de produits comme les voitures connectées et les passerelles IoT. Selon les prédictions, la 5G NR viendra progressivement remplacer LTE Cat-4 et LTE Cat-6. Elle offre d’ailleurs des vitesses plus adaptées aux appareils IoT destinés aux applications haut de gamme.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.