Accueil > Ecosystème IoT > Fusion-acquisition > Cypress Semiconductors revendu à Infineon pour 10 milliards de dollars
semiconducteurs infineon

Cypress Semiconductors revendu à Infineon pour 10 milliards de dollars

Infineon a annoncé aujourd’hui l’acquisition de Cyper Semiconductors pour 10 milliards de dollars. Cela permettra à la firme allemande de gagner des parts de marché dans les secteurs de l’automobile, de l’industrie, et dans l’Internet des Objets.

Le fabricant allemand de semiconducteurs Infineon met la main sur son homologue Cypress Semiconductors. D’après l’accord financier présenté aujourd’hui, il va payer 23,85 dollars par action, soit près de 10 milliards de dollars ou 9 milliards d’euros. Selon Zdnet.com, cette somme représente 46 % des actions premiums de Cypress sur 30 jours.

Pour réussir cet achat, Infineon passe par un consortium bancaire. Une grande partie de l’acquisition sera effectuée par le biais de réserves et de la dette. Elle paiera directement 30 % du montant avec ses capitaux propres. La transaction prendra fin au début de l’année 2020.

Cet investissement important n’est pas vain pour la société allemande fondée en 1999. Elle espère prendre la huitième position du classement mondial des fabricants de puces. Il devient par conséquent le numéro 1 européen dans ce domaine très vivace.

Infineon a de grands espoirs dans l’IoT

Tout comme ses concurrents, Infineon vise l’excellence dans des secteurs de pointe comme la conduite autonome, l’industrie 4.0 et donc l’Internet des Objets. Le portfolio de Cypress va renforcer le catalogue d’Infineon, notamment avec des microcontrôleurs , des logiciels embarqués et des composants réseau “complémentaire”.

La combinaison de l’expertise d’Infineon en matière de sécurité et du savoir-faire de Cypress en matière de connectivité permettra d’accélérer l’entrée de nouvelles applications IoT dans les segments industriel et grand public. Dans le domaine des semi-conducteurs automobiles, la gamme élargie de microcontrôleurs et de mémoires flash NOR offrira un grand potentiel, compte tenu notamment de leur importance croissante pour les systèmes avancés d’aide à la conduite et les nouvelles architectures électroniques des véhicules”, peut-on lire dans le communiqué de presse.

Une opération financière qui ne rassure pas les actionnaires

Évidemment, les deux sociétés pensent cette combinaison de solutions comme un moyen d’augmenter le chiffre d’affaires d’Infineon. Elle estime que le rachat se traduira par des synergies de coûts annuelles de 180 millions d’euros d’ici 2022. Cela permettra de générer 1,5 milliard de dollars supplémentaires par an, à long terme (d’ici 2028).

Une opération qui ne semble pas forcément plaire aux actionnaires. Certains estiment que Cypress a été vendu trop cher par rapport au cours de l’action. Lors de la dernière clôture, l’action d’Infineon était montée à 16,084 euros. Elle est retombée à 14,714 euros à 16h19, soit une baisse de 8,52 %.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend