Accueil > Ecosystème IoT > Evénement > CES > CES 2017 : Bosch, Valeo, ZF : les équimentiers à la fête à Las Vegas
bosch valeo ces 2017 zf voiture autonome

CES 2017 : Bosch, Valeo, ZF : les équimentiers à la fête à Las Vegas

Le CES 2017 de Las Vegas a une star incontournable : la voiture autonome.  Bosch, Valeo et ZF prouvent que les équipementiers sont à l’affût avec leurs innovations de pointe.

Si la plupart des constructeurs automobiles ont su créer l’engouement autour de leur concept car, il ne faut pas oublier les équipementiers.

Tout D’abord, Bosch impressionne la galerie avec un concept car digne des grands films de science-fiction. Ce cabriolet est équipé des dernières technologies en développement dans les bureaux R&D de l’équipementier allemand : reconnaissance faciale, écran Oled sur tout le tableau de bord, appel d’urgence en seconde monte, personnalisation et commande gestuelle avec retour haptique.

Bosch, ses innovations mises en scène dans un concept car

Cette mise en scène impressionne. Bosch a intégré des caméras qui reconnaissent l’utilisateur et qui « personnalisent » le tableau de bord en fonction de ses choix. Cette Driver Monitor Camera permet d’adapter le positionnement du siège et du volant, les rétroviseurs, lance sa station de radio préférée et peut même régler la température selon sa convenance.

Tout comme Nvidia qui cherche à vérifier les réactions du conducteur, l’équipementier indique que la reconnaissance faciale repère les signes de l’endormissement ce qui enclenche un signal sonore d’alerte.

La présence de retour haptique sur les commandes tactiles démocratise cette fonctionnalité fortement prisée par les fabricants de smartphone. Cela permet de confirmer la présence des mains du conducteur ou de valider son choix d’une commande. Le concept car communique également avec les autres véhicules et même les vélos.

D’un point de vue technique, Bosch n’oublie pas son cœur de métier puisque la voiture est connectée à la concession afin de planifier les rendez-vous de révision. L’objet le plus ordinaire présenté est pourtant le plus utile. Retrofit eCall, cet adaptateur connecté se place sur l’allume-cigare et enclenche un appel au chauffeur en cas de collision.

Équipé d’un accéléromètre, ce dispositif fabriqué par Bosch repère la force de l’impact et se connecte à un service d’appel international depuis une application smartphone. Ainsi, les personnes dans le véhicule peuvent recevoir les premiers secours si nécessaire. Si pas de réponse, une ambulance est directement dépêchée.

Valeo joue la carte de la sécurité autoroutière

valeo xtravue ces bosch

De son côté Valeo propose des fonctionnalités également novatrices. le système Valeo XtraVue octroie un apport de taille aux conducteurs. Il s’agit en fait d’un système placé sur la voiture qui étend la vision du conducteur. A partir des caméras de celle-ci et en récupérant le flux vidéo de celles des véhicules et des caméras aux alentours, le chauffeur peut enfin voir ce qui normalement serait hors de son champ de vision ou dans un angle mort. À propos d’angles morts, Valéo a également présenté son 360AEB Nearshield.

Derrière ce nom peu évocateur se cache  un procédé de freinage automatique. En lisant et analysant les informations en provenance de quatre caméras, de capteurs à ultrasons placés au niveau des boucliers avant et arrière, le Nearshield repère les obstacles et les dangers. Si le conducteur ne réagit pas, le système enclenche un freinage d’urgence provoquant l’arrêt du véhicule.

Pour protéger de mieux en mieux le conducteur et les passagers, Valeo développe C-Stream. L’approche est un peu différente de Bosch. En plaçant une autre caméra  (encore) dans le plafonnier, l’objectif est d’adapter le comportement de l’airbag suivant le conducteur, de surveiller son attention, et de prendre en compte le nombre de passagers dans le véhicule.

Ce dernier s’intègre dans le Valeo CockPit, un habitacle qui s’habille de leds RGB pour prévenir les passagers d’un danger ou le mode de conduite enclenché : manuel, semi-autonome et autonome.

À ce sujet, Valeo n’oublie pas de mettre à jour sa plateforme maintenant nommée eCruise4U. Elle combine autopilote et propulsion électrique tout en se basant sur un scanner laser, des algorithmes de computer vision. Cette mise à jour apporte une motorisation hybride à faible vitesse.

ZF : l’équipementier à la course à l’intelligence artificielle

bosch valeo zf ai ces 2017

 

Le leader mondial de la fabrication de châssis s’inscrit dans cette thématique qui offusque quelque peu les projets des startups présente sur le salon du CES. Evidemment, l’entreprise allemande a présenté le fruit de ses dernières recherches en la matière. Elle a présenté en collaboration avec Rinspeed, un fabricant automobile suisse, un véhicule électrique et autonome, le Rinspeed Oasis.

Si ZF s’occupe du châssis, notons que l’habitacle comprend des fonctionnalités similaires aux projets de Bosch. Ainsi, les éléments du tableau de bord peuvent être contrôlés à l’aide de gestes. Le volant est amovible et peut être remplacé par un clavier pour naviguer en toute praticité sur le Web.

rinspeed oasis bosch zf valeo

Nous retenons surtout l’investissement de ZF dans la conception d’algorithmes dédiés à la conduite autonome. X2Safe est la technologie créée par sa filiale TRW rachetée il y a deux ans. Géré dans le Cloud, cet algorithme repère les obstacles et prévient des collisions possibles. Il se sert des autres équipements connectés dans l’environnement analysé. Plus de vélos, scooters, camions, voitures sont connectés, plus il gagne en précision. X2Safe envoie une alerte sonore ou une vibration vers le smartphone ou la montre connectée du chauffeur.

Là aussi les capteurs et caméras servent à repérer les dangers. L’algorithme analyse le comportement des piétons, des automobilistes, mais aussi repère les portions de route à visibilité réduite et les arrêts de bus.

[MAJ]Voiture autonome : les projets de Google et Fiat Chrysler

 

Pour ce faire, l’équipementier s’associe à Nvidia qui développe la puce PX2 de la plateforme ZF Pro AI. Les composants de cette innovation visent également le marché du camion autonome. X2Safe s’intègre parfaitement à l’intérieur de cette plateforme. ZF Pro AI sera commercialisé auprès des constructeurs automobiles en 2018.

Les trois acteurs Bosch, Valeo et ZF tenteront de prendre les rennes du marché. La concurrence s’annonce rude sur ce secteur très prisé par les investisseurs, les acteurs traditionnels et les nouveaux entrants comme les startups.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend