in , ,

Supply chain : tout savoir sur la chaîne d’approvisionnement

supply chain ou chaîne d'approvisionnement

Dans le monde moderne, où tout le monde s’attend à ce que tout se fasse en un clin d’œil, il est impératif d’avoir une bonne supply chain ou chaîne d’approvisionnement en français. Mais qu’est-ce que la supply chain et comment la rendre plus efficace ? Lisez ce qui suit pour en savoir plus à ce sujet.

Qu’est-ce qu’une supply chain ?

Une chaîne d’approvisionnement désigne le processus conçu pour fabriquer et vendre le produit, depuis l’approvisionnement en matériaux jusqu’à la distribution et la vente du produit.

pcloud

Si vous voulez prendre l’avantage sur les autres, la gestion réussie d’une chaîne d’approvisionnement peut faire des merveilles pour votre société.

Comprendre la supply chain

Une série d’étapes sont nécessaires pour acheminer le produit de la source à la destination ; c’est ce qu’on appelle une chaîne d’approvisionnement.

Plus concrètement, on transforme les matières premières pour former les produits finis. Puis on les distribue pour qu’ils atteignent la destination finale, c’est-à-dire le client.

Les producteurs, les vendeurs, les stocks, les entrepôts, les sociétés de transport, les centres de distribution et les détaillants font tous partie de la chaîne d’approvisionnement.

Étapes de la supply chain

Examinons les étapes de la chaîne d’approvisionnement :

  • L’extraction des matières premières est la première étape de la chaîne d’approvisionnement.
  • La deuxième étape consiste à raffiner ou à fabriquer des matériaux en pièces de base.
  • L’étape suivante consiste en la transformation des pièces de base en produits finis.
  • La quatrième étape est liée à la vente des produits finis.
  • La cinquième étape est liée à la livraison des produits finis aux consommateurs finaux.
  • L’étape numéro six concerne le support client et les services de retour.

Pour exécuter les étapes susmentionnées, vous devez réaliser les activités suivantes :

  • La documentation et les contrats sont des aspects importants de la chaîne d’approvisionnement.
  • Le déplacement physique des marchandises d’un endroit à un autre est également important.
  • Stocker les marchandises jusqu’à ce qu’elles soient nécessaires
  • Suivi et gestion des stocks et de l’inventaire
  • Gestion de la demande et de l’offre
  • Authentification et suivi des marchandises
  • Logistique et distribution des marchandises au client final

Le processus de création, de gestion et d’optimisation d’une chaîne d’approvisionnement est connu sous le nom de gestion de la chaîne d’approvisionnement.

Pour garantir un système de chaîne d’approvisionnement efficace, toutes les personnes impliquées dans le processus sont habilitées à fournir des informations précises et opportunes afin de minimiser les problèmes et de faciliter le processus.

Modèles de supply chain

Les différents types de modèles de chaîne d’approvisionnement sont les suivants :

Modèles à flux continu

L’un des modèles de chaîne d’approvisionnement traditionnels, le modèle à flux continu, est la meilleure option pour la fabrication de produits de base. Il est avantageux pour les fabricants qui produisent régulièrement le même type de produits avec des variations minimes ou nulles.

Modèles de chaîne rapide

Le modèle à chaîne rapide est la meilleure option pour les fabricants qui produisent des produits qui changent constamment en fonction des dernières tendances. C’est la meilleure solution pour les entreprises qui changent rapidement leurs produits. En fait, on peut qualifier ce modèle de modèle flexible.

Modèles de chaîne efficaces

Les entreprises qui souhaitent obtenir un avantage concurrentiel sur les autres peuvent opter pour un modèle de chaîne efficace. Ce modèle vise à atteindre l’efficacité.

Modèles configurés sur mesure

Combinaison du modèle agile et du modèle à flux continu, le modèle configuré sur mesure est idéal pour les produits qui nécessitent plusieurs configurations.

Les processus avant la configuration du produit sont gérés par le modèle de travail continu tandis que les processus en aval sont gérés par la chaîne d’approvisionnement agile.

Modèles agiles

Les modèles agiles sont les meilleurs pour les entreprises qui traitent des articles de commandes spéciales. Ils constituent un choix idéal pour les fabricants qui produisent des produits caractérisés par une demande imprévisible.

Modèles flexibles

Le modèle flexible se concentre sur une grande adaptabilité et fonctionne mieux pour les industries qui sont définies par des pics de demande élevés suivis de périodes de faible mouvement.

Pour réussir ce modèle, les fabricants doivent se concentrer sur l’adaptabilité et la flexibilité.

Les défis en ce qui concerne la supply chain

Voici les défis auxquels les gestionnaires de la chaîne d’approvisionnement peuvent se confronter tous les jours : 

Absence de transparence

Il est parfois difficile de comprendre les anciennes chaînes d’approvisionnement en raison de leur nature opaque. Il est alors plus difficile de suivre le mouvement des marchandises. Le manque de transparence peut conduire à une gestion et une optimisation inefficaces de la chaîne d’approvisionnement.

Marchandises perdues ou détériorées

L’une des tâches les plus difficiles consiste à rationaliser le mouvement des marchandises de transformation. Un suivi inadéquat peut rendre difficile l’authentification de l’envoi, de la réception et de la localisation des marchandises.

Augmentation du gaspillage et mauvaise planification

L’inefficacité du processus de la chaîne d’approvisionnement peut avoir un impact important sur la productivité et la rentabilité. Vous devez disposer de mises à jour et de rapports d’état appropriés, faute de quoi les chaînes d’approvisionnement gaspillent des efforts, des ressources et du temps. La gestion des attentes et des plans devient alors difficile.

Barrières linguistiques

La barrière de la langue constitue un défi majeur dans le processus de la chaîne d’approvisionnement. Les différents pays mènent leurs opérations quotidiennes dans des langues différentes. Il est facile de résoudre ce type de problème en employant des interprètes,. De personnes qui ont une expertise et une connaissance du secteur dans lequel ils opèrent.

Comment l’internet des objets transforme-t-il la gestion d’une supply chain ?

L’internet des objets (IoT) est un ensemble de dispositifs physiques interconnectés qui peuvent surveiller, rendre compte et envoyer puis échanger des données. Les appareils IoT se connectent généralement à des systèmes informatiques via des réseaux de données ou Wi-Fi.

Les appareils IoT utilisent des capteurs pour mesurer des aspects spécifiques du monde qui les entoure, notamment l’emplacement, la température, l’humidité, les niveaux de lumière, le mouvement, la manipulation, la vitesse de déplacement et d’autres facteurs environnementaux. Les dispositifs IoT se présentent sous de nombreux facteurs de forme, notamment les puces RFID, les appareils intelligents et les capteurs mobiles.

Dans la chaîne d’approvisionnement, les dispositifs de l’Internet des objets constituent un moyen efficace de suivre et d’authentifier les produits et les expéditions à l’aide du GPS et d’autres technologies. Ils peuvent également surveiller les conditions de stockage des produits, ce qui améliore la gestion de la qualité tout au long de la chaîne d’approvisionnement.

Le lien entre l’internet des objets et la chaîne d’approvisionnement

Les appareils IoT ont révolutionné la gestion de la chaîne d’approvisionnement (SCM). Il est beaucoup plus facile de comprendre où se trouvent les marchandises, comment on les entreposent et quand elles devront atteindre leurs lieux d’acheminement.

IoT et Supply chain

Authentifier l’emplacement des marchandises à tout moment

Il est possible d’attacher les dispositifs IoT à des conteneurs de stockage spécifiques ou aux matières premières ou produits eux-mêmes. Le dispositif IoT transmet son emplacement, qui peut être capté par les satellites GPS et utilisé pour suivre le mouvement des marchandises.

Suivre la vitesse de déplacement et l’heure d’arrivée des marchandises

Le suivi de la vitesse de déplacement et du flux de circulation des produits permet de prévoir beaucoup plus facilement comment les marchandises vont se déplacer dans la chaîne d’approvisionnement. Les fournisseurs, les fabricants et les centres de distribution peuvent se préparer à recevoir les marchandises. Ce qui réduit les temps de manutention et garantit un traitement efficace des matériaux.

Contrôlez les conditions de stockage des matières premières et des produits

Certaines marchandises, comme les aliments et les produits chimiques, doivent être stockées dans des conditions idéales. Les dispositifs IoT spécialisés peuvent surveiller des domaines comme la température, l’humidité, l’exposition à une atmosphère, l’intensité lumineuse et d’autres facteurs environnementaux. Ces appareils peuvent même déclencher une alarme si certains seuils sont franchis. Il est ainsi beaucoup plus facile de suivre la qualité des marchandises tout au long de la chaîne d’approvisionnement et de réduire les détériorations.

Rationaliser le mouvement problématique des marchandises

Le suivi des marchandises et la planification des itinéraires grâce aux appareils IoT peuvent identifier les retards en transit et où ce retard se situera. Cela permet de prévoir des plans d’urgence et des itinéraires alternatifs pour accélérer la chaîne d’approvisionnement.

Localiser les marchandises stockées

Les marchandises peuvent rester étiquetées avec des dispositifs IoT lorsqu’elles se trouvent dans un centre de distribution. Il est ainsi beaucoup plus facile de trouver des produits spécifiques dans un grand entrepôt. De même pour garantir une identification et une gestion précises des marchandises.

Pourquoi l’Internet des objets est-il important pour la chaîne d’approvisionnement

Les dispositifs de l’IoT constituent un avantage majeur pour tous les aspects de la gestion de la chaîne d’approvisionnement :

  • L’assurance que les marchandises se trouvent là où les parties prenantes disent qu’elles sont, au repos et en mouvement.
  •  Identification précoce des problèmes de perte ou de retard des marchandises.
  • Visibilité et suivi des expéditions et des stocks en temps réel
  • Une planification plus facile de l’offre et de la demande, car les parties prenantes savent quand elles peuvent s’attendre à recevoir et à traiter les marchandises.
  • Une meilleure gestion de la qualité grâce au maintien des matières premières et des produits transformés dans des conditions optimales.
  • Un stockage et une distribution efficaces des produits grâce à une localisation plus aisée des marchandises dans les entrepôts.

Les défis de l’utilisation de l’internet des objets dans la chaîne d’approvisionnement

Les appareils IoT s’appuient sur une bonne connectivité réseau pour bien fonctionner. Ils doivent pouvoir transmettre leur position aux satellites GPS et d’autres types d’appareils IoT peuvent nécessiter une connectivité Wi-Fi, Bluetooth ou autre. ils ne fonctionneront pas aussi efficacement dans les zones où il y a beaucoup d’interférences électriques ou de radiofréquences.

Les dispositifs IoT reposent également sur le fait d’être installés et alimentés correctement. Seuls les personnes formées peuvent les manipuler, les fixer ou les retirer. Il est également important d’utiliser le bon dispositif IoT pour le bon travail. En effet, ils peuvent facilement s’endommager en cas de mauvaise manipulation.

Cas d’utilisation de l’internet des objets dans les chaînes d’approvisionnement du commerce de détail et de la fabrication

  • Les agriculteurs peuvent utiliser des dispositifs IoT pour surveiller l’humidité du sol et décider du moment optimal pour planter ou récolter.
  • Pour les fabricants, ils peuvent utiliser des caméras compatibles avec l’IdO pour repérer les défauts et rejeter les produits défectueux.
  • Les fabricants de produits chimiques peuvent s’assurer que les matières premières restent sûres en surveillant et en déclenchant une alarme si elles sont exposées à des températures élevées.
  • Ils peuvent également tirer parti de la fabrication « juste à temps » en se préparant à produire des marchandises au moment où elles sont censées arriver.
  • Les détaillants alimentaires peuvent surveiller la température et l’humidité des marchandises stockées pour s’assurer qu’elles arrivent dans les magasins dans des conditions optimales.
  • Les détaillants peuvent travailler avec des flottes logistiques spécialisées pour suivre les produits pendant leur trajet vers les centres de distribution.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *