Accueil > Business > Industrie 4.0 > ERP : des systèmes incompatibles avec les données IoT ?
erp incompatible iot

ERP : des systèmes incompatibles avec les données IoT ?

Selon le dernier rapport du fournisseur IFS, seulement 16 % des entreprises utilisent des données IoT au sein de leur ERP.

Les Enterprise Resource Planning ou ERP sont des progiciels intégrés qui chapeautent la gestion de l’ensemble des données au sein d’une entreprise. Cependant, la croissance de l’IoT et la variété des domaines impactés créent une tension entre ancienne et nouvelle générations des systèmes informatiques.

Les ERP ne sont pas tous adaptés à l’IoT

erp etude

C’est en tout cas ce qu’il ressort de l’étude menée par IFS, un fournisseur mondial de solutions ERP, auprès de 200 responsables marketing et responsables contrats. Le chiffre révélateur de cette tendance ? Seulement 16 % de ces derniers utilisent des données en provenance de capteurs connectés au sein du progiciel intégré de l’entreprise.

Selon les auteurs du rapport : “Cela veut dire que 84 % des entreprises industrielles font face à une déconnexion entre données en provenance des objets connectés et la prise de décision et les opérations stratégiques, ce qui limite le pouvoir de transformation numérique de l’IoT”.

Le problème n’émerge pas d’un manque de volonté des personnes en charge, mais plutôt d’une incompatibilité entre certains logiciels et applications ERP avec les données IoT. “Alors que 58 % des entreprises les plus avancées dans ce domaine sont capables d’injecter et d’utiliser des données IoT à travers leur système d’automatisation des processus, seulement 34 % d’entre elles sont capables tirer parti de ces données en provenance de leur système de gestion des processus industriels et 19 % sont capable de les corréler avec leurs systèmes ERP,” explique les auteurs de l’étude.

C’est donc en partie aux fournisseurs de faire évoluer leurs progiciels afin de les adapter, de les rendre suffisamment robustes pour supporter le nombre impressionnant de données en provenance des capteurs. C’est ce qu’annonce faire IFS en intégrant les connecteurs IoT adéquats et en diversifiant ses offres.

Un questionnement commun pour les clients et les fournisseurs

De l’autre côté, les responsables IT doivent selon l’étude du fournisseur de rendre compatible leur ERP avec les infrastructures IoT. Cela implique d’étendre la connectivité entre les systèmes internes et ceux des partenaires aux objets connectés sur le terrain.

Toujours selon les auteurs du rapport commandé par IFS, les plus grandes entreprises disposent de capteurs de collecte de données sur plus de 90 % de leurs équipements. Ainsi, ces entreprises sont prêtes à passer dans l’ère de l’IoT, mais leurs systèmes ERP n’ont pas les capacités requises pour gérer ces données.

Ce paradoxe doit les pousser à simplifier la connexion entre les infrastructures logicielles déjà en place et ces équipements d’un nouveau type. Si elles ne le font pas les responsables de l’étude prévoient “un échec à la course à la transformation numérique”. Cette double tension entre les objectifs des fournisseurs ERP et les défis à relever pour les entreprises doit donc se régler rapidement pour voir une large adoption et une meilleure utilisation de l’IoT.

Sources & crédits Source : Zdnet, IFS - Crédit :

A lire également

nokia et bosch capteurs industriels

Nokia et Bosch proposeront des capteurs industriels en 2018

Après Dell, Salesforce ou encore Sigfox, c’est au tour de Nokia et Bosch de présenter …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *