Accueil > Business > Blockchain : IOTA va lancé une marketplace de données pour l’IoT
marketplace iot iota

Blockchain : IOTA va lancé une marketplace de données pour l’IoT

La fondation allemande IOTA a annoncé le 28 novembre la création d’une marketplace de données IoT supportée par une vingtaine de grandes entreprises. Elle permettrait de partager plus facilement des données des fabricants des capteurs.

La croisée de l’IoT et de la blockchain attire les géants de l’industrie, mais ils n’ont pas forcément pas l’expertise en interne pour développer cette symbiose tant souhaitée. En revanche, IOTA, une fondation qui a développé le huitième réseau blockchain axé IoT le plus utilisé au monde, dispose des connaissances nécessaires pour développer à grande échelle cette technologie liée aux crypto monnaies.

Plus de vingt entreprises à travers le monde telles que Microsoft, Samsung, Accenture, Fujitsu ou encore Bosch se sont associées à IOTA afin de développer une marketplace de données issues des capteurs connectés de différents constructeurs.

Une marketplace de données pour faciliter le développement d’applications IoT

L’objectif de la marketplace est de permettre aux exploitants de capteurs et autres machines connectés d’acheter, par le biais de micropaiements, les données de ces entreprises pour alimenter leur application. Par exemple, les fabricants automobiles pourraient utiliser de manière sécurisée les données en provenance des pièces de Bosch afin de notifier un dysfonctionnement ou de surveiller leur usure.

Si l’idée d’utiliser la blockchain dans l’IoT se répand dans la plupart des secteurs, IOTA met l’accent sur le modèle économique de cette marketplace qui a le mérite de proposer une solution réalisable afin de partager les précieuses données des grandes entreprises engagées dans ce projet. Cette approche du micropaiement en temps réel fonctionnerait avec la plupart des secteurs d’activité : la smart city, l’intelligence artificielle, la supply chain, l’agriculture, etc. De ce fait, la fondation ne met donc pas beaucoup de cas d’usages en avant dans son annonce et laisse l’imagination des dirigeants d’entreprises faire le reste.

Le micropaiement comme modèle économique

Pour ce faire, IOTA, la fondation allemande à but non lucratif dont la technologie a été valorisée à 1,5 milliard de dollars en juin dernier fait reposer la marketplace sur sa crypto monnaie le MIOTA. Elle utilise une variante des blockchain utilisées par les concepteurs du Bitcoin nommé Tangle par IOTA. Cette technologie n’utilise pas le système de Bloc et ne requiert pas de mining, ce qui la rend plus rapide et permet de ne pas facturer les transactions.

Conçu comme une open innovation, cette marketplace de données IoT sera lancée au début du mois de janvier 2018. Cette première phase fera office de démonstration puisque la fondation publiera son propre contenu et rendra disponibles les données de certains des premiers partenaires.

Si l’initiative prend auprès des entreprises et des concepteurs d’objets connectés, cela pourrait transformer la vision actuelle du marché de l’IoT qui repose grandement sur l’établissement de partenariats. Dans ce cas de figure, des concurrents directs pourraient utiliser leurs données sans que le vendeur le sache.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend