in , ,

Smart Box, l’entreprise coréenne qui a un temps d’avance sur La Poste

smart box metro

Dans la journée du 2 juin, nous nous sommes rendu à la rencontre business France-Corée du Sud organisée par la KOTRA Paris, l’agence d’expansion économique de la Corée en France. Nous y avons rencontré Smart Box, une entreprise qui conçoit un petit boîtier pour sécuriser et optimiser la livraison de colis aux particuliers et aux entreprises. Un sérieux concurrent au Domino de La Poste.

Une salle, des tables, et des chaises, voilà tout ce qu’il faut à la délégation coréenne emmenée par la KOTRA Paris pour présenter ses technologies. Derrière l’installation spartiate, certaines compagnies ont amené dans leurs bagages leurs produits, notamment Smart Box.

Si pour la plupart des Français, cette dénomination fait penser à des coffrets cadeaux, ici la boîte intelligente accueille des lettres et des colis.

pcloud

Plus précisément, il s’agit d’un boîtier intelligent très ressemblant à un digicode. Il s’installe simplement à une boîte à lettres ou des casiers. Pour le livreur, il suffit de rentrer le numéro de téléphone du destinataire pour déposer le colis.

Le client lui reçoit un code à quatre chiffres par SMS en provenance du boîtier. Le dispositif paraît simple, pourtant il est bien pensé puisque contrairement à d’autres systèmes plus classiques, il n’y a pas besoin d’intégrer un ordinateur de grandes tailles.

Connecter et miniaturiser la boîte de réception

smart box

La technologie est comprise dans les boîtiers placés en remplacement des serrures des boîtes de réception classiques et communique grâce à Xbee, une puce fabriquée par Digi International, jusqu’à un transmetteur situé généralement en hauteur qui lui transmet les informations à la plateforme Cloud de l’entreprise.

Cela permet de sécuriser les échanges à un haut niveau de sécurité et de surveiller la quantité d’énergie restante dans la batterie de chaque Smart Box. Comme ils sont sans-fil ces dispositifs sont bien plus simples d’installation et permettent une grande versatilité.

Les clients, majoritairement BtoB et BtoBtoC, peuvent ainsi profiter d’un service clé en main. Les livreurs ne sont plus obligés de grimper les étages puisque les casiers peuvent être de différentes tailles et accueillirent de gros colis. Pour les clients, ils n’ont pas à se soucier de l’emplacement de leur colis s’ils sont absents. Smart Box est installé en Corée du Sud dans les universités, les appartements, et les bureaux d’entreprises.

 

Après l’Asie, l’Europe ?

smart box une

Smart Box n’est pas en France par hasard. Fort de son succès en Corée du Sud depuis son lancement en 2013, la société équipe déjà 152 stations de métro dans les lignes 5,6,7 et 8 de Séoul, elle veut séduire l’international avec sa solution qui optimise les livraisons.

Avec une installation prochaine au Japon, elle compte bien profiter de son partenariat avec le fabricant hardware M2M, Digi International pour concurrencer les services comme le bouton Domino de La Poste. En France, la ville de Nice est fortement intéressée par Smart Box dans le cadre de son projet Smart City, mais d’autres acteurs plus surprenants s’intéressent à cette solution.

En effet, les dirigeants de Smart Box vont rencontrer dans le cours du mois de juin la direction d’AIRBNB. En effet, le système pourrait servir aux locataires d’un jour de recevoir des clés virtuelles des logements par SMS.

L’installation est tout à fait possible grâce à la miniaturisation de ces serrures connectées. Reste à voir si le succès auprès des entreprises se répétera auprès des particuliers. Pour l’instant, un Smart Box coûte 200 euros à l’achat et nécessite un abonnement pour profiter de la maintenance physique et virtuelle.

 

2 Comments

Laissez une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *