Accueil > Business > Industrie 4.0 > Maison connectée : Bosch lance sa division Smart Home le 1er juin en France
bosch smart home camera 360

Maison connectée : Bosch lance sa division Smart Home le 1er juin en France

Ce jeudi 18 mai 2017, Le célèbre fabricant allemand Bosch annonce se lancer sur le marché de la smart home en France. Cela commence par l’ouverture de sa division Bosch Smart Home et le lancement d’une gamme de produits connectés le 1er juin prochain.

L’entreprise Bosch menait ce 18 mai sa conférence annuelle dans son tout nouveau campus innovation de Saint-Ouen, l’occasion de revenir sur le bilan financier de l’entreprise en 2016 et d’annoncer de nouveaux produits et services en France.

Avec un chiffre d’affaires 2016 en hausse de 3,6 % en incluant l’effet de change, le groupe allemand poursuit sa croissance. La firme a engrangé 73,1 milliards d’euros au cours de l’année 2016, contre 70,1 milliards en 2015. Présent dans quatre secteurs d’activité (Solution de mobilité, techniques industrielles, biens de consommation et Énergie/habitat), la firme bénéficie d’une hausse de son chiffre d’affaires de 2,4 % du secteur bien de consommation en engrangeant 17,6 milliards d’euros. Bosch Électroménager est d’ailleurs la marque numéro 1 en France et en Europe.

Bosch Smart Home France, une deuxième division en Europe

bosch smart home president

La division Bosch Smart Home lancée en Allemagne en janvier 2016 entre dans cette catégorie des “biens de consommation”. Pour l’entreprise, la maison connectée répond à un véritable besoin en termes de confort et de sécurité. C’est aussi un marché à fort potentiel avec une croissance de 60 % à la fin de l’année 2016 dans l’hexagone. Selon la firme, il est estimé à près de 2 milliards d’euros en France à l’horizon 2021 et près de 80 milliards de dollars dans le monde.

Le lancement de Bosch Smart Home en France ce 1er juin 2017 permettra aux particuliers et aux amateurs de domotique de profiter d’une offre complète connectée comprenant un hub, des détecteurs de fumée, des détecteurs de présence, des détecteurs de mouvement, une caméra extérieure, des valves thermostatiques, des prises et le clou du spectacle, une caméra intérieure filmant à 360 degrés. Laurent Fantino, Directeur Projet pour Bosch Smart Home France, semble particulièrement fière du travail effectué sur ce produit au prix encore inconnu. Capable de filmer en Full HD, la caméra dispose d’un mode privé à enclencher depuis son smartphone ou tout simplement en rétractant la tête contenant le capteur vidéo dans son socle. Pour assurer respecter la vie privée des usagers, “le flux vidéo est chiffré à sa création et à l’envoi vers le service Cloud” explique Laurent Fantino.

Des concurrents de taille et un défi technologique d’envergure

bosch smart home maison

Pour sa part Heiko Carrie, président de Bosch France rappelle que ce produit a été par primé à deux reprises par l’IF Award et le Red Dot Award en 2017. Avec l’ensemble de ses objets connectés, Bosch veut non seulement permettre aux usagers de piloter leur habitat depuis leur smartphone, mais aussi “devenir leader du marché” de la maison connectée dixit Heiko Carrie. Le président France a d’ailleurs précisé que les produits électroménagers connectés arriveront prochainement, sans toutefois dater leur commercialisation.

Malgré sa popularité, l’industriel allemand aura fort à faire face à des concurrents répartis dans les différentes catégories d’objets connectés. Nest, la filiale de Google, Smartthings, filiale de Samsung, Netatmo et Awox ou encore Somfy sont de sérieux adversaires sur ce marché pour l’instant fragmenté, mais prêt à décoller selon la dernière version de l’étude Context.

D’autant plus que Bosch Smart Home n’a pas encore présenté d’assistant intelligent à reconnaissance vocale comme Alexa et Google, un des moteurs de ce secteur. En revanche, le groupe non coté en bourse dispose de moyens d’investissement conséquents : il a engagé 60 millions d’euros en France en 2016 et compte investir 300 millions d’euros les cinq prochaines dans son centre d’intelligence artificielle.

L’équipementier automobile veut également croître sur le marché de la voiture autonome et de la mobilité urbaine. A ce sujet, Bosch lance, par le biais de sa filiale COUP, un service de location de Scooters électriques et connectés à Paris. 600 deux roues d’une autonomie de 100 km seront déployés dès juillet 2017 dans la capitale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend