in

[Startup de la semaine] Flapit, le compteur de fans en temps réel

Flapit

A l’ère où les community managers affleurent, les réseaux sociaux deviennent une nécessité pour toute boîte qui veut bien se vendre. Le nombre de followers et de fans est devenu un indicateur de succès, et a donné naissance à Flapit. Startup barcelonaise, elle propose de compter le nombre de fans en temps réel. 

Créée à Barcelone en 2014, la startup Flapit souhaite aider les entreprises à attirer des clients par le biais de leur compteur. Semblable à un tableau de bord, ce dispositif, vendu à 449 euros, se met à jour dès qu’une nouvelle personne rejoint le rang des groupies de votre société, que ce soit les fans Facebook, les followers Twitter ou les abonnés Youtube.

Flapit
© Flapit

Il permet aux professionnels de travailler sur leur communication numérique et aux magasins d’afficher leur « score », et ainsi invite par sa présence les clients à rejoindre leur communauté. Pour l’utiliser, il suffit juste de brancher l’appareil, de le connecter au réseau Flapit et à votre compte en ligne. Il est possible de le configurer en affichant le réseau de notre choix (Facebook, Twitter, Trip Advisor, Instagram, Google +, Youtube et bien d’autres) ou des messages personnalisés tels que « merci », « rejoignez-nous »…etc.

Le like comme récompense

« Qui mieux que des consommateurs pour parler d’une marque ?« . Telle est la verve de Christophe Avignon, le CEO de Flapit. Après avoir passé plus de 10 ans dans le software, il a décidé de surfer lui aussi sur la vague IoT. Grâce à la revente de sa précédente société Adcash, il n’a pas eu besoin d’investissement externe pour compter parmi ses clients plusieurs grandes marques mondiales et mettre en place un objet connecté permettant de dynamiser chaque point de vente et renforcer les relations entre marques et clients.

Véritable outil marketing, Flapit a rehaussé l’engagement du nombre de fans/followers en s’utilisant sur un point de vente, par exemple. Grâce à sa personnalisation, cet outil récompense les likes par des codes promo ou 10% de réduction tous les 100 likes, par exemple. De même, « il permet de motiver une équipe de manière fun et ludique » en affichant le chiffre d’affaire ou le nombre de visiteurs. Ainsi, la jeune pousse a su se placer de façon stratégique sur le marché de l’IoT en proposant un produit indispensable à une période où Facebook, Instagram et Twitter sont devenus des « outils de gestion de service après-vente, de fidélisation et de collecte de data« .

Flapit

Christophe Avignon – CEO de Flapit

Avant de fonder Flapit, Christophe Avignon a créé de nombreuses sociétés. Entre 2007 et 2013, il a géré Adcash, une régie publicitaire internationale créée en Estonie. A travers sa plateforme, l’entreprise propose à ses clients des solutions de monétisation et d’acquisition de trafic web et mobile. Adcash fait le lien entre les annonceurs souhaitant diffuser des campagnes publicitaires et les éditeurs désireux de rentabiliser leur inventaire publicitaire. Cette société fut fondée par l’entreprise Webinfluence Group AS, dont il est aussi le fondateur et le CEO.

Actuellement, il est à la tête de Darkium Group. Ayant vu le jour en décembre 2013, cette compagnie se propose de manager les grands projets du web et d’offrir un réseau rentable pour des millions d’internautes.

Flapit

 

Flapit

La passion d’apprendre chaque jour dans une industrie qui est en constante évolution, vous obligeant à vous remettre en question et à constamment innover.

Flapit

« Hardware »  porte bien son nom ! Notre budget a explosé et la gestion des équipes de développement en Asie à été épouvantable. Ces gens ne pensent et ne travaillent pas comme nous Européens…

Flapit

Même si le coût de développement de votre produit est 20% plus élevé en France ou en Europe, n’allez pas en Asie ! Ne prenez pas d’agence RP, faites le vous-même. Exposez au CES de Las Vegas (Eureka parc), vous allez rencontrer les principaux distributeurs de tous pays, et si votre produit est innovant, vous aurez également une couverture médiatique.

Flapit

Votre objectif doit être de répondre à un besoin en proposant un produit innovant. Ce besoin est présent sur un type de marché précis et répond donc à des acteurs que vous avez identifiés. Avoir ces acteurs en tant que client est l’étape à franchir qui vous fera passer de projet à société.

Flapit

Je n’ai jamais eu recours à des investissements externes, mais de nos jours, il y a les plateformes de crowdsourcing Indiegogo et kickstarter (je recommande indigogo qui, contrairement à Kickstarter, vous reverse vos fonds même si vous n’atteignez pas votre objectif). Les incubateurs de type Numa peuvent vous apporter les contacts et l’expérience nécessaire au succès de votre projet, mais ils demandent généralement un pourcentage de votre société.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.