Accueil > Business > Industrie 4.0 > Havr : quand la lumière permet d’ouvrir des serrures connectées
havr porte

Havr : quand la lumière permet d’ouvrir des serrures connectées

Havr, une jeune pousse basée à Compiègne développe une serrure connectée d’un nouveau genre. Elle se déverrouille à l’aide de la lumière émise par le flash d’un smartphone. Un projet porté par des ambitions claires.

La sécurité des locaux est une préoccupation de tous les instants pour les entreprises. Avec l’accroissement des serrures connectées, elles sont tentées d’équiper leurs portes de ces moyens de protection physiques. Cependant, la plupart des produits disponibles sur le marché ne sont pas compatibles avec les exigences sécuritaires d’une société. Bien souvent connectées en Bluetooth au smartphone, ces serrures révèlent parfois des failles de sécurité compromettant la sûreté des locaux à protéger.

Havr présente Bright Lock, une serrure qui se déverrouille à la lumière

havr serrure lumiere

Fondée en octobre 2017, Havr est une startup basée à Compiègne. Elle développe une serrure connectée d’un nouveau genre. Au lieu d’utiliser le Bluetooth pour déverrouiller le loquet, la technologie de la jeune pousse repose sur la lumière.

John Mears, directeur des opérations chez Havr, explique le fonctionnement de son produit nommé Bright Lock :

“Nous sommes des spécialistes du contrôle d’accès à travers la lumière. Notre serrure s’ouvre grâce à un code lumineux unique. Cette clé contenue dans le flash du smartphone reprend les principes du morse. Le flash va clignoter très rapidement, la serrure va lire ce code et envoyer cette information à travers le cylindre pour ouvrir la porte.”

Notre interlocuteur explique que la technologie utilisée, la Visible Light Communication, est bien plus sécurisée que le Bluetooth puisque le périmètre d’émission de l’information est réduit et que la lumière permet d’envoyer le code d’ouverture à un endroit précis.

Faciliter le contrôle d’accès et sécuriser les zones sensibles

havr controle

Havr ajoute à sa serrure connectée lumineuse d’autres fonctionnalités. Pour cela, elle a développé une plateforme Web et une application mobile. “Ces deux outils vous permettent de gérer, partager, et contrôler les accès à vos bureaux”, précise le site Web de la startup. Concrètement, il s’agit de fournir aux entreprises un journal d’entrées-sorties, de recevoir des notifications en cas de demande d’accès, de problème ou de batterie faible. L’application sécurisée (en mode API ou on Premice) fournit également l’activation d’un mode ne pas déranger et la possibilité de se servir de cette technologie hors ligne. De leur côté, les utilisateurs avancés peuvent gérer l’attribution des clés uniques, clés qui se périment rapidement pour les personnes externes de passage dans les locaux d’une entreprise.

La serrure elle-même envoie les informations d’entrées-sorties par le biais du réseau IoT Sigfox. Si ce moyen de connexion n’est pas disponible, le boîtier est aussi compatible avec le WiFi. Un accéléromètre indique si la poignée est forcée ou si l’intrus utilise une foreuse. Enfin, il dispose de 6 à 1 an d’autonomie et est rechargeable.

Havr ne se repose pas uniquement sur le numérique. La startup a choisi d’adopter une technologie hybride puisque le système de code lumineux est doublé d’une clé physique.

Pour concevoir les cylindres des serrures, Havr a fait appel à Thirard, une entreprise fondée en 1920 dans la Somme. Spécialisée dans la fabrication de serrures et de cadenas, l’entreprise permettra à Havr de proposer différentes formes de cylindres afin de s’adapter à la plupart des portes.

En phase d’industrialisation la startup va réaliser une série de 50 unités en septembre.Nous souhaitons construire 100 serrures Havr d’ici à la fin du mois de novembre et plus de 1000 en janvier 2019”, affirme John Mears. C’est à ce moment-là que la startup lancera ce produit auprès de ses premiers clients. La société compte lancer les préventes après avoir dépassé les 500 commandes à la fin de l’année 2018.

Une croissance planifiée

Elle s’adressera en premier lieu à des acteurs du BtoB. Avec Bright Lock, la société veut séduire les grands comptes, les spécialistes de la logistique, le marché de l’immobilier, les ETI, les sièges bureautiques, les espaces de co-working et les entreprises ayant des problématiques de passage important dans des lieux sécurisés. Havr s’attaquera d’abord au marché français, puis tentera de séduire les pays limitrophes à partir de 2020.

Le 5 juillet dernier, Havr a intégré le Village by CA Nord de France. Une levée de fonds est en cours afin de faciliter l’industrialisation. Cela permettra de lancer le produit sur le marché BtoBtoC français, auprès des bailleurs professionnels notamment, et de renforcer l’équipe en passant déjà composée de 13 personnes.

Selon son directeur des opérations, la startup a des objectifs ambitieux. Elle compte vendre plusieurs millions d’unités de Bright Lock en 2019 et “générer un chiffre d’affaires à sept chiffres” à la fin de l’année prochaine. Havr prévoit d’étendre la gamme de produits disponibles en adaptant sa solution à davantage de portes, notamment les panneaux coulissants. la serrure Bright Lock sera vendue 400 euros HT, un prix auquel il faudra ajouter un coût d’abonnement aux fonctionnalités avancées. Celui-ci sera dégressif suivant le nombre de serrures achetées par le client professionnel. La startup préparera son lancement commercial lors du CES 2019 de Las Vegas.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend