Big Data : comment aide-t-il une ville normale à devenir une smart city ?

Le Big Data joue un rôle important dans une smart city. Grâce à cette technologie, les villes peuvent traiter les données des appareils et capteurs IoT pour reconnaître les modèles et les besoins.

Le big data se trouve au cœur des projets de villes intelligentes. En fait, il fait souvent l’objet de discussions dans le contexte du développement et de l’amélioration de l’environnement urbain. Mais en quoi consiste exactement ce concept ? Pourquoi est-il un élément fondamental des villes intelligentes ? La suite de cet article apporte les réponses à ces questions.

Qu’est-ce que le Big Data ?

Les villes du monde entier utilisent diverses technologies avancées pour améliorer les conditions de vie des habitants. Elles deviennent des smart cities connectées, et non plus des villes normales.

Albert Isern, a pris la parole lors de la convention Selangor Smart Cities & Future Commerce 2017 en Malaisie sur le panel Big Data and Smart Cities. Un point clé qu’il a mis en évidence est que « le pouvoir des données aide les villes à achever le processus de transformation et à devenir plus intelligentes. »

Ainsi, le big data représente un outil extrêmement puissant pour aider les villes à se hisser parmi les meilleures smart cities. En l’utilisant correctement, il peut contribuer à améliorer la vie des citoyens du monde entier. Mais qu’est-ce que le big data ? 

Big data

Combinaison de données

Ce concept fait référence aux données générées par les technologies numériques, telles que les téléphones portables, les sites web, les satellites ou les capteurs. D’ailleurs, ces informations nécessitent des méthodes de la data science – ou d’intelligence artificielle – pour les capturer, les stocker, les gérer et les analyser efficacement. 

Ainsi, le big data constitue souvent un sous-produit des activités numériques. Il repose sur les « fragments » de données laissés par les utilisateurs lorsqu’ils interagissent avec des systèmes ou des machines dans leur vie quotidienne. 

Le pouvoir du big data 

En exploitant la puissance du big data dont elle dispose, une smart city peut réaliser de réels progrès. Toutefois, les villes doivent adopter une approche réfléchie pour s’assurer qu’elles utilisent les données de la meilleure qualité possible.

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

En outre, les données des réseaux mobiles sont nécessaires pour comprendre comment les gens interagissent avec une ville. Nombreuses de ces sources de données se combinent également pour produire des informations plus détaillées, opportunes et pertinentes.

Le big data permet de contrôler l’administration de grandes quantités de données dans les villes intelligentes, notamment le stockage, les sauvegardes, l’analyse et la visualisation. En outre, il assure l’utilisation de fonctionnalités avancées. En particulier l’Internet des objets (IoT), les capteurs intelligents, les transports intelligents, etc.

Big Data : fonctionnement

Dans le contexte des objectifs de développement durable, les mégadonnées sont utilisées pour explorer toutes sortes de domaines. Cela va de l’analyse des données des téléphones portables pour prédire la pauvreté individuelle à la compréhension des écarts entre les sexes dans la mobilité urbaine. Cependant, le big data présente un intérêt particulier dans le projet de ville intelligente et, plus largement, pour l’amélioration de l’environnement urbain.

Les sources de ces informations peuvent être regroupées en trois catégories : 

  • les données d’origine humaine : médias sociaux, blogs et crowdsourcing ;
  • les sources générées par des processus : transitions financières, dossiers médicaux électroniques et dossiers fiscaux ;
  • les renseignements générés par des machines, par exemple, l’imagerie satellitaire et les données des systèmes IoT.

Toutes ces sources de données se trouvent notamment dans l’environnement urbain. En outre, leur exploitation peut jouer un rôle crucial pour rendre les zones urbaines plus vivables. Par exemple, les informations générées par les dispositifs IoT aident de nombreux responsables municipaux et leurs partenaires à élaborer de meilleures politiques

Tout particulièrement en ce qui concerne la mobilité, l’utilisation des transports et les conditions de vie.

Big Data : comment favorise-t-il le développement de la smart city ?

Pour qu’une ville normale devienne une smart city, elle a besoin d’au moins un élément essentiel : des capteurs fiables sur lesquels fonder des décisions à long terme.

En insérant ces détecteurs dans l’infrastructure et en créant de nouvelles sources de données, les dirigeants de la smart city peuvent appliquer l’analyse du big data. Cette approche permet de surveiller et d’anticiper les phénomènes urbains d’une nouvelle manière.

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

Les mégadonnées ont un énorme potentiel pour augmenter et utiliser les services de la ville intelligente. Leur analyse peut permettre aux entreprises de prendre des décisions stratégiques et des décisions commerciales appropriées.

Les technologies de l’information et de la communication (TIC) jouent un rôle majeur dans les villes intelligentes en mettant à disposition les données collectées par les composants informatiques. L’internet des objets (IoT) fonctionne en assurant la communication entre les appareils connectés. Il échange également des données qui nécessitent des connexions sans fil.

Les villes intelligentes l’utilisent principalement pour récupérer des données et les traiter efficacement afin de les mettre en œuvre dans une zone particulière. Les capteurs et les appareils connectés de ces communautés collectent des données à partir de diverses passerelles installées dans la ville, puis les analysent pour prendre de meilleures décisions.

L’impact du Big Data sur la smart city

Les données massives peuvent avoir un impact sur divers secteurs d’une ville, notamment la sécurité publique, les transports, les budgets municipaux, etc.

Amélioration de la sécurité publique

La ville intelligente a pour objectif d’assurer la sécurité de ses citoyens. En utilisant l’analyse prédictive des Megadata, ces communautés peuvent identifier les zones susceptibles d’être des centres de criminalité et prédire l’emplacement exact de la criminalité. Des informations telles que des données historiques et géographiques aident les villes à créer un environnement beaucoup plus sûr.

Les autorités peuvent agir de manière plus « intelligente » dans ces domaines en prédisant puis en prévenant les crimes avant qu’ils ne se produisent. Cela constitue également une aide précieuse pour les services d’urgence. Ils disposent d’une meilleure répartition des ressources pour lutter contre la criminalité dans les zones à forte probabilité de criminalité.

Transport

La base du système intelligent de décision en matière de trafic repose sur l’analyse des mégadonnées. Elle permet de décomposer les informations et de les partager entre différents services. Cette solution recueille ensuite tous les types d’informations sur le trafic à l’aide de capteurs pour surveiller et contrôler le trafic en temps réel. 

En outre, elle peut être utilisée pour prédire les tendances du trafic sur la base de simulations pratiques et de modèles mathématiques. L’analyse des données est utilisée par les urbanistes intelligents pour déterminer les raisons de toute congestion du trafic. Les urbanistes ont également tendance à utiliser l’analyse de données pour déterminer les tendances des emplacements de stationnement les plus préférés des propriétaires de véhicules.

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

Réduire les coûts

Les villes investissent beaucoup d’argent dans la transformation d’une ville normale en smart city. L’argent dépensé par les urbanistes peut servir à la rénovation ou au remodelage de la ville. Lorsque le big data est utilisé, les données collectées sont utilisées pour suggérer les principales zones concernées en termes de type de mises à niveau dont la ville a besoin. 

Avec une analyse appropriée de ces données, les investissements peuvent être faits en conséquence pour les zones requises.

Une croissance durable

L’analyse régulière de la croissance d’une ville intelligente permet aux responsables municipaux d’être informés en permanence des changements nécessaires. Les mises à jour permanentes sont les principaux moteurs de la croissance durable. Du fait, elles fournissent une image claire des développements nécessaires.

Ainsi, les données jouent un rôle essentiel dans la détermination des résultats du développement d’une ville intelligente.

Big data et smart city : quels avantages pour le secteur du tourisme ?

En effet, le big data peut permettre aux offices de tourisme de cibler leurs campagnes de marketing et de proposer des forfaits adaptés aux intérêts probables des visiteurs.

Ces informations peuvent être d’une grande aide dans le processus de prise de décision. Elles permettent également d’améliorer le développement du tourisme de masse. En effet, les acteurs de ce secteur disposent désormais d’une capacité à prendre des décisions éclairées sur la base de données analytiques et numériques. De plus, ils sont en mesure d’identifier des groupes ciblés de clients potentiels à chaque étape du processus de planification des voyages.

Pour les touristes, les technologies de données massives exploitées efficacement se traduisent par des offres personnalisées adaptées à leurs intérêts et à leurs besoins. En effet, le big data ne se contente pas de servir d’outil prédictif pour prévoir les tendances futures. Il intervient également en temps réel pour anticiper les besoins des clients.

Défis du big data aux initiatives de la smart city

La valeur des données massives pour le déploiement de la smart city réside dans sa capacité à générer des mesures fiables et valides. Cependant, il ne représente pas une solution à la portée de tous. En effet, il comporte de réelles limites qui soulèvent des défis majeurs. Le big data n’est pas une source de données complète, ce qui souligne la nécessité de combiner plusieurs datacenters.

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

Un autre problème auquel les villes et les gouvernements locaux font face concerne la vie privée. En effet, ils traitent souvent des informations très personnelles. Selon Isern, il est nécessaire de protéger la vie privée des individus. Et pour ce faire, le processus de traitement anonyme des données se révèle très important.

Pour les utilisateurs, la conception d’une architecture big data pose également un véritable challenge. Elle doit répondre aux besoins particuliers d’une organisation. Ainsi, pour les déployer efficacement, il faut disposer de compétences nouvelles par rapport à celles que possèdent les administrateurs de bases de données (DBA).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *