Accueil > Tendances > Monde > Sigfox domine les réseaux LPWA selon ABI Research
sigfox world iot le moan réseaux lpwa

Sigfox domine les réseaux LPWA selon ABI Research

Le cabinet d’étude ABI Research s’est penché sur l’essor des réseaux LPWA cellulaires et non cellulaires. En 2017, le Français Sigfox a imposé sa domination.

Selon ABI Research, les réseaux LPWA cellulaires et non cellulaires ont le vent en poupe. Ils profiteront d’un taux de croissance annuel de 53 % jusqu’en 2023. Cet engouement pour ces technologies est conduit par les besoins en compteurs intelligents et en capteurs de suivi. Le cabinet d’étude estime qu’en 2017 les trois quarts des connexions par le biais de ces réseaux LPWA concernent des appareils de ce type. Il peut s’agir de compteur d’eau, d’électricité, de gaz, mais aussi de capteur de suivi de marchandises, de camions, de matériels, etc.

Sigfox a pris l’ascendant sur LoRa

Sans surprise, le marché est dominé par les réseaux LPWA non cellulaires, Sigfox et LoRa en tête. Les équivalents cellulaires comme le Narrow-Band IoT n’en sont qu’à leur début. Les déploiements se poursuivent partout dans le monde à une allure de croisière. En revanche, l’adoption n’est pas encore aussi massive qu’avec Sigfox, LoRa et certaines bandes de fréquences libres. ABI Research estime que les réseaux LPWA privés conçus pour adresser une seule activité ou une entreprise représentent 93 % des connexions comptabilisés en 2017.

Dans cette compétition ténue, Sigfox domine le marché selon ABI Research. Sa technologie de roaming inclus dans son offre Monarch lui facilite des prises de part de marché. L’algorithme qui change automatiquement de fréquences sur le réseau permet une disponibilité du service dans un plus grand nombre de pays. Le cabinet d’étude prend l’exemple du boîtier connecté pour valise commercialisée par Louis Vuitton. C’est le premier produit de son genre à faire bénéficier du service Monarch dans 100 aéroports à travers 26 pays. Il faut dire que Sigfox a pris de l’avance sur ses concurrents sur le marché des réseaux LPWA. Pour autant, l’alliance LoRa n’est pas en reste puisqu’il a connu une croissance de 54 % entre 2016 et 2017 dans le secteur des réseaux LPWA privés.

Cette croissance du réseau LoRa prend son origine en Asie-Pacifique, notamment en Chine où ZTE a déployé les réseaux LPWA estampillés China LoRa Application Alliance (CLAA) dans 40 villes chinoises. L’équipementier débute également le déploiement de compteurs intelligents, de capteurs de placement dans les parkings, de capteurs de la qualité de l’air, etc.

Un passage progressif aux réseaux LPWA cellulaires

ABI Research prévoit “qu’avec l’expansion rapide de l’empreinte géographique des réseaux publics, les réseaux publics cellulaires et non cellulaires capteront plus de 70% des connexions LPWA d’ici 2023”, peut-on lire dans le communiqué de presse.

Et les réseaux NB-IoT et LTE-M dans tout cela ? Malgré leur faible présence en 2017, ils capteront 55 % des connexions LPWA d’ici 2023. Ces technologies seront plus largement adoptées en Chine, même si les déploiements sont pour l’instant plus avancés en Europe et aux États-Unis. En termes d’usage, l’adoption sera encore et toujours conduite par le besoin de capteurs de suivi qui représenteront 45 % des connexions mondiales en 2023. Les compteurs intelligents, eux, seront à l’origine d’un tiers des connexions à la même période.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend