in ,

[Startup Tour] Mesurez le taux de pollution de votre intérieur grâce aux capteurs Foobot

Dehors, l’air est pollué, ce n’est pas une nouveauté. Mais chez vous, évoluez-vous dans un environnement sain ? La réponse est au bout des capteurs de Foobot.

Foobot c’est « Foo » pour ange gardien – « dans l’esprit feng-shui« , précise Jacques Touillon, son fondateur – et « bot » pour robot, « car nous utilisons la technologie pour répandre des ondes positives dans la maison », achève-t-il. Le ton est donné.

[author title= »Jacques Touillon » image= »https://media.licdn.com/mpr/mpr/shrinknp_400_400/p/2/005/03f/25b/33a224c.jpg »]Diplômé de la Skema Business School (campus Nice-Sophia Antipolis) comme ingénieur commercial, Jacques Touillon a ensuite été manager pour MP2C et La tête de com. Il est maintenant fondateur et CEO de Airboxlab ainsi que de Foobot.[/author]

[author title= »Inouk Bourgon » image= »https://media.licdn.com/media/p/6/005/02a/03d/35bd35c.jpg »]Diplômé de l’université de Buenos Aires et de Columbia, il a été technicien puis consultant pour Fon, avant de co-fonder Enerux puis Airboxlab. Touche à tout, il peut à la fois faire de la traduction, du community management, du design, etc.[/author]

La Foobot team compte une équipe de treize personnes. La majorité travaille sur le côté technologique du projet (backend, cloud, logiciels embarqués, développement de l’application…). Le reste se concentre sur l’animation de la communauté, la gestion de contenus, la commercialisation et la logistique.

La startup internationale
 Foobot_1

L’aventure Foobot a commencé en 2013 en France, avant de déménager au Luxembourg pour rejoindre l’incubateur d’Air Liquide, au Technoport.

Avant ça, la startup faisait partie d’un accélérateur allemand grâce à qui, à Berlin, il a rencontré un designer argentin basé en Autriche. Et, histoire de ne laisser aucune partie du globe de côté, il a collaboré avec une startup suédoise pour les premières version de son produit, qui les a aidé à commercialiser Foobot dans une de leurs entreprises chinoises.

« Une longue histoire parfaitement en phase avec notre approche global du marché »

Une armée de capteurs pour combattre la pollution

Capture d’écran 2015-09-21 à 21-compressed (1)

« Nous avons construit un réseau de capteurs pour surveiller en continu la pollution de l’air intérieur« , précise le co-fondateur de Foobot. Une fois collectée, la donnée est envoyée sur le cloud, qui la traite. L’utilisateur peut ensuite accéder au résultat grâce à une application.

Le but: protéger la santé des usagers et leur donner les clefs pour rendre leur espace de vie plus sain. « En rendant le taux de pollution de l’air enfin accessible, nous aidons les gens à prendre les bonnes décisions », complète Jacques Touillon, en mettant en évidence la place de Foobot sur un marché de rupture.

Tout simplement, les capteurs de Foobot traque les particules fines et les sources de pollution dans l’air en mesurant la température, l’humidité et d’éventuelles traces de moisissures. Lorsque l’air est saturé, Foobot change de couleur et envoie une alerte à l’utilisateur sur son Smartphone. Tant que tout va bien, l’application mobile renvoie une lumière bleue. Plus le taux de pollution est élevé, plus la couleur va s’adoucir.

« Nous sommes les seuls à proposer ce type de service avec un appareil abordable, compréhensible et utilisable par tous »

Pour s’équiper d’un capteur Foobot, il faudra quand même compter 195 euros.

Un pur produit de l’IoT

Foobot_3

Expérience utilisateur, retours sur l’application, design épuré et accrocheur, technologie, cible les urbains connectés, porte sur la thématique de la santé et du bien-être… pas de doutes, Foobot présente toute les qualités requises de l’objet connecté de notre époque.

Et l’une des plus grandes forces de son fondateur, c’est de bien distinguer hardware et software. Pour lui, l’Internet des objets ne repose pas uniquement sur le produit fini et mis en forme.

« Nous envisageons le marché comme un processus généralisé de la technologie de nombreux capteurs d’apparences différentes, qui lisent et analysent des données en permanence », explique Jacques Touillon. Il ne voit donc aucun problème à ce que sa technologie soit extraite de son capteur pour être intégrée dans un autre produit.

Une manœuvre qui permettrait en plus, à Foobot, de toucher à la fois un modèle B2C et B2B2C.

5 questions à Foobot

quelle cle de votre succes
L’approche holistique du problème et notre capacité à concurrencer la technologie existante, en apparaissant comme le leader et l’expert du domaine ainsi qu’en maintenant l’attention sur notre technologie.

quel est obstacle majeur que vous ayiez eu a surmonter
Convaincre les professionnels que les nouveaux moyens doivent être explorés pour résoudre ce problème de santé, basé sur la combinaison périphérique matériel avec un service logiciel.

quels conseils entrepreneurs marché iot
Il faut se concentrer sur une proposition de valeur et s’y tenir avec un objectif de livraison de votre preuve de concept à court terme. Amassez des fonds assez rapidement, pour garder votre démarrage de croissance avant que vous ne soyez en mesure de livrer.

Quel est l etape cle a franchir
Elle est la même pour toutes les startups: la preuve de votre concept vous aidera à obtenir la traction et l’investissement.

Comment financer son lancement
Nous avons levé des fonds et a obtenu la subvention substantielle du ministère de l’Economie du Luxembourg.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.