retail bestbuy une

L’IoT et le retail, un mariage évident ?

Bill Chamberlin est l’un des principaux analystes du cabinet de recherche d’IBM. Dans un article pour Forbes, il détaille en quatre points comment l’IoT va modifier la manière d’envisager le Retail, la vente au détail.

Le machine learning pour assister le vendeur

retail intel technologie

Comme beaucoup d’analyses sur l’IoT ces temps-ci, Bill Chamberlin introduit son discours en se basant sur les prévisions d’IDC pour le marché de l’IoT. L’homme s’intéresse plus particulièrement au secteur de l’affichage numérique connecté utilisé dans les points de vente. Ce marché devrait atteindre 27,5 milliards de dollars en 2018, contre 6 milliards de dollars en 2013.

Ces panneaux publicitaires qui réagissent suivant l’historique contenu dans un smartphone sont très intéressants pour les vendeurs physiques. Mais l’évolution des nouvelles technologies va permettre de numériser l’expérience des consommateurs. C’est, selon lui, la preuve que le retail va progressivement s’améliorer et permettre une plus grande fidélité du client à une marque.


Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud


En cela, les systèmes cognitifs entre autres développés par IBM, vont permettre d’assister un vendeur. Au-delà du machine learning, ces technologies permettent de repérer les habitudes d’un client à travers leurs historiques de visites, les heures auxquelles ils se sont rendus dans une boutique ou encore quels genres de produits ils affectionnent.

Pour Bill Chamberlin, il faut associer les systèmes cognitifs, ou cognitive computing, avec des innovations dans quatre domaines distincts.

Adapter le magasin aux besoins des clients

Retail magasin connecté Ebay

Premièrement, il faut concevoir sa manière de vendre en fonction du consommateur. L’IoT et le traitement des données induits par ces technologies permettent de connaitre les habitudes de chacun et ainsi personnaliser l’expérience. Un acheteur plus régulier, par exemple, pourrait bénéficier de coupons de réduction suivant ses précédents achats.

Il évoque ensuite le fait d’optimiser le fonctionnement d’un magasin. En y introduisant des dispositifs connectés, comme des caméras, des capteurs, cela permet de produire des données sur le comportement des clients. Ainsi, les employés peuvent aisément gérer les moments d’affluence pour réduire l’attente du client.

L’autre point intéressant, c’est la possibilité de mieux contrôler la dépense énergétique de son espace de vente. L’éclairage, la température du magasin, les réfrigérateurs si besoin, tous ces éléments sont adaptables aux besoins du vendeur.

L’analyse des données pour prévoir les ventes et les besoins

Les deux derniers points concernent la gestion des stocks, de la chaîne de ravitaillement et des moyens de trouver d’autres sources de revenues grâce à l’IoT. Ces deux choses bien différentes reposent sur le même principe, l’analyse prédictive.

Dans le cas de la gestion des stocks, cette méthode mesure les ventes et adapte les commandes en fonction de celles-ci. Les capteurs, les caméras de reconnaissance aident également à mieux gérer la réception et le conditionnement des marchandises.

Pour améliorer l’expérience du consommateur et le fidéliser, les fabricants doivent penser à des services innovants. Par exemple, une application installée dans un magasin peut détecter les clients indécis pour leur envoyer des messages sur smartphone, afin de les diriger vers les produits leur correspondant et les moins onéreux.

Les produits en eux-mêmes sont déclencheurs de services. En connectant la maison au magasin, réapprovisionner le client en nourriture via une cuisinière, en lessive via une machine à laver devient un moyen supplémentaire de dégager un revenu.

Des expériences déjà convaincantes

retail b8ta magasin connecté

L’analyse du spécialiste d’IBM exhorte à l’adoption massive de l’IoT dans l’univers du Retail. C’est bien sûr un enjeu pour les distributeurs et les vendeurs, mais aussi pour les concepteurs des nouvelles technologies. Le magasin connecté doit d’abord faire ses preuves avant de modifier totalement l’expérience de vente et de consommation.

Pour cela, il est nécessaire d’observer les tentatives dans le domaine du retail. Dans nos colonnes, nous avons évoqué le magasin californien b8ta. Les créateurs ont imaginé un espace de vente pour les objets connectés. Une solution Big Data a été adoptée pour la gestion des stocks, mais l’expérience utilisateur ne bénéficie pas d’une interface poussée dans ce domaine. Ebay a également imaginé un store qui fait la transition entre le e-commerce et la vente au détail. Au contraire, l’ensemble des technologies est dirigé vers le client.

Les possibilités évoquées tout au long de cet article demandent à la fois de faire leur preuve et d’être combinées. Une vision innovante du Retail demande des expériences de ce type, mais aussi des ressources financières importantes, en tout cas pour l’instant. La démocratisation des plateformes Big Data et de l’IoT permettront l’adoption de ce principe à une plus large échelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *