in

SoftBank et Honda testent la 5G et le V2X cellulaire pour réduire les collisions

SoftBank Corp et Honda R&D se sont associés pour tester l’efficacité de l’utilisation de la 5G autonome (SA) et d’un système cellulaire de véhicule à véhicule (C-V2X). Le but de ce projet consiste à réduire les collisions entre piétons et véhicules. Son objectif est également de relier les deux systèmes d’ici fin mars 2022.

Pour effectuer les vérifications, les sociétés utilisent une station de base expérimentale 5G de SoftBank SA installée sur un site d’essai de Honda. Elles exploitent également la technologie de reconnaissance de cette dernière. Le procès explore et étudie les trois cas d’utilisation suivants.

pcloud

Diminuer les collisions dans lesquelles les piétons sont visibles par les véhicules

Honda softbank

Ce premier scénario concerne un environnement où un piéton peut être vu depuis le véhicule en mouvement. Lorsque la caméra embarquée du véhicule reconnaît le risque d’une collision, il envoie une alerte au dispositif mobile du piéton directement ou via un serveur MEC. Les partenaires ont noté :

que ce cas d’utilisation permet au piéton de prendre des mesures pour éviter une éventuelle collision avec la voiture.

Réduire les accidents impliquant un piéton invisible pour les véhicules

Ce test consiste à vérifier la présence ou l’absence d’un piéton dans une zone à faible visibilité. Cela se fait à l’aide de dispositifs mobiles et d’autres véhicules à proximité. En cas de présence d’un passager, le système l’avertit que le véhicule s’approche. Il informe également la voiture à partir du dispositif mobile du passager. Si un deuxième véhicule peut détecter le piéton se trouvant dans la zone peu visible, ce dernier avertit alors les autres véhicules de la présence du piéton.

Partageant des informations sur les zones non visibles par les véhicules

Dans ce cas d’utilisation, les véhicules en mouvement envoient des informations sur les zones à faible visibilité au serveur MEC. Ce dernier organise les informations et notifie les véhicules circulant à proximité. Lorsqu’un véhicule reçoit la notification et s’approche d’une zone à visibilité réduite, il vérifie auprès du serveur MEC la présence ou l’absence de piétons. Si un piéton a été détecté, le serveur MEC envoie une alerte au véhicule et au piéton. Ces communications de données à haute vitesse aideront à prévenir les collisions.

Dans ce cas d’utilisation, il devient possible d’envoyer des informations sur une zone de mauvaise visibilité à des véhicules qui ne sont pas équipés d’une fonction de reconnaissance. Ainsi, les collisions entre véhicules et piétons peuvent être évitées, même si les véhicules ne disposent pas de ces fonctions.

Cette nouvelle initiative vise à concrétiser la mise en place d’une société coopérative favorisant la sécurité de la circulation. Softbank et Honda vont se servir de la technologie de réseau créée pour connecter les piétons et les véhicules. A savoir que ces deux entreprises avaient déjà collaboré pour effectuer une vérification technologique des véhicules connectés 5G sur le site d’essai de Takasu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *