Accueil > Ecosystème IoT > Levée de fonds > Else lève 3 millions de dollars pour une constellation de satellites IoT
satellites iot else

Else lève 3 millions de dollars pour une constellation de satellites IoT

Une entreprise suisse, ayant l’intention de déployer une constellation de satellites pour soutenir l’Internet des Objets avant 2021, a généré un premier cycle de financement de 3 millions de dollars.

Le 8 août, Else a annoncé qu’elle avait clôturé une levée de fonds de 3 millions de dollars auprès de plusieurs investisseurs. La levée de fonds a été dirigée par Airbus Ventures, le bras d’investissement d’Airbus Group, qui soutiendra le déploiement de deux navettes spatiales de démonstration l’année prochaine.

« Nous avons un fort groupe d’investisseurs. Avoir Airbus derrière nous est une grande victoire. Cela pourrait également conduire à une coopération industrielle potentielle », a déclaré Kjell Karlsen, CEO d’Else.

« Nous croyons au développement de la communication M2M et nous avons été convaincus par la rentabilité de la constellation de satellites innovante que ELSE nous fournira », a déclaré François Auque, prédisent du conseil d’administration d’Airbus Ventures, dans une déclaration au sujet de la levée de fonds.

Else utilisera les fonds levés, ainsi que les prix existants de l’Agence Spatiale Européenne et du gouvernement suisse pour compléter le développement des deux satellites au sein de son système Astrocast. « Ce cycle de financement nous permettra de mener à bien notre démonstration l’année prochaine » a déclaré Karlsen.

L’assemblage de ces deux premiers satellites a commencé, alors que la société s’installe dans son nouveau siège à Lausanne, en Suisse. Else s’est associé à la société Spaceflight, basée à Seattle, pour le lancement de l’un d’entre eux et finalise un contrat pour le lancement distinct du second.

Des nanosatellites au faible coût de développement

Ces satellites de démonstration seront suivis par une constellation de 64 satellites, dont la construction devrait débuter au premier trimestre 2019. Ces satellites seront lancés huit par huit depuis différents avions pour assurer une couverture mondiale. Else s’attend à ce que la constellation soit terminée d’ici 2021 pour un coût total inférieur à 50 millions de dollars.

Ce faible coût de développement était un argument de vente clé pour le système Astrocast. « L’intérêt principal vient des gens qui ne pensaient pas nécessairement aux satellites, parce qu’ils pensaient que les services par satellites étaient trop chers ».

Karlsen a déclaré qu’Else avait des accords avec trois entreprises européennes afin d’avoir des clients pilotes pour les satellites de démonstration. Ces entreprises sont dans le secteur de la marine, de la pêche et de la téléphonie mobile. « Au fur et à mesure que l’on parle de notre application, nous voyons l’intérêt d’industries auxquelles nous n’aurions jamais pensé », a-t-il déclaré.

Il a ajouté qu’il s’attend à ce que son partenariat avec Thuraya, l’opérateur satellitaire mobile, aide à identifier d’autres clients. Bien que Thuraya n’ait pas participé au cycle de financement, elle soutiendra les problèmes de vente et de réglementation.

Else a déjà commencé à planifier une nouvelle levée de fonds nécessaire au développement de la constellation à grande échelle. Karlsen a déclaré que la plupart des investisseurs ayant participé au premier cycle se sont déjà engagés à participer au deuxième, qu’il espère clôturer en 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend