Accueil > Ecosystème IoT > Partenariat > Orange choisie LoRa pour développer son réseau IoT
Orange lance son réseau IoT grâce à LoRa

Orange choisie LoRa pour développer son réseau IoT

Orange déploie son réseau bas débit destiné à l’IoT. L’opérateur a choisi de passer par la technologie LoRa, développée par Bouygues Telecom, au détriment du réseau SigFox. SigFox est un réseau bas débit développé par une start-up française qui avait réussi à se faire une place de choix sur le secteur des réseaux de l’internet des objets.

Orange choisie LoRa pour déployer son réseau

Il est prévu que le marché M2M explosera en 2019. Pourtant, les modules 2G continuent d’être les plus utilisés dans les nouveaux appareils connectés, alors que la 5G est bientôt disponible en Europe. Orange a décidé de se passer des services de Sigfox, la start-up française, populaire dans le marché des réseaux sans fil IoT. L’opérateur a choisi d’utiliser LoRa, le réseau longue distance et basse consommation de Bouygues Telecom. Si les réseaux SigFox et LoRa sont si populaires auprès des développeurs IoT, c’est parce qu’ils consomment peu et que les objets connectés n’ont pas besoin de transférer beaucoup de données pour communiquer.

Même si, selon le rapport Beecham Research, 80% des objets connectés utilisent une connexion sans fil 2G ou inférieure, certaines entreprises comme Gemalto anticipent la fin de la 2G et créent des modules sans fil 4G comme le module LTE Category 1, destinée aux applications M2M et industrielles de l’IoT

Orange ne veut pas louper un marché qui générera plus de 2,2 milliards de dollars en 2019

En 2019, selon le Rapport Beecham Research l’Internet des Objets sera un marché de plus de 2,2 milliards de dollars. Les attentes du fournisseur internet sont claires : générer 600 millions d’euros de revenus sur ce secteur d’ici 2018. Grâce à LoRa, développée par Bouygues Telecom, Orange a prévu de déployer son réseau dès le premier trimestre 2016. C’est donc en deux ans qu’Orange compte générer 600 millions d’euros. C’est un pari ambitieux, car s’il est vrai que le volume total d’objets connecté utilisant la 2G augmentera considérablement en 2019, il est aussi prévu que la 2G perdent du terrain face aux modules IoT 4G et 5G.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend