Accueil > Tendances > France > Enceintes connectées : Plus de 1,7 million de Français en ont, selon Médiamétrie
enceintes connectées mediametrie

Enceintes connectées : Plus de 1,7 million de Français en ont, selon Médiamétrie

Selon une étude de Médiamétrie, plus de 1,7 million de Français utilisent des enceintes connectées à commande vocale. Une aubaine pour les médias.

En novembre dernier, le service de mesure d’audience Médiamétrie lançait une étude concernant l’adoption des assistants vocaux en France. Résultats, 89 % des 2173 internautes interrogés connaissent leur existence. Cet échantillon représentatif indique que plus de 1,7 million de Français utilisent des enceintes connectées à commande vocale.

Cette adoption importante s’explique par la multiplicité des usages de ce type de produit. L’on peut autant écouter de la musique, que s’informer sur la météo, prendre des informations sur Wikipedia ou encore se renseigner sur des produits qu’ils souhaiteraient se procurer.

Les enceintes connectées, jouets préférés des quarantenaires

Selon l’étude de Médiamétrie, l’utilisateur moyen d’une enceinte intelligente est âgé de 39 ans. Plus jeune que la moyenne des internautes, il appartient à la catégorie CSP + et vit dans un foyer composé d’au moins trois personnes. Il s’agit donc sans doute d’un jeune père de famille. Il représente 53 % des utilisateurs. D’ailleurs, 69 % des utilisateurs ont entre 25 et 49 ans, ce qui indique que les enceintes connectées sont particulièrement appréciées des adultes. D’ailleurs 70 % des internautes sont satisfaits de leurs produits.

En revanche, ils n’utilisent pas leurs enceintes connectées comme l’espéraient les vendeurs Amazon et Google. En effet, l’utilisation première reste l’écoute de musique. Ensuite viennent les questions autour de la météo. Puis, l’écoute de la radio en direct. Enfin, les utilisateurs font des recherches sur le Web depuis la commande vocale. Les autres usages comme les achats et l’utilisation de services (taxi, pizza) sont minoritaires.

Un nouveau moyen de diffusion pour les médias

Cependant, la majorité des sondés sont enclins à partager leurs données personnelles, notamment leurs goûts et leur géolocalisation. Certains sont même prêts à partager leurs coordonnées bancaires ou personnelles.

Les cybermenaces pesant sur les enceintes connectées ne semblent pas inquiéter outre mesure ces fervents utilisateurs.

Globalement, l’étude de Médiamétrie montre que les médias français ont tout intérêt à développer une application pour Google Assistant et Amazon Alexa. En effet, 50 % des sondés citent les marques des journaux, station radio, chaîne TV qu’ils voudraient pouvoir consulter depuis les enceintes connectées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend