in ,

Bosch, Infineon, Nordic, NXP et Qualcomm soutiennent l’écosystème RISC-V

RISC-V

Bosch, Infineon, Nordic, NXP et Qualcomm exploitent ensemble l’architecture ouverte RISC-V, donnant une nouvelle dimension à la technologie.

Cinq géants de l’industrie des semi-conducteurs s’associent pour créer une nouvelle entreprise : Robert Bosch, Infineon Technologies, Nordic Semiconductor, NXP Semiconductor et Qualcomm Technologies. Leur ambition ? Accélérer la production de produits basés sur la technologie innovante et open-source RISC-V.

Une première incursion dans le domaine automobile

Ces géants des semi-conducteurs ont décidé d’unir leurs forces, formant une alliance de taille pour la promotion de la RISC-V. Cette entité naissante, dont le siège social est situé en Allemagne, a d’abord l’intention de cibler le secteur automobile. Toutefois, les plans futurs envisagent une expansion vers d’autres domaines clés tels que le mobile et l’Internet des Objets.

La RISC-V est une architecture de jeu d’instructions à la fois ouverte et originale. Elle repose sur des principes bien établis d’ordinateurs à jeu d’instructions réduit. De plus, sa licence est open source et exempte de droits, ce qui constitue un avantage non négligeable. Les systèmes d’exploitation open source la soutiennent. Elle est prise en charge par plusieurs outils logiciels populaires, ce qui en fait un choix attrayant pour de nombreuses entreprises.

Vers un avenir stimulé par RISC-V

Cette nouvelle structure s’est fixée l’ambition d’être un point de contact unique. Son but est de faciliter le développement de produits compatibles avec RISC-V. Il fournit des architectures de référence et propose des solutions innovantes.

Au centre de cette initiative, la RISC-V représente un véritable catalyseur d’innovation. En effet, elle permet à toute entreprise, quelle que soit sa taille et son expérience. Elle peut développer un matériel personnalisé basé sur un jeu d’instructions open source.

L’adoption croissante de cette technologie laisse présager une diversification accrue dans l’industrie électronique. Elle a le potentiel d’abaisser les barrières à l’entrée pour les entreprises plus petites et émergentes. Cela leur offre la possibilité de concurrencer les acteurs plus établis. En même temps, elle offre une opportunité d’expansion pour les entreprises déjà en place, en explorant de nouvelles avenues d’innovation.

Jens Fabrowsky, vice-président exécutif de Bosch, a exprimé un optimisme palpable en ce qui concerne ces initiatives. Il croit fermement que la promotion de la RISC-V aura un impact considérable sur le marché mondial de la mobilité. Il voit dans cette initiative un potentiel significatif pour renforcer un écosystème de semi-conducteurs solide et efficace en Europe. En plus de cela, elle émancipe les entreprises en leur offrant un accès facilité aux semi-conducteurs.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.