Accueil > Ecosystème IoT > Fusion-acquisition > Cybersécurité IoT : Blackberry acquiert Cylance pour 1,4 milliard de $
cylance blackberry

Cybersécurité IoT : Blackberry acquiert Cylance pour 1,4 milliard de $

L’éditeur de logiciels et constructeur BlackBerry veut renforcer sa position sur le marché de la cybersécurité IoT en rachetant Cylance. Montant de l’acquisition : 1,4 milliard de dollars.

Oubliez le temps des téléphones, la société canadienne est devenue un éditeur de logiciels et un spécialiste de l’IoT. Pour renforcer sa position dans ce domaine, BlackBerry a annoncé le 16 novembre 2018 le rachat de Cylance de 1,4 milliard de dollars. Cet accord réalisé en numéraire sera finalisé avant février 2019.

Blackberry veut renforcer son offre de cybersécurité IoT

Basée à Irving en Californie, Cylance est une startup spécialisée dans la cybersécurité fondée en 2012. Elle utilise le machine learning et l’intelligence artificielle pour faciliter la détection de failles de sécurité au sein des infrastructures des entreprises. Elles déclinent son offre dans quatre solutions. Cylance protect protège les terminaux par le biais de l’IA. Grâce au machine learning, Optics prédit les menaces en temps réel et bloquer les menaces avant que les logiciels malveillants ne soient exécutés. ThreatZero est une solution utilisant les technologies de la jeune pousse associée à un service d’expertise. Enfin, elle propose un anti-virus doté d’intelligence artificielle.

Selon BlackBerry, l’acquisition de la startup vise à compléter son portfolio de solutions de cybersécurité IoT. Estimant que la demande de sécurisation de l’IoT est forte, elle compte intégrer les technologies de Cylance au sein de Spark. Pour rappel, Spark n’est autre que la plateforme IoT de la firme canadienne. Cette dernière vise à sécuriser l’ensemble de la chaîne de l’Internet des Objets. Cela représente un marché important puisque la sécurité des dispositifs connectés représente un défi majeur pour l’industrie.

Un achat particulièrement stratégique

Il y a une semaine, Business Insider avait dévoilé ce qui semblait être un secret de polichinelle. Cylance a sûrement “tapé dans l’oeil de BlackBerry, tout comme ses solutions avaient séduit les investisseurs. Le 20 juin dernier, la startup avait levé 120 millions de dollars portant son montant total de financement à 297 millions de dollars. Cylance affirme avoir 3 500 clients, dont 20 % des membres du Fortune 500. Elle a généré pas moins de 130 millions de dollars de chiffre d’affaires au cours de l’année 2018. De quoi faire trembler des acteurs comme Kaperskee ou Symantec.

En ce sens, BlackBerry n’effacera pas la marque Cylance. La startup deviendra une division commerciale distincte de la société canadienne.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend