Accueil > Business > Mode et accessoire > Fitbit : la Versa Lite et la chute des prix plombent les prévisions annuelles
fitbit versa lite bilan

Fitbit : la Versa Lite et la chute des prix plombent les prévisions annuelles

Fitbit annonce ses résultats financiers pour le deuxième trimestre 2019. Le bilan est assombri par les mauvaises performances de la Fitbit Versa Lite, ainsi que la baisse généralisée des prix.

Fin du mois de juillet oblige, Fitbit a annoncé ses résultats financiers pour le deuxième trimestre 2019. Le fabricant de bracelets connectés rapporte avoir engrangé 313,6 millions sur la période clôturée le 29 juin dernier. À la même période en 2018, il avait généré 299,3 millions de dollars. Cette croissance de 5 % s’accompagne d’une meilleure gestion de la trésorerie. En effet, les pertes nettes s’élèvent à 68,5 millions contre 118,3 millions de dollars lors du 2e trimestre 2018.

Fitbit vend plus de wearables, mais à des prix toujours plus bas

Par ailleurs, les revenus en provenance de la vente de bracelets connectés ont augmenté de 51 % sur cette période et représentent 59 % du total du chiffre d’affaires. Fitbit a expédié plus de 3,5 millions d’appareils, contre 2,7 millions à la même période en 2018. Toutefois, le prix des dispositifs a chuté de 19 %. Le tarif moyen plafonne à 86 dollars, parce que la firme mise maintenant sur des produits plus abordables.

Plus inquiétants, les revenus du segment smartwatch baissent de 27 % et représentent 38 % du CA. Selon Fitbit, la Versa Lite n’a pas généré l’enthousiasme attendu. Pour cause, cette version allégée en fonctionnalité de la deuxième montre connectée de l’entreprise ne se distingue pas assez de son modèle. L’absence d’altimètre, de gyroscope, de WiFi et de stockage local pour la musique dessert ce produit. Surtout, la différence de prix, environ 40 euros/dollars au lancement, n’a sûrement pas motivé les consommateurs qui ont probablement porté leur choix sur un bracelet connecté ou la version supérieure. De leur côté, les Fitbit Charge 3, Inspire, Inspire HR et Ace 2 rencontrent le succès escompté.

Un troisième trimestre morose en prévision

L’échec relatif de la Versa Lite et la baisse de tarif généralisée obligent Fitbit à revoir ses prévisions pour le troisième trimestre 2019. Elle déclare que les revenus s’élèveront à 335 millions de dollars, contre 355 millions au T3 2018. Pour autant, elle s’attend à vendre plus d’exemplaires.

“Avec des ventes de Versa Lite plus faibles, nous abaissons de 95 millions de dollars le point médian de nos prévisions de revenus pour 2019, qui passent de 1,550 milliard de dollars à 1,455 milliard de dollars, et nous prévoyons maintenant que les revenus pour l’exercice 2019 seront de 1,43 milliard à 1,48 milliard”, annoncent les porte-paroles de la firme.

Un tel rapport ne rassure pas les marchés financiers. À la fermeture du NYSE, hier, l’action de Fitbit est tombée à 3,44 dollars, contre 4,19 dollars la veille. Pour autant, la société entrevoit une porte de sortie en misant sur sa “stratégie à long terme”.

En effet, les solutions de santé bénéficient d’une croissance de 42 % au premier semestre (16 % par rapport au T2 2018), tandis que les offres de coaching personnel représentent 10 % des revenus. L’entreprise compte bien valoriser ses services auprès des consommateurs, des assureurs et des hôpitaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend