Beacon-tech

Beacon : tout savoir sur cette balise Bluetooth et son utilité pour l’IoT

Sur le marché des appareils connectés, Beacon devient de plus en plus populaire. Pour les entreprises souhaitant déployer cette technologie, ce guide offre des détails sur tout ce qu’il faut savoir à son propos.

Le Beacon est sur le point de changer la façon dont les consommateurs interagissent avec les fabricants. Économique, facile à déployer et efficace, cette technologie est devenue l’un des moyens les plus performants pour attirer les clients dans tous types de secteurs. Cet article passe en revue certaines des bases de cette balise.

Beacon : de quoi s’agit-il ?

Un Beacon repose sur la technologie Bluetooth à faible énergie (BLE) pour envoyer des messages à intervalles réguliers. En effet, la BLE est développée pour les appareils et les applications connectées. Avec ce système, une balise n’a besoin que d’une pile bouton tous les trois ans, et elle est moins chère que le Bluetooth classique. 

A savoir qu’une balise ne mesure que quelque centimètre de diamètre et émet des ondes radio d’une portée de plusieurs centaines de mètres. Cette technologie intègre aussi une batterie, des capteurs, un microcontrôleur, un Universal Unique IDentifier (UUID) et enfin d’une antenne.

Beacon : brève histoire de cet émetteur

La technologie de balise a été introduite par Apple. Appelé iBeacon, il a été rapidement relayé par Eddystone de Google. La balise de localisation, qui fait à peu près deux fois la taille du routeur Wi-Fi d’Apple, était un dispositif de balise typique dans les premières années depuis 2013. 

En peu de temps, ce système a permis de créer de nombreuses startups. Contrairement à d’autres nouvelles technologies comme la réalité augmentée et virtuelle, le Beacon est tout simplement efficace avec un prix assez abordable

En plus, il offre de nouvelles façons d’engager les clients de manière non intrusive. En conséquence, de nombreuses entreprises de commerce au détail l’ont rapidement adopté et ont commencé à en récolter les résultats.

Beacon : comment fonctionnent ces émetteurs matériels ?

Lorsqu’un utilisateur passe devant une zone où un système de positionnement est mis en place, la balise la plus proche envoie un code sur son smartphone. Le message apparaît alors comme une notification avec une application mobile tierce ou de marque.

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

Pour qu’un système basé sur des balises fonctionne, il faut au moins trois choses :

  • Un autre appareil de balise
  • Une application mobile
  • Une autorisation de l’utilisateur.

Les technologies de balises se composent généralement d’un kit de développement logiciel (SDK), d’outils de gestion en amont et de dispositifs de balises. Ainsi pour mettre en place le système de détection, il faut faire appel à un ingénieur en logiciel. D’autant plus si les balises font partie d’un vaste réseau IoT comprenant d’autres dispositifs.

Concernant l’autorisation d’usage, l’utilisateur prend la décision finale s’il souhaite ou non utiliser le système de positionnement. La technologie des Beacons fonctionne uniquement avec un smartphone et une application mobile. Les utilisateurs peuvent donc simplement choisir de désactiver le Bluetooth.

Beacon : les divers types 

Il existe un large éventail de balises pour les systèmes de positionnement de tout type et de toute échelle. Elles se diffèrent par leur taille, la durée de vie de leur batterie, leur boîtier d’utilisation et leur niveau de résistance aux facteurs exogènes.

Voici les types de balises les plus courants :

  • Standard : appareils de la taille d’un routeur Wi-Fi ou plus petits pour les solutions de proximité et le suivi en intérieur.
  • Portable, autocollante et  USB : de la taille d’une carte de crédit ou d’un grand sticker pour les programmes de suivi des biens.
  • Vidéo : un dispositif branché au dos d’un écran pour fournir des informations visuelles contextuelles ainsi que pour la signalisation numérique.
  • Balise AI : un dispositif piloté par l’apprentissage de la machine qui peut détecter différents mouvements et gestes.
  • Et enfin, la balise dédiée : un dispositif résistant aux facteurs exogènes (poussière, eau, éclatement, antistatique et UV). Elle est plus pratique pour les systèmes de suivi dans des environnements difficiles.

A quoi servent-elles ces balises ?

La technologie des balises peut améliorer l’expérience de l’utilisateur en amont et en aval de presque toutes les entreprises. Ce sont les secteurs de la vente au détail et du marketing qui bénéficient le plus des balises. 

Front End et Front Back des entreprises

En amont, par exemple, dans un magasin de vente au détail, il est possible d’associer des balises à une application personnalisée pour informer les acheteurs des offres limitées en magasin. Cette opération permet également de proposer des promotions personnalisées et fournir une navigation dans de vastes lieux de vente au détail.

En aval, les Beacons sont aussi efficaces. Associés à une solution de développement de logiciels d’entreprise, ils permettent de suivre le personnel pour améliorer la sécurité sur les lieux ainsi que le suivi des biens.

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

Par exemple, un employé d’une grande entreprise a besoin d’un nouvel ordinateur portable. L’administrateur du système en choisit un dans la liste des ordinateurs portables disponibles, sur lequel une balise autocollante indique son emplacement.

Les balises stimulent le marketing

Les petits Beacons ont un attrait un peu moindre, mais ils peuvent avoir un grand impact.

Dans un exemple remarquable, Red Bull a utilisé des stickers de balises pour surveiller les mouvements des membres du public lors d’un événement musical. Les dispositifs ont permis de recueillir différents types de données. Les experts s’en servent pour produire des réseaux neuronaux profonds et des algorithmes. Cette action a pour but de comprendre les mouvements et les niveaux d’énergie des membres du public.

Beacon : comment est-il lié à l’IoT ?

Le Beacon et l’Internet des objets sont des termes populaires qui s’infiltrent plus fréquemment dans les discussions sur la technologie des magasins en ligne. Alors, comment s’appliquent-ils aux c-stores ? 

L’Internet des objets (IoT) est un terme décrivant l’interconnectivité des machines ou des appareils informatiques (comme les balises) via Internet. Il permet non seulement de détecter des informations, mais également de les transmettre en envoyant et en recevant des données avec d’autres appareils.

Par exemple, une balise peut signaler un problème, mais en utilisant l’IoT, il est capable d’envoyer ces informations à un autre appareil. 

Les cas d’utilisation de la balise IoT

Les concepteurs de balises sont toujours aux prises avec un certain nombre de problèmes non résolus. Notamment la conception de meilleures formes d’antennes et l’augmentation de la distance du signal. Malgré cela, les balises sont de plus en plus utilisées dans de nombreuses solutions IoT de détail. Ils devraient s’étendre davantage aux domaines de l’industrie et de la santé. Ci-dessous plusieurs cas d’utilisation.

Application des balises IoT ads

L’application pour le commerce de détail est une solution IoT de type balise qui utilise la géolocalisation Bluetooth pour donner aux acheteurs des informations précieuses sur les soldes. Elle offre également des informations sur les autres promotions qu’ils peuvent trouver à proximité, par exemple dans un centre commercial. Ces informations sont affichées sur leurs appareils intelligents compatibles Bluetooth.

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

En se connectant directement aux clients potentiels, les balises aident les vendeurs à cibler leurs campagnes de marketing avec un minimum d’efforts. La publicité par balises appliquée par Rainbow Light a fait augmenter de 15 % le taux de vente moyen des vendeurs qui l’utilisent.

Parmi les produits phares IoT dans le segment de la vente au détail, les beacons prennent en charge la cartographie des clients et la gestion de fidélité.

Des rayons intelligents alimentés par des balises

Une étagère intelligente alimentée par une balise est fournie avec un lecteur d’identification par radiofréquence (RDIF). Le lecteur peut être intégré dans l’étagère ou au-dessus, au-dessous ou même à l’arrière. Que peut-il faire ? Le lecteur scanne les articles ciblés sur l’étagère et informe ensuite le système de gestion des articles placés sur l’étagère.

Cela permet de mieux comprendre les demandes et les préférences des clients. Toutefois, les étagères intelligentes ne sont pas moins utiles pour le stockage des plantes dans la sphère industrielle, où elles permettent un contrôle et un suivi rapides et faciles des stocks.

Aujourd’hui, ce projet phare de l’IoT a été appliqué par la chaîne de supermarchés américaine Kroger, mais il a le potentiel pour de nombreux autres secteurs d’activité.

Application Beacon Iot pour les nouvelles locales

Internet permet de recevoir des nouvelles fraîches du monde entier en un clin d’œil. La technologie des balises aide les utilisateurs à vivre l’expérience du récit basé sur la localisation.

Beacon : quels sont ses atouts ?

Même si la balise n’est pas une technologie de suivi aussi populaire que le GPS, elle est progressivement mise en œuvre par les sociétés de développement de logiciels de l’IoT. 

Les balises sont utilisées dans les domaines de la santé et de l’industrie. Elles permettent un meilleur suivi des biens dans les hôpitaux, améliorent l’utilisation des équipements et le flux d’informations des patients. Ce n’est pas tout, elles augmentent la qualité globale des services médicaux.

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

Grâce à une connexion Bluetooth, cette technologie est moins coûteuse que les autres et plus facile à prendre en charge. Bien que les développeurs continuent à travailler sur des améliorations technologiques, les cas d’utilisation des balises IoT montrent la viabilité et les avantages de ces projets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *