Accueil > Business > Industrie 4.0 > Objenious lance son réseau IoT dédié pour les industriels
objenious reseau dedie

Objenious lance son réseau IoT dédié pour les industriels

Lors d’une conférence de presse ayant eu lieu le 19 février 2019, Objenious, la filiale IoT de Bouygues Telecom a présenté son offre de réseau dédié. Les entreprises peuvent maintenant connecter un réseau LoRa privé au réseau national de l’opérateur. Airbus est le premier client en Europe de ce réseau dit “hybride”.

Maintenant qu’Objenious a déployé ses infrastructures, l’opérateur cherche à développer ses offres auprès des industriels. Ce 19 février, la filiale IoT de Bouygues Telecom a annoncé la commercialisation d’une offre de réseau dédié. Il s’agit de gérer une couverture LoRAWAN de manière privée sur des sites industriels, puis de les connecter à l’infrastructure nationale du réseau LoRaWAN d’Objenious.

Nos clients avaient une grosse question : est-ce que j’adopte un réseau LoRaWan public ou un réseau privé ? Nous voulons leur offrir le meilleur des deux mondes”, déclare Stéphane Allaire, PDG d’Objenious.

Un réseau dédié pour s’adapter aux besoins des industriels

L’intérêt premier est de fournir un mode d’usages illimités des messages sur les sites en France et en Europe. L’offre de réseau dédié comprend également une couverture optimisée qui passe par le choix des passerelles IoT “plug and play” les plus adaptées aux besoins du client. De plus, ils n’ont plus besoin de gérer eux-mêmes l’installation des infrastructures.

En effet, Objenious “apporte son expertise réseau, ses services d’audit, de déploiement d’infrastructures, ses outils de monitoring et un accompagnement au quotidien pour assurer une qualité optimale”, peut-on lire dans le communiqué de presse.

Par ailleurs, Objenious propose en option de ce réseau dédié la continuité de services entre le réseau privé et réseau national de l’opérateur. Ainsi, les industriels peuvent exploiter leurs objets connectés partout en France par le biais du modèle économique classique (nombre de messages par objet). Pour rappel, Objenious a déployé 4 300 antennes et couvre 93 % de la population française. De même, les antennes installées pour le réseau privé émettent le signal public, ce qui permet d’étendre la connectivité aux alentours.

L’autre nouveauté apportée par cette offre, c’est la gestion des capteurs et des antennes par le biais de la plateforme IoT Spot. Celle-ci fournit des tableaux de bord disponible sous forme d’APIs afin de gérer le parc d’objets connectés. Ainsi, les industriels peuvent choisir parmi un catalogue de 120 produits IoT certifiés et les gérer plus facilement qu’auparavant.

Airbus, premier client de l’offre de réseau dédié Objenious

Afin d’illustrer l’intérêt de cette offre, Objenious a présenté le cas d’usage mis en place avec Airbus. L’avionneur a choisi la filiale de Bouygues pour déployer le premier réseau dédié opéré sur deux sites en France (Saint-Nazaire et Toulouse) et un autre en Allemagne. L’objectif était de connecter des boutons de commandes des chaînes de production, des capteurs de contrôle de la température et la localisation des équipements de terrain afin de les gérer depuis une seule plateforme, ainsi que de récolter les données les plus pertinentes.

Au total, Airbus exploite 700 objets connectés déployés en quatre mois. Précisons que les capteurs sont placés sur des équipements existants. Selon Stéphane Allaire, l’expertise d’Objenious était nécessaire “puisqu’il fallait trouver les meilleurs emplacements pour installer les antennes” et régler le raccord entre réseau privé et réseau public. Un autre “grand compte” a adopté la solution, mais ce dernier n’a pas souhaité communiquer sur l’utilisation de l’offre de réseau dédié.

Ce qui intéresse principalement nos clients, c’est le coût total de possession”, affirme Stéphane Allaire. L’offre en question permet d’après le dirigeant de déployer une première couche de réseau dédié à partir de 5 000 euros. La licence annuelle globale coûte 4 500 euros, tandis que la gateway LoRaWan est proposée à partir de 450 euros. Il faut bien évidemment ajouter le coût des capteurs dont le prix varie suivant leur complexité. Ce modèle économique semble alors plus adapté aux besoins des industriels.

L’opérateur étend ses services

Nos clients demandent de la formation, du conseil d’installation et de choix des objets, et maintenant de l’assistance à l’installation”, affirme le PDG. « De plus, nous avons étoffé notre service client, puisque nous traitons maintenant avec une centaine de clients”. Cette nouvelle offre s’inscrit en ce sens. L’opérateur gère au total 100 à 120 000 objets connectés.

Enfin, Objenious maintient son objectif d’augmentation de 100 % de son chiffre d’affaires par an. A la fin de l’année 2017, la filiale de Bouygues annonçait environ deux millions d’euros de revenus. Les résultats du groupe seront annoncés dès le jeudi 21 février. Stéphane Allaire se dit confiant quant à la complétion de cet objectif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend