microsoft azure sphere

Microsoft Azure Sphere enfin disponible pour tous pour un IoT plus sûr

La plateforme Azure Sphere de Microsoft, visant à renforcer la sécurité des appareils IoT, est enfin disponible pour tous. Les clients Microsoft Azure pourront s’inscrire d’ici quelques jours.

Le manque de sécurité de l’Internet des Objets est un réel problème. En 2018, Microsoft annonçait sa solution pour y remédier : le programme Azure Sphere.

Il s’agit d’une plateforme SaaS proposant des fonctionnalités de communication pour les appareils IoT. Elle se compose d’une puce, du système d’exploitation Azure Sphere OS basé sur Linux, et du service cloud Azure Sphere Security Service.

Découvrez notre lead marketplace I.T

L’OS Azure Sphere fonctionne sur des puces certifiées Azure Sphere et se connecte au Azure Sphere Security Service. Les développeurs peuvent se tourner vers cette plateforme pour créer des applications IoT.

Le Security Service est un service Cloud permettant la maintenance, la mise à jour et le contrôle des puces Azure Sphere. Il permet d’établir une connexion entre les appareils et internet, et différents services Cloud auxiliaires.

Ce service permet aussi d’assurer le démarrage sécurisé, l’authentification des appareils, et la certification qu’ils exécutent une base de code approuvée. C’est également via ce service que Microsoft télécharge et installe automatiquement les mises à jour de l’Azure Sphere OS et des applications sur les appareils déployés.

Le Security Service est complété par le sous-système hardware Pluton, combinant plusieurs techniques pour renforcer encore la sécurité. Pluton regroupe processeur custom, des moteurs cryptographiques, un générateur de nombres aléatoires, un générateur de clés, ou encore un système de chiffrement symétrique et asymétrique, Microsoft Azure Sphere ou le pari d’un IoT mieux sécurisé

Les développeurs peuvent utiliser le Azure Sphere SDK pour Linux ou Windows et des solutions open source sur GitHub pour déployer des applications utilisant les périphériques sur les puces certifiées Azure Sphere. Ces applications peuvent être distribuées sur les appareils Azure Sphere via le même mécanisme que les mises à jour Azure OS.

Ces puces ne fonctionnent pas uniquement avec Azure, mais aussi avec d’autres environnements Cloud publics, privés et hybrides comme Amazon Web Services et Google Cloud.

Microsoft annonce la disponibilité générale d’Azure Sphere

Plusieurs entreprises ont déjà adopté Azure Sphere en version preview. C’est le cas de Qiio, Vitamix, Elttrone, Starbucks, Gojo ou Leoni. De même, l’équipe Data Center de Microsoft utilise les modules gardiens Azure Sphere pour connecter des équipements et des systèmes pour la première fois et développer de nouveaux systèmes.

Le 24 février 2020, deux ans après l’annonce initiale, Microsoft annonce enfin la disponibilité générale de Azure Sphere. Les clients éligibles pourront s’inscrire dans les prochains jours.

Il sera nécessaire d’effectuer un paiement unique d’environ 10 euros pour une puce. Pour ce prix, les utilisateurs d’Azure pourront accéder aux composants Sphere et bénéficieront de mises à jour de l’OS jusqu’à la fin du cycle de vie de la puce. Les développeurs peuvent aussi opter pour des licences Visual Studio et Azure IoT pour développer des applications pour Sphere de façon plus efficace.

Selon Sam George, vice-président de Azure IoT, cette solution est  » une plateforme de confiance, facile à utiliser, permettant aux clients et aux partenaires de créer des solutions intelligentes, fluides et sécurisées « .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *