microsoft azure iot nouveautés

Microsoft poursuit son plan à 5 milliards $ avec un déluge d’annonces IoT

Microsoft poursuit sa conquête du marché de l’Internet des Objets avec l’annonce de nombreuses nouveautés liées à l’IoT pour son Cloud Azure. Les services Cloud Azure IoT Central, IoT Hub, Maps et Time Series Insights vont s’enrichir de nouvelles fonctionnalités.

En avril 2018, Microsoft annonçait sa volonté d’investir 5 milliards de dollars en quatre ans dans le domaine de l’Internet des Objets et du Edge Computing. Auparavant, le géant américain s’était contenté de dépenser la  » modique  » somme de 1,5 milliard de dollars pour ces technologies.

Dans le cadre de l’événement IoT Solutions World Congress 2019, Microsoft poursuit son plan et annonce une ribambelle de nouvelles fonctionnalités pour son Cloud Azure. Ces nouvelles solutions visent à simplifier l’accès à l’Internet des Objets pour ses clients, tout en le rendant plus sécurisé à l’heure où la cybersécurité IoT se révèle de plus en plus problématique.

Tout d’abord, le service Cloud Azure IoT Central écope de nouvelles capacités pour les scénarios de développement. Désormais, les administrateurs peuvent définir des rôles d’utilisateurs customisés pour mieux contrôler l’accès aux données et aux configurations de façon granulaire. Il sera par ailleurs possible de sauvegarder et de charger des états d’applications, tandis que de nouvelles options d’export de données seront proposées.

En outre, Azure IoT Central propose à présent 11 templates d’applications. Ces derniers permettent de simplifier les déploiements IoT dans les industries telles que le retail, la santé, le gouvernement ou l’énergie. La plateforme propose aussi désormais les intégrations d’API, les déploiements plug-and-play, le Edge Compute, et le multi-tenancy.

Enfin, Microsoft annonce un nouveau modèle tarifaire pour IoT central. Celui-ci sera déployé début 2020, et permettra aux clients de mieux prédire l’usage de la plateforme et les coûts qui y sont liés.

Le service Cloud Azure IoT Hub va lui aussi s’enrichir. Pour rappel, ce service lancé en 2016 permet l’enregistrement, la gestion et la communication avec les appareils connectés à internet. Une nouvelle fonctionnalité permet d’ajouter aux messages des informations riches avant qu’ils ne soient envoyés.

L’objectif ? Fluidifier le traitement downstream et délivrer des insights. Par ailleurs, afin de faciliter l’envoie d’événements de télémétrie vers Azure et vers les services tiers, le IoT Hub sera intégré avec Azure Event Grid. Ces deux nouveautés seront proposées dès novembre 2019.

Microsoft veut simplifier et sécuriser l’Internet des Objets

microsoft azure iot central

De son côté, la plateforme Azure Maps regroupe plusieurs services géospatiaux usant des données de cartographie pour fournir un contexte géographique aux applications web et mobiles. Cette plateforme est désormais intégrée avec le service analytique Microsoft Power BI, et disponible pour les clients du Government Cloud de Microsoft.

De plus, suite à un partenariat avec Accuweather, les utilisateurs d’Azure Maps pourront exploiter les données météorologiques à des fins de ciblage marketing, de navigation GPS ou d’autres scénarios prenant en compte le contexte météo en temps réel.

Le service de stockage, analyse et visualisation de données Azure Time Series Insights n’est pas en reste. Ce service, permettant d’explorer et d’analyser des milliards d’events IoT, écope de nouvelles fonctionnalités de stockage et d’analyse qui seront déployées dans les semaines à venir.

Tout d’abord, le stockage multi-layered permettra d’accéder à la fois aux données chaudes et aux données froides. Ces dernières seront stockées sur les comptes Azure Storage et au format open source Apache Paquet, permettant l’analyse prédictive, le Machine Learning et l’utilisation d’outils de Data Science comme Spark ou Jupyter.

Parmi les autres fonctionnalités ajoutées à Time Series, on peut aussi citer les APIs de requêtes riches ainsi qu’un nouveau connecteur à Power BI permettant aux utilisateurs de profiter d’une vue unifiée en transférant les requêtes Time Series Insights vers Power BI.

Pour finir, concernant la sécurité IoT, Microsoft annonce que son programme de sécurité Azure Sphere sera disponible à partir de février 2020. En effet, Microsoft estime que la sécurité IoT doit être pensée dès le départ au niveau des puces. Pour ce faire, la firme travaillera avec les fabricants afin de développer du hardware spécialement conçu pour les applications IoT.

Qualcomm est l’un des premiers partenaires du programme, et développera du hardware mobile pour Azure Sphere. Un système d’exploitation basé sur Linux et destiné aux appareils équipés de micro-contrôleurs sera proposé par Microsoft.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *