Accueil > Tech > O.S > ARTIK Cloud Monetization : comment Samsung monétise les données IoT
artik cloud monetization revenu recurrent

ARTIK Cloud Monetization : comment Samsung monétise les données IoT

Samsung poursuit l’évolution de sa plateforme Iot ARTIK en annonçant ARTIK Cloud Monetization, un nouveau service dédié à la monétisation des données IoT ou issues des capteurs connectés.

Les plateformes IoT sont foisonnantes sur le marché, mais les modèles économiques y afférant se ressemblent à peu près tous. Le positionnement de Samsung diffère de la concurrence. La firme a annoncé hier son nouveau service intégré à sa plateforme Cloud IoT : ARTIK Cloud Monetization.

Créer de la valeur là où il n’y avait que des dépenses

samsung artik cloud monetization données iot

Nommé ARTIK Cloud Monetization, ce dernier s’adresse directement aux fabricants d’objets connectés. L’objectif est de monétiser les données IoT créées à partir de leurs produits par la mise en place de forfaits sur mesure. En effet, les fabricants ont souvent dû mal à rentabiliser un produit connecté à une application gratuite qui demande des frais de gestion, notamment pour le traitement des données.

Pour y remédier, ARTIK Cloud Monetization effectue la corrélation entre l’utilisation de l’appareil par l’utilisateur et le forfait défini. Le service prend également en charge les paiements, les mises à jour et le partage des recettes avec les fabricants. Ainsi, le coût des données IoT, car oui stocker ces informations a un prix, est réparti entre le concepteur, les éditeurs d’applications, et l’acheteur. Cela permet une meilleure interopérabilité avec des services tiers et des objets tiers.

Pousser la création de modèles économiques à partir des données IoT

Mais l’objectif consiste à créer de la valeur dans de nouvelles voies économique, comme un modèle Hardware as a service. Avec ce système de forfaits, l’entreprise coréenne encourage les concepteurs à créer de nouveaux services en lien avec ces objets connectés. Les produits ne sont plus forcément vendus, mais peuvent être loués, car ils sont inclus dans un service.

La plateforme complète et ouverte de Samsung a déjà séduit le Groupe Legrand, le spécialiste des infrastructures électriques. Peter Horton, Vice President du développement marketing pour Legrand déclare :

Samsung Artik Cloud Monetization aide Legrand à se concentrer sur sa spécialité de conceptions d’appareils leader sur le marché tout en profitant de l’écosystème ouvert de Samsung, des applications et des services tiers. C’est la pièce manquante au puzzle de l’IoT”.

ARTIK Cloud Monetization : une future poule aux oeufs d’or pour Samsung ?

C’est surtout la personnalisation à outrance des forfaits de données IoT qui permettront aux utilisateurs de ce service d’en tirer des revenus récurrents sur le long terme. Évidemment, Samsung prend sa part du gâteau. Aussi petite soit elle pour l’instant, le nombre d’objets connectés déployés d’ici 2030 lui assure une position de choix sur le marché de l’IoT. Pour rappel, le constructeur a généré sur le dernier trimestre 4 millions de profit net par heure. Dans un monde connecté, un service commeARTIK Cloud Monetization pourrait encore augmenter ce chiffre impressionnant.

A lire également

processeur iot samsung exynos i t200

Processeur IoT : Samsung lance la production de masse de son Exynos i T200

Le constructeur sud-coréen Samsung a annoncé jeudi dernier le lancement de la production de masse …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *