Accueil > Business > Robotique > Valeo teste son Range Rover autonome sur la place de l’Étoile
valeo range rover voiture autonome

Valeo teste son Range Rover autonome sur la place de l’Étoile

Valeo avait déjà épaté la galerie avec son tour du périphérique parisien en voiture autonome pendant 24 heures, puis son tour d’Europe. L’équipementier automobile veut aller plus loin en testant sa technologie sur l’une des places les plus dangereuses de France : la place de l’Étoile à Paris.

Selon les informations recueillies par BFM TV, Valeo teste depuis ce lundi 24 juillet son véhicule autonome sur une place très fréquentée par les automobilistes parisiens. Le Range Rover modifié pour l’occasion fait face aux comportements humains, parfois dangereux sur un rond point géant qui dessert une douzaine d’avenues : la place de l’Étoile.

Contrairement au défi du périphérique parisien, la voiture autonome de Valeo évolue dans un environnement sans marquage au sol et de nuit de surcroît. En effet, le média précise que le véhicule est testé entre 22 heures et 2 heures du matin.

Des procédures de tests adaptés

Il s’agit évidemment de minimiser les risques en ne confrontant pas le Range Rover autonome à un trafic surchargé. Cependant, la dimension nocturne permet de tester en profondeur le comportement des algorithmes de computer vision dans un environnement sans marquage.

A noter que les calculs permettant la détection d’obstacle, l’adaptation de l’allure, ou encore le freinage sont effectués en temps réel par le biais des calculateurs placés dans le coffre du SUV. Ils auront pour mission de traiter les informations en provenance des multiples capteurs placés sur l’ensemble du véhicule.

Ces tests nécessitent tout de même une présence humaine : c’est une obligation légale. BFM TV précise que pendant toute la durée de “l’épreuve” des pilotes aguerris sont derrière le volant pour reprendre la main au moindre problème.

Par ailleurs, ces tests seront reconduits en septembre afin de confronter les systèmes du véhicule autonome, à la journée, puis à un trafic plus soutenu sur cette même place de l’Étoile.

Valeo veut s’imposer dans la course à la voiture autonome

Le parcours de 24 heures sur le périphérique s’était bien passé et convaincu la préfecture de la Ville lumière à reconduire l’expérience. De même, BFM TV a eu confirmation du Ministère de l’Intérieur : les autorités considèrent Valeo comme “un leader français” dans le domaine.

Valeo profite pleinement de la loi autorisant les tests de véhicules autonomes en environnement urbain. L’objectif est bien évidemment de prendre de l’avance sur ses concurrents et sur les projets internes des constructeurs.

PSA n’est qu’au début de son programme d’autonomie du véhicule, même si le constructeur promet des fonctions de conduite autonome (niveau 2) dès 2018 et l’autonomie quasi complète pour 2020 (niveau 4). Renault est plus prudent et promet une transition rapide de ces modes de conduite autonome entre 2020 et 2030.

A lire également

truphone iot

Truphone lève 287 millions d’euros pour passer du mobile à l’IoT

Truphone, l’opérateur britannique spécialiste de l’itinérance à bas coût lève 255 millions de livres auprès …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *