Accueil > Ecosystème IoT > Levée de fonds > Impossible Aerospace : 2 heures de vol avec un drone, c’est possible
impossible aerospace drone pompier

Impossible Aerospace : 2 heures de vol avec un drone, c’est possible

Impossible Aerospace a annoncé le 10 septembre la commercialisation prochaine d’un drone, l’US-1, capable de voler près de deux heures. Une initiative soutenue par des investisseurs à hauteur de 9,4 millions de dollars.

Tout comme les utilisateurs de smartphones et de montres connectées, les amateurs de drones sont confrontés à de véritables problèmes d’autonomie. C’est particulièrement le cas dans ce domaine où une batterie permet entre 8 à 45 minutes de vol. Les constructeurs comme DJI ou Yuneec se sont principalement concentrés sur l’apport de nouvelles fonctionnalités. Les drones modernes filment en 4K, sont légers, tournent autour de leurs utilisateurs, sont plus stables et sont généralement plus solides.

Impossible Aerospace allonge la durée de vol de son drone pour professionnels

batterie impossible aerospace

Impossible Aerospace, une startup fondée en 2016 à SunnyVale en Californie veut régler ce problème. Elle s’apprête à commercialiser l’US-1, un petit UAV capable de voler 2 heures d’affilée ou 75 kilomètres en une seule charge. Concrètement, le drone est bardé de cellules de batterie. Celles-ci représentent 70 % du poids de l’appareil, soient près de 5 kg de batterie lithium ion pour 7 kg au total. L’US-1 peut porter 1,3 kg, ce qui réduit l’autonomie à 78 minutes ou près de 1h20. Sa vitesse maximale est de 67 km/h.

Pour arriver à ce résultat, Impossible Aerospace a dû opérer quelques sacrifices. Contrairement à certains drones, l’US-1 n’est pas doté d’un système d’évitement d’obstacle. En revanche, il peut embarquer une caméra Full HD et un capteur thermique, deux outils très utiles pour les forces de l’ordre, le secours et les pompiers. L’appareil qui sera vendu à 7500 dollars cible donc les professionnels. Le modèle comprenant le détecteur de chaleur sera d’ailleurs vendu à 9500 dollars sans caméra.

Un produit conçu pour le marché américain

Cela n’est pas innocent. Selon Teal Group, cité par Forbes, le marché du drone aux États-Unis pourrait représenter près de 300 millions de dollars de 2018 à 2027. De plus, la rivalité du gouvernement américain avec la Chine pourrait favoriser l’activité d’Impossible Aerospace. En effet, les deux grands fabricants présents sur le marché, DJI et Yuneec, sont chinois. Un acteur capable de fournir les agences fédérales en drones professionnels fabriqués et assemblés aux États-Unis pourrait être fortement favorisé.

Un tel projet attire évidemment les investisseurs. En même temps que d’annoncer la commercialisation de son drone, Impossible Aerospace a levé 9,4 millions de dollars en série A. Bessemer Venture Partners, le plus ancien VC américain, Eclipse Ventures et Airbus Ventures, le VC du fabricant d’avions. Ces acteurs vont faciliter la fabrication et la distribution de ces engins.

L’US-1 sera commercialisé au quatrième trimestre 2018 au prix de 7500 dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend