Accueil > Entreprises > Samsung > SmartThings Cloud : Samsung unifie ses services IoT sous la même bannière
Smartthings cloud

SmartThings Cloud : Samsung unifie ses services IoT sous la même bannière

Lors de la Samsung Developer Conference du 18 et 19 octobre à San Francisco, la firme coréenne a annoncé la réunion de ses services Internet des objets sous une même bannière : SmartThings Cloud.

Les produits connectés de Samsung ne sont pas dépendants de la même plateforme. Certains se connectent à Samsung Connect, d’autres à la plateforme Artik ou bien au système SmartThings. Cela veut dire que certains objets connectés n’étaient jusqu’alors pas compatibles.

SmartThings Cloud : créer un écosystème réunissant 1 milliard d’objets connectés

Suivant les préceptes de Luc Julia, responsable du centre d’innovations Samsung de San José, qui milite pour l’abandon des silos technologiques, la firme réunit ses différentes plateformes IoT sous une même bannière. Cette dernière se nomme SmartThings Cloud.

Voici un exemple récent. Un peu avant la Samsung Developer Conference, la division coréenne avait présenté un porte-clé connecté par le biais du réseau Narrow-Band IoT. En toute logique, cet objet fera partie de la famille SmartThings Cloud.

L’objectif est de faire de ce Cloud un Hub numérique capable de récupérer les données des objets connectés fabriqués par la firme coréenne, mais aussi de ceux conçus par des sociétés tierces.

Simplifier l’interopérabilité et réduire les coûts

Ces entreprises pourront connecter leurs objets connectés à SmartThings Cloud à l’aide d’une seule API pour les rendre compatibles avec les services et les autres produits connectés sur la plateforme. Une marketplace de services sera disponible pour les développeurs afin de leur faciliter la tâche et proposer des fonctionnalités innovantes à leurs clients depuis une seule application mobile.

Pour les solutions B2B et B2C, Samsung promet une interopérabilité des produits et des services sécurisée.

La plateforme Cloud embarquera évidemment Bixby, l’intelligence artificielle de la firme dans sa version 2.0.

Pour l’heure on ne peut qu’imaginer les possibilités de ce Hub. Les intervenants de San Francisco n’ont pas détaillé le fonctionnement de la plateforme Cloud, ni exposé les délais de mise en place. Il faudra probablement attendre le CES 2018 afin de découvrir les premiers objets connectés à SmartThings Cloud.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend