Accueil > Business > Industrie 4.0 > [Etude] Trois enjeux auxquels sont confrontés les investisseurs, concernant l’internet des objets

[Etude] Trois enjeux auxquels sont confrontés les investisseurs, concernant l’internet des objets

Les investisseurs en nouvelles technologies ne se rendent pas tous forcément compte que les objets connectés sont de plus en plus intégrés pour remodeler les stratégies économiques et concurrentielles des entreprises. Voici 3 enjeux auxquels sont confronté les entreprises qui travaillent sur l’internet des objets :

1 – La sécurité

Connecter sa porte d’entrée à un réseau peut-être très avantageux. Débloquer sa porte d’entrée grâce à son smartphone, recueillir des données de capteurs de moteurs d’avion puis les analyser pour en optimiser les performances et détecter les défaillances éventuelles, laisser sa voiture conduire toute seule pendant que le conducteur lit le journal… tout cela laisse rêveur.

Si tout appareil connecté à internet devient plus performant, il en devient par la même occasion un objet plus vulnérable aux hackers. Au niveau industriel, tout hack de systèmes de l’entreprise, permet au pirate, soit d’accéder à une quantité de données sensibles pouvant être revendues à d’autres entreprises, soit de prendre le contrôle, par exemple, des moteurs des machines de production pour les arrêter et faire perdre beaucoup de temps et d’argent à la compagnie.

C’est pour cela qu’il vaut mieux évaluer tous les risques possibles et vecteurs d’attaques potentiels d’un objet si celui-ci se connecte à internet avant de le faire.

D’après fool.com, près de 30 milliards de dollars sont dépensés chaque année pour l’achat de produits de sécurités spécialisés dans la protection du réseau.

Un rapport d’HP pointe du doigt l’absence de sécurité concernant les smartwatches. Il est notamment dit qu’une smartwatch piratée, puis connectée au réseau de l’entreprise pourrait donner au pirate un accès aux données de cette même entreprise.

secu montre co

2 – Imposer un standard dans l’IoT

L’internet des objets n’a pas de normes claires, certaines technologies IoT sèment la confusion quant à leur efficacité parmi les industriels. Cela ajoute également de la confusion chez les consommateurs. Il est difficile de savoir si la nouvelle technologie présentée permettra de faire plus de bénéfice dans le temps que ce qu’elle a coûté.

Les choses avancent cependant. En août dernier, l’IEEE la plus grande organisation professionnelle au monde, dédiée à l’avancement technologique, a annoncé un partenariat avec l‘Industrial Internet Consortium, afin d’élaborer une hiérarchie globale des technologies IoT à travers le monde, quant à leur coût et à leur efficacité.

3 – La confidentialité

En effet, la revente de données est un marché très lucratif qui intéresse beaucoup les grands groupes. Par exemple, toutes les données recueillies par les entreprises en matière de santé comme fitbit avec ses trackers, intéressent énormément de sociétés à travers le monde.

La lutte de Google avec la commission européenne (UE) est un témoignage des problèmes de confidenditalité du passage du monde au numérique. Ainsi, plus d’objets connectés à internet, c’est plus d’objets capables d’envoyer des données concernant les habitudes des consommateurs aux grands groupes industriels. Le défi majeur auquel sont confrontés les entreprises actuellement, est de réussir à ne pas se mettre le consommateur à dos, tout en récoltants des données, de façon légale, afin de tirer un profit de toutes ses informations disponibles.

Source

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *