Accueil > Distribution > Uber lance ses camions autonomes sur les routes de l’Arizona
camions autonomes uber freight

Uber lance ses camions autonomes sur les routes de l’Arizona

Uber a franchi une étape supplémentaire dans le déploiement de ses camions autonomes. La firme fondée par Travis Kalanick utilise maintenant ses véhicules intelligents au sein de son service de fret Uber Freight en Arizona comme on peut le voir dans une vidéo diffusée sur YouTube.

Si Uber tente de se racheter une image auprès des clients de son service de VTC, son offre Uber Freight est promise à un bel avenir. Cette application mobile permet aux acteurs de la supply chain et du transport de louer les services d’un transporteur à la demande. La licorne qui a racheté Otto a réalisé les premières courses de ses camions autonomes en Arizona. La flotte de véhicules comprend des modèles automatisés et des modèles conduits par des humains.

Une association maîtrisée de camions autonomes et standards

Les chauffeurs humains prennent en charge les commandes des clients pour les expédier à une plateforme de transfert. Une fois les marchandises déchargées, les camions autonomes long-courriers prennent le relais. Un chauffeur est tout de même à bord pour assurer les manœuvres dans les zones industrielles. Le reste du temps, il surveille la bonne conduite du camion autonome et laisse ce dernier “piloter” sur l’autoroute.

Le service Uber Freight gère également le chargement des marchandises dans ses camions autonomes comme il le ferait pour ses véhicules conduits par des humains. Finalement, les transporteurs automatisés sont intégrés au sein du service à l’instar des voitures autonomes Uber que les Américains ont pu retrouver dans certaines villes des États-Unis. Pour l’instant, la commercialisation du service automatisé se limite à l’Etat de l’Arizona. La vidéo de présentation diffusée sur la chaine YouTube de Uber le 6 mars 2018 présente le déroulement d’un voyage entre la ville de Topock et Sanders.

Uber Freight, un moyen de rebondir

Pour Uber, c’est un moyen de prouver que ses efforts payent. D’autres acteurs tentent de s’imposer sur ce secteur, à commencer par Tesla qui ne proposera que les camions autonomes et n’a pas encore présenté de services associés. D’autres acteurs suivent ce chemin comme Embark Trucking qui a réalisé des tests entre El Paso, au Texas et Palm Springs, une ville californienne. Ce sont des solutions innovantes qui créent des émules. En France, la Fédération nationale des transports routiers (FTNR) s’est exprimée à la fin du mois de février en se disant favorable à des expérimentations.

Sources & crédits Source : - Crédit : Photo : capture d'écran video YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend