Accueil > Ecosystème IoT > Levée de fonds > Balena lève 14,4 millions de dollars pour sa plateforme DevOPS IoT
balena iot

Balena lève 14,4 millions de dollars pour sa plateforme DevOPS IoT

Le 24 juillet dernier, Balena a annoncé une levée de fonds de 14,4 millions de dollars en séries B. Anciennement nommée Resin.io, la startup veut démocratiser sa solution DevOPs IoT en Europe et recruter davantage.

Fondée à Seattle en 2013, Balena a annoncé une levée de fonds de 14,4 millions de dollars en séries B. Ce tour de table conduit par OpenView et les investisseurs précédents (Treshold Ventures, Aspect Ventures et GE Ventures) lui permettra de poursuivre l’accroissement de sa plateforme DevOPS IoT. Au total, elle a récolté plus de 31 millions de dollars.

Des outils DevOPS basés sur les technologies Open Source

En effet, Balena conçoit un ensemble d’outils pour construire, développer et gérer des applications IoT. La startup utilise en grande partie des projets Open Source pour ses 5 produits qui composent une solution de bout en bout.

BalenaCloud est une plateforme basée sur des conteneurs pour déployer des services IoT. OpenBalena facilite la gestion des capteurs et des serveurs associés. Le système d’exploitation BalenaOS assure le fonctionnement des conteneurs de type Linux sur des dispositifs embarqués.

BalenaEngine est un moteur développé à partir du projet Moby de Docker. Celui-ci permet de lancer des conteneurs dans un contexte Edge Computing en réduisant la consommation de bande passante, de mémoire vive et d’espace de stockage. BalenaEtcher est un outil pour flasher les cartes SD associés à des monocartes. Enfin BalenaFin est une variante renforcée du Raspberry Pi prévue pour les déploiements importants.

Les conteneurs facilitent notamment le déplacement de lignes de code entre deux appareils différents sans modifications majeures. Les applications sont déployées des ordinateurs des développeurs dans le Cloud pour ensuite fonctionner sur des périphériques comme des objets connectés.

L’Edge Computing, le futur de l’informatique selon Balena

Tous ces services permettent de construire des solutions IoT pour des verticaux comme la robotique, la santé, le manufacturing, la gestion de bâtiments intelligents ou encore le transport. Parmi les clients de Balena, l’on retrouve Bosch, la chaîne de restauration Zoom Pizza, Tapp, l’agence OpenDoor, Sonder (un concurrent d’Airbnb qui a levé 210 millions de dollars en juillet 2019) ou encore le gestionnaire de dossiers médicaux Allscripts. Balena déclare avoir séduit des centaines de clients. Le fondateur Alexandros Marinos affirme que le nombre d’appareils sur la plateforme a quadruplé en 2018.

« Nous pensons que l’edge computing est le prochain paradigme informatique d’importance, et qu’il a besoin d’une plateforme de développement évolutive à la hauteur. Nous construisons cette plateforme et la rendons accessible aux plus grands nombres de développeurs possible », déclare Alexandros Marinos, PDG de Balena.

Afin de poursuivre son activité, Balena compte ouvrir de nouveaux postes dans ses bureaux de Seattle, Londres et Athènes. En face, Microsoft Azure IoT Edge, Google Cloud IoT et AWS IoT proposent des fonctionnalités similaires. Seulement, Balena s’adresse davantage aux startups et responsables de phases de prototypage avec une tarification qui commence à 99 dollars par mois pour un utilisateur et 20 périphériques connectés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend