Accueil > Business > Industrie 4.0 > [Flash] Schneider Electric optimise la gestion de ses data centers
Data Centers

[Flash] Schneider Electric optimise la gestion de ses data centers

La bonne gestion des data centers – ou centres de données – devient un enjeu important pour les entreprises qui les hébergent. Au-delà des risques de piratage qui nécessitent des infrastructures sécurisées et un système d’encryptage à la pointe, l’environnement des baies est également à prendre en compte. La surchauffe est un risque, qui, de facto, peut entraîner la perte de milliers de données.

C’est dans cette optique que le spécialiste mondial de la gestion énergétique et des automatismes Schneider Electric lance son opération Datacenter Operation : Cooling Optimize, un module de gestion des infrastructures du datacenter (DCIM) StruxureWare.

Grâce à ce logiciel, Schneider Electric propose de gérer les systèmes de refroidissement des data centers tout en réduisant la consommation énergétique.

Schneider Electric
Soeren Brogaard Jensen, Vice-Président Chargé des logiciels et services chez Schneider Electric

Soeren Brogaard Jensen, Vice-Président en charge des logiciels et des services chez Schneider Electric explique : « La plupart des systèmes de refroidissement de datacenters sont conçus pour s’assurer que les baies informatiques dégageant la plus forte chaleur soient suffisamment alimentées en air froid. Mais avec ce dispositif, c’est l’ensemble du site qui est refroidi de manière excessive générant de facto un important gaspillage en énergie. »

Et au sujet des enjeux : “C’est un véritable casse tête pour les opérateurs : il leur est impossible de réduire le refroidissement des racks sans risquer la surchauffe, parce qu’ils ne disposent pas d’informations pertinentes leur permettant de réaliser cette opération de manière sécurisée.« 

Cooling Optimize se propose donc d’apporter de l’intelligence aux systèmes de refroidissement. Il est possible d’effectuer des actions de régulation de la température, mémoriser n’importe quelle action et éviter les incidents. Grâce à une surveillance automatisée, l’hébergeur peut anticiper les problèmes de surchauffe et créer des actions de refroidissement sur-mesure en fonction des besoins. D’autres acteurs tels que Google ont pour objectif de transformer une usine à charbon en data center, et rencontreront probablement des problématiques quant à la gestion de ces infrastructures qui ne sont pas conçues pour.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend