Accueil > Business > Industrie 4.0 > Energisme et Microsoft veulent aider les entreprises à moins consommer
energisme microsoft iot

Energisme et Microsoft veulent aider les entreprises à moins consommer

Énergisme et Microsoft ont annoncé le jeudi 2 mai 2019 la disponibilité une offre de maîtrise de l’énergie basée sur la plateforme IoT et Big Data. Développée par Énergisme, celle-ci est hébergée sur le Cloud Azure. Cagemini sera en charge d’intégrer la solution chez les clients de l’alliance.

Nous l’avions vu lors de Big Data Paris 2019 et du SIDO. Microsoft s’est rapprochée d’Energisme, une entreprise spécialisée dans la gestion de l’énergie. Elle déploie une plateforme IoT et Big Data dédiée à la visualisation de la consommation et de la dépense énergétique.

L’alliance Energisme compte sur Capgemini

La firme de Redmond a formé une alliance du même nom avec Énergisme. Le fruit du travail des trois sociétés a fait l’objet d’une annonce ce jeudi 2 mai 2019. Dans le but d’aider les entreprises à améliorer leurs performances énergétiques, ces acteurs ont conçu une solution d’ores et déjà déployable. Elle permet d’interconnecter la plupart des sources de données afin de les restituer et en tirer des indicateurs critiques.

L’alliance Energisme défend le fait que les informations sont hébergées sur le territoire national au sein de centre de données qui respectent le RGPD.Capgemini se chargera de la déployer auprès des différentes entreprises souhaitant la mettre en place.

Un enjeu de croissance pour la startup

Forte de la complémentarité de nos expertises et de notre capacité à traiter en temps réel des milliards de données complexes et hétérogènes d’énergie, notre offre commune permet à nos clients de passer une nouvelle étape dans la mise en place concrète de l’Internet de l’énergie et d’accélérer la transition énergétique », déclare Thierry Chambon, Directeur général d’Énergisme dans un communiqué de presse.

Pour rappel, Energisme a levé 11 millions d’euros au mois de janvier dernier auprès de ses investisseurs historiques. L’entreprise développe en ce moment même les algorithmes et l’intelligence artificielle de sa plateforme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend