in ,

Jeff Bezos : sa vie et comment il est devenu l’homme le plus riche

Amazon CEO Jeff Bezos

L’entrepreneur américain Jeff Bezos est le fondateur et l’ancien PDG d’Amazon. Ses entreprises commerciales prospères ont fait de lui l’une des personnes les plus riches du monde.

Qui est Jeff Bezos ?

Entrepreneur et pionnier du commerce en ligne, Jeff Bezos est le fondateur et ancien PDG du géant de l’e-commerce Amazon. Mais il est aussi propriétaire d’autres sociétés, notamment le journal Washington Post et fondateur de la société d’exploration spatiale Blue Origin. Ses entreprises prospères ont fait de lui l’une des personnes les plus riches du monde. 

Né en 1964 au Nouveau-Mexique, Bezos a très tôt aimé les ordinateurs et a étudié l’informatique et le génie électrique à l’université de Princeton. Après avoir obtenu son diplôme, il a travaillé à Wall Street. En 1990, il est devenu le plus jeune vice-président senior de la société d’investissement D.E. Shaw. 

pcloud

Quatre ans plus tard, Bezos quitte son emploi lucratif pour ouvrir Amazon.com. En 2013, Bezos a acheté le Washington Post. En 2017, Amazon a acquis la chaîne de grande distribution alimentaire Whole Foods. Au mois de février 2021, Amazon a annoncé que Bezos quitterait son poste de PDG au troisième trimestre de l’année.

Enfance et éducation

Bezos est né le 12 janvier 1964 à Albuquerque, au Nouveau-Mexique, d’une mère adolescente, Jacklyn Gise Jorgensen, et de son père biologique, Ted Jorgensen.

Les Jorgensen ont été mariés moins d’un an. Lorsque Bezos a 4 ans, sa mère se remarie avec Mike Bezos, un immigrant cubain.

Bezos a obtenu un diplôme en informatique et en génie électrique de l’université de Princeton en 1986, avec la mention summa cum laude.

Très tôt, Bezos s’intéresse au fonctionnement des choses. Il a notamment transformé le garage de ses parents en laboratoire et bricolé des engins électriques dans sa maison.

Adolescent, il a déménagé à Miami avec sa famille. La ville où il a développé une passion pour l’informatique et obtenu le diplôme de major de son lycée. C’est pendant ses études secondaires qu’il a créé sa première entreprise, le Dream Institute. Un camp d’été éducatif pour les élèves de quatrième, cinquième et sixième année.

jeff bezos blue origin

Épouse et enfants

Bezos a rencontré MacKenzie Tuttle alors qu’ils travaillaient tous deux chez D.E. Shaw : lui en tant que vice-président senior et elle en tant qu’assistante administrative. Elle y travaillait pour payer les factures et financer sa carrière d’écrivain. Le couple est sorti pendant trois mois avant de se fiancer et de se marier peu après, en 1993.

MacKenzie a fait partie intégrante de la fondation et du succès d’Amazon, participant à l’élaboration du premier plan d’affaires d’Amazon et occupant le poste de première comptable de la société. Bien que discrète et studieuse, elle a soutenu publiquement Amazon et son mari. Romancière de métier, formée par Toni Morrison pendant ses études à l’université de Princeton, Mme MacKenzie a publié son premier livre, The Testing of Luther Albright, en 2005. Son deuxième roman, Traps, a suivi en 2013.

Après plus de 25 ans de mariage, Bezos et MacKenzie divorcent en 2019. Bezos et MacKenzie ont quatre enfants ensemble : trois fils et une fille adoptée en Chine.

Carrière

Après avoir obtenu son diplôme à Princeton, Bezos trouve du travail dans plusieurs entreprises de Wall Street, notamment Fitel, Bankers Trust et la société d’investissement D.E. Shaw. En 1990, Bezos devient le plus jeune vice-président de D.E. Shaw.

Bien que sa carrière dans la finance soit extrêmement lucrative, Bezos choisit de faire un pas risqué vers le monde naissant du commerce électronique. Il a quitté son emploi en 1994. Il s’est installé à Seattle et a ciblé le potentiel inexploité du marché Internet en ouvrant une librairie en ligne.

amazon

Fondateur et PDG d’Amazon.com

Bezos a ouvert Amazon.com, nommé d’après les méandres d’un fleuve sud-américain, le 16 juillet 1995, après avoir demandé à 300 amis de tester son site.

Le succès initial de l’entreprise a été fulgurant. Sans aucune promotion dans la presse, Amazon.com a vendu des livres à travers les États-Unis et dans 45 pays étrangers en 30 jours. En deux mois, les ventes ont atteint 20 000 dollars par semaine. Une croissance plus rapide que ce que Bezos et son équipe de démarrage avaient envisagé.

Amazon.com est entré en bourse en 1997. Bezos a continué à diversifier l’offre d’Amazon avec la vente de CD et de vidéos en 1998. Puis de vêtements, d’appareils électroniques, de jouets et d’autres produits grâce à des partenariats avec d’importants détaillants.

Amazon Prime Video et Amazon Studios

En 2006, Amazon.com a lancé son service de vidéo à la demande. Initialement connu sous le nom d’Amazon Unbox on TiVo, il a été rebaptisé Amazon Instant Video pour finalement s’appeler Amazon Prime Video et s’intégrer à l’offre Prime de l’e-commerçant.

Bezos a lancé plusieurs programmes originaux avec le lancement d’Amazon Studios en 2013. L’entreprise a connu un grand succès en 2014 avec les séries Transparent et Mozart in the Jungle, saluées par la critique.

En 2016, Bezos est passé devant la caméra pour une apparition camée en jouant un alien dans Star Trek Beyond. Fan de Star Trek depuis son enfance, Bezos est répertorié comme un officiel de Starfleet dans la distribution du film sur IMDb.

Début 2018, le Seattle Times a rapporté qu’Amazon avait consolidé ses activités de vente au détail aux consommateurs afin de se concentrer sur les secteurs en croissance, notamment le divertissement numérique et Alexa, l’assistant virtuel d’Amazon.

Lecteur électronique Kindle

En 2007, Amazon a lancé le Kindle, un lecteur de livres numériques portatifs qui permettait aux utilisateurs d’acheter, de télécharger, de lire et de stocker leurs sélections de livres.

Bezos a lancé Amazon sur le marché des tablettes avec le dévoilement du Kindle Fire en 2011. En septembre suivant, il a annoncé le nouveau Kindle Fire HD. La tablette de nouvelle génération de l’entreprise conçue pour donner du fil à retordre à l’iPad d’Apple.

Les drones d’Amazon

Début décembre 2013, Bezos a fait les gros titres lorsqu’il a révélé une nouvelle initiative expérimentale d’Amazon, appelée « Amazon Prime Air« , utilisant des drones pour fournir des services de livraison aux clients. Il a déclaré que ces drones seraient en mesure de transporter des articles pesant jusqu’à cinq livres et seraient capables de se déplacer dans un rayon de 10 miles autour du centre de distribution de l’entreprise.

Amazon Web Services (AWS)

Le cloud AWS comprend pas moins de 100 services que l’on peut catégoriser entre le stockage cloud, l’IA, l’analyse de données, les jeux vidéo ou encore la puissance de calcul.

En 2021, l’infrastructure cloud de l’entreprise de Jeff Bezos compte pour 32% du marché mondial, loin devant ses rivaux Microsoft et Google.

Controverses sur les conditions de travail

Fin 2018, Amazon a annoncé qu’elle augmentait le salaire minimum de ses travailleurs à 15 dollars de l’heure. L’entreprise a tout de même été critiquée pour ses conditions de travail et son rythme éreintant, des travailleurs ayant manifesté lors du Prime Day en juillet 2019.

Démission du poste de PDG d’Amazon

En février 2021, Amazon a annoncé que Bezos quitterait son poste de PDG au troisième trimestre de l’année. Il assurera la transition vers le poste de président exécutif du conseil d’administration d’Amazon.

whole foods market

Whole Foods

Bezos avait lorgné sur le marché de la livraison de nourriture, et en 2017, Amazon a annoncé avoir acquis la chaîne d’épicerie américaine Whole Foods pour 13,7 milliards de dollars en espèces.

La société a commencé à proposer des offres en magasin aux clients Amazon Prime et la livraison de produits d’épicerie en deux heures seulement, selon le marché. En conséquence, des concurrents comme Walmart et Krogers ont également commencé à proposer la livraison de repas à leurs clients.

washington post

Propriétaire du Washington Post

Le 5 août 2013, Bezos a fait la une des journaux du monde entier lorsqu’il a acheté le Washington Post et d’autres publications affiliées à sa société mère, The Washington Post Co, pour 250 millions de dollars. La transaction a marqué la fin du règne de quatre générations sur The Post Co. par la famille Graham.

En 2016, l’organisation a déclaré qu’elle était rentable. L’année suivante, le Post avait un revenu publicitaire de plus de 100 millions de dollars, avec trois années consécutives de croissance à deux chiffres des revenus. Amazon a rapidement dépassé le New York Times digital en utilisateurs uniques, avec 86,4 millions d’utilisateurs uniques en juin 2019, selon ComScore.

Activités dans le domaine de l’aérospatiale

blue origin

Blue Origin

En 2000, Bezos a fondé Blue Origin, une entreprise aérospatiale qui développe des technologies pour réduire le coût des voyages dans l’espace afin de les rendre accessibles aux clients payants. Pendant une décennie et demie, l’entreprise a fonctionné tranquillement.

En 2017, Bezos a promis de vendre environ 1 milliard de dollars d’actions Amazon par an pour financer Blue Origin. Deux ans plus tard, il a révélé l’atterrisseur lunaire de Blue Origin. Il a déclaré ainsi que l’entreprise effectuait des vols d’essai de sa fusée suborbitale New Shepard, qui emmènerait des touristes dans l’espace pendant quelques minutes.

En août 2019, la NASA a annoncé que Blue Origin faisait partie des 13 entreprises sélectionnées pour collaborer à 19 projets technologiques. De projets visant à atteindre la Lune et Mars. Blue Origin développe un système d’atterrissage sûr et précis pour la lune ainsi que des tuyères de moteur pour les fusées à propergol liquide. L’entreprise collabore également avec la NASA pour construire et lancer des fusées réutilisables à partir d’un complexe rénové situé à proximité du centre spatial Kennedy de la NASA.

Œuvres caritatives

Fonds Bezos Day One

En 2018, Bezos a lancé le Bezos Day One Fund, qui se concentre sur le financement d’organismes à but non lucratif existants qui aident les familles sans abri et la création d’un réseau de nouvelles écoles maternelles de niveau 1 à but non lucratif dans les communautés à faible revenu. » L’annonce est intervenue un an après que Bezos ait demandé à ses followers sur Twitter comment faire don d’une partie de sa fortune.

Entreprise de santé

Le 30 janvier 2018, Amazon, Berkshire Hathaway et JPMorgan Chase ont publié un communiqué de presse commun dans lequel ils annoncent leur intention de mettre en commun leurs ressources pour former une nouvelle entreprise de soins de santé pour leurs employés américains.

Fonds pour la Terre

Le 17 février 2020, Bezos a annoncé qu’il lançait le Bezos Earth Fund. Son objectif était de lutter contre les effets potentiellement dévastateurs du changement climatique. En plus d’engager 10 milliards de dollars dans cette initiative, Bezos a déclaré qu’il commencerait à émettre des subventions et à financer « des scientifiques, des activistes, des ONG. Tout effort qui offre une réelle possibilité d’aider à préserver et à protéger le monde naturel. »

jeff bezos

Comment Jeff Bezos est devenu l’homme le plus riche du monde

En 2021, Jeff Bezos est la personne la plus riche de la planète, sa fortune personnelle éclipsant celle de Bill Gates, cofondateur de Microsoft Corp. et de l’investisseur légendaire Warren Buffett.123 Bezos est en tête de la liste Forbes des 400 personnes les plus riches d’Amérique en 2021, avec une valeur nette de 177 milliards de dollars.

Le fondateur, ancien directeur général et actuel président exécutif du géant mondial du commerce électronique Amazon.com, était responsable de la gestion d’une plateforme qui représentait jusqu’à 9 % de toutes les ventes au détail aux États-Unis et 51,2 % des dépenses numériques de détail en 2020.

Amazon : le leader de la vente au détail en ligne

Alors que la numérisation remodèle le comportement humain et que la révolution de l’informatique en nuage fait de même pour les entreprises, le leader de la vente au détail en ligne, avec sa plateforme cloud de haut vol Amazon Web Services (AWS), ne peut que se propulser plus haut – ce qui est une bonne nouvelle pour son fondateur.

Lorsque Bezos a eu l’idée de sa société de commerce électronique, son patron bien intentionné a essayé de le dissuader de quitter son emploi stable chez D. E. Shaw & Co. Pourtant, Bezos a toujours rêvé de créer quelque chose de différent. Il avait d’ailleurs déclaré un jour à ses professeurs d’école que « l’avenir de l’humanité ne se trouve pas sur cette planète ».

Bezos a même un site web, BezosExpeditions.com. Un site qui présente un récapitulatif de plus de 30 de ses principaux investissements, projets et initiatives philanthropiques. Le nom « expéditions » est approprié. Il l’est puisque les investissements de Bezos ne sont pas concentrés dans une ou deux industries. Ils ne sont même pas dans des secteurs du marché. Ils représentent plutôt une exploration lointaine de nombreux domaines d’activité et idées différents. Parmi ces activités : l’informatique en nuage, la robotique, la biotechnologie et même le verre soufflé à la bouche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *