Accueil > Business > Le SIdO : le bilan d’un showroom ambitieux

Le SIdO : le bilan d’un showroom ambitieux

Le showroom de l’Internet des Objets s’est terminé il y a quelques heures. Il est temps de faire un rapide bilan sur cette deuxième édition riche en rencontres, pour les uns, en découverte pour les autres.

« Plus grand, plus diversifié, plus ouvert« , voilà la philosophie de Stéphanie Gibert, une des organisatrices du SIdO. Cette année, ce ne sont pas moins de 30 startups qui présentaient leurs produits finis ou en cours de commercialisation lors du Showroom de l’Internet des Objets, le SIdO se tenant le 6 et 7 avril à Lyon.

Ces jeunes entrepreneurs ont pu côtoyer les grands groupes comme Orange, Michelin, Schneider, Amazon, discuter avec les responsables de Sigfox et les membres de l’alliance LoRa, etc.

Si au premier coup d’œil, la séparation entre startups et grosses entreprises semble fermement délimitée, il n’en est rien. Le village Microsoft et l’espace du groupe Orange accueillaient quelques startups partenaires, force de proposition intéressante.

Des acteurs très variés

showroom sido startup valley

Par exemple, sur le stand de l’opérateur français, se trouvait Wyres. Elle a mis au point une plateforme de géolocalisation d’équipements dans les entreprises et les hôpitaux. Ainsi, les « assets » sont toujours monitorés et retrouvables très facilement dans l’espace de travail. La technologie basée sur des capteurs de positions fixes installés dans les entrepôts ou dans les couloirs des hôpitaux puis une balise placée sur les palettes, les brancards, fonctionne avec le réseau LoRaWan.

Orange présentait également ses solutions Smart Home, non loin de l’espace de Co-Working où se trouvait Deutsche Telekom. L’opérateur allemand, par le biais de sa filiale Qivicon, qui propose une plateforme de connexion multimarque pour Smart Home. Cet acteur puissant dans son pays s’est réellement installé au Pays-Bas avec cette solution innovante. Francis Henry, responsable du développement commercial sensibilisait les visiteurs à ce service à la philosophie de Samsung. « Le showroom est positif et très dynamique. Pour Deutsche Telekom, cela permet de faire de l’évangélisation et de rencontrer quelques clients qui viennent nous voir parce qu’ils savent ce qu’ils veulent« . Déclare-t-il.

Ce constat est partagé par la co-organisatrice de l’événement Stéphanie Gibert :

« Nous avons pensé des parcours de visite pour que les débutants et les experts de l’IoT puissent avoir un panel de ce qui se fait en innovation en France ».

Une visite adaptée

showroom orange sido

Ainsi, quand on visite le SIdO, la « startup valley » amène jusqu’au « showroom » où se trouve les grandes entreprises fabricantes de composants comme Avnet, Silica, Eiffage Electronique, etc. Les startupers pouvaient alors trouver des solutions matérielles, logiciels, de réseau (sigfox, LoRa, BLE, entre autres) et les plateformes Cloud. L’ensemble de l’écosystème IoT en somme.

Les quelque 197 exposants, 200 intervenants internationaux pour 50 conférences et les 58 startups enrichissent cette visibilité de l’Internet des Objets comme un ensemble de technologies importants dans le développement socio-économique.

showroom hoolders

Les différentes sessions de conférences mêlant séances plénière plus ouvertes au grand public, comme la présence de Pepper, le robot d’Aldebaran lors de la conférence sur le retail et les magasins connectés. Et des moments plus techniques comme la présentation du consortium S3P qui veut standardiser l’accès des capteurs intelligents d’entreprise au niveau européen.

De même, le SIdO a été le moment de deux expérimentations : un Hackaton de 48 heures organisé par Michelin et SigFox autour du transport routier connecté, et un Co-Funding Live orchestré par Hoolders, une société qui fait rencontrer les entrepreneurs et les investisseurs.

L’innovation à l’échelle européenne

A l’occasion de cette expérience, 180 startups ont auditionné, 16 d’entre elles ont été choisies pour pitcher devant un jury de connaisseurs. Ce sont finalement 6 projets qui ont été retenus avec au final deux vainqueurs. Le jury a choisit Bluetens, un système de massage par électropulsion connecté tandis que le public a préféré Helixee de Novathings, une plateforme cloud familiale connectée en WiFi.

Suivant Précedent
Pepper visite la Startup Valley | showroom aldebaran 
Holi, le réveil connecté | showroom holi 
Le miroir connecté d’Airnodes |showroom airnodes  
L’écran transparent de Samsung sur le stand d’Avnet |showroom samsung ecran transparent
Les objets Smart Home proposés par Orange |showroom smart home orange
Les périphériques domotique Nodon|showroom nodon
Team 8 |showroom team 8

 

Suivant Précedent

Et ces deux produits ne sont qu’un tout petit panel de ce que vous pouvez voir dans notre diaporama de photos. Un miroir connecté par Airnodes, de la réalité virtuelle dédiée aux entreprises avec Nucleus VR, une plateforme qui connecte les logiciels des médecins aux appareils de mesure avec Medeo, autant de solutions innovantes portées par de jeunes startups.

Cette session intense de « Networking » se déroulant sur deux jours a sûrement permis d’établir des contrats, tout du moins de prendre contact avec les acteurs des marchés respectifs.

Ces stratégies d’organisations, d’innovations ont porté leurs fruits et c’est le SIdO qui en profite. « Nous avons accueilli plus de visiteurs que lors de la première édition » déclare Stéphanie Gibert.

showroom bidul

Quelques aspects pourraient être cependant améliorés. Ces difficultés sont principalement dues à la jeunesse du showroom de l’Internet de Objets, SIdO qui nous le rappelons en est à sa deuxième édition et la jeunesse relative de l’Internet des Objets. « Nous manquons de success story » avoue l’organisatrice. « C’est difficile d’avoir les retours d’expérience des sociétés qui se sont mis à l’IoT et d’illustrer ce que c’est« . Au risque de rencontrer les mêmes acteurs déjà présents au CES 2016.

Rien de grave en soit, l’ensemble des intervenants dans l’IoT connaissent le phénomène et cela permet au grand public de retrouver des objets découverts au détour de reportages télévisés. Une habitude qui pourrait être néanmoins atténuée par une plus forte présence de startups européennes.

showroom medeo

« Nous voulons faire du SIdO de Lyon le rendez-vous incontournable de l’IoT en Europe« . Une belle ambition qui sera sûrement rendue possible par la popularisation des objets connectés auprès du grand public et par la présentation des solutions d’optimisation pour les collectivités et les professionnels.

MAJ : Dans un communiqué datant du 13 avril, les organisateurs ont indiqué une participation en hausse avec 5300 visiteurs présents pour cette deuxième édition. Une augmentation chiffrée à 26 % par rapport à 2015. Par ailleurs, l’équipe a dénombré 7,6 millions affichages de #SIdO16 et 4533 tweets échangés sur le showroom sur Twitter.

2 Commentaires

  1. Je retiendrai le haut niveau des conférenciers et participants aux tables rondes… pas si courant que ca !

    • Tout à fait d’accord avec vous ! Le niveau d’expertise des conférenciers montre que l’IoT est réellement pris au sérieux et que l’on a dépassé le cadre de l’évangélisation dans certaines entreprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend