Accueil > Business > Agriculture > Le Néo-zélandais ModuSense lance une plateforme IoT pour apiculteurs
modusense plateforme iot

Le Néo-zélandais ModuSense lance une plateforme IoT pour apiculteurs

En Nouvelle-Zélande, ModuSense vient de lancer une plateforme IoT consacrée aux apiculteurs. L’objectif : fournir aux gros producteurs des solutions de supervision à distance.

Les apiculteurs apprécient particulièrement l’Internet des Objets. Les capteurs et les appareils connectés leur permettent de mieux surveiller leurs ruches et/ou de les protéger du vol. En France notamment, plusieurs entreprises et startups se sont illustrées dans ce domaine.

Modusense veut aider les gros producteurs de miel

iot modusense

La société néo-zélandaise ModuSense propose des solutions similaires. Elle offre une plateforme IoT consacrée à l’amélioration de la production du miel. En fait, elle vient de commercialiser cette solution.

Pour cela, elle vend divers équipements, dont des capteurs de température, d’humidité, une balance connectée, des passerelles IoT cellulaires (4G et LTE-M) et satellites dotées d’un panneau solaire, ainsi que des traceurs pour ne pas se faire voler les essaims.

Une plateforme logicielle reçoit les données récoltées. Ici, il s’agit de répondre aux besoins des apiculteurs néo-zélandais. Le marché est important : 880 000 ruches sont enregistrées dans tout le pays. La plupart d’entre eux n’ont pas les moyens pour connaître l’état de la production de miel.

Surtout, ces apiculteurs couvrent de larges espaces. Certains se déplacent même de site en site à l’aide d’un hélicoptère. La plateforme de ModuSense leur permet alors d’analyser à distance les performances des ruches. Ils savent quand les abeilles sortent et reviennent et sont notifiés de leurs activités.

Il s’agit d’apporter un confort supplémentaire à ces professionnels qui doivent gérer un parc étendu de colonies. Ainsi, ils ne se déplacent que pour collecter le miel et régler les potentiels problèmes rencontrés.

Une solution bout en bout

Modusense veut également proposer sa plateforme IoT aux agriculteurs avec une solution de notification de remplissage de cuve d’eau. De plus, elle s’adresse aux acteurs de la supply chain grâce aux mêmes capteurs de suivi d’actifs.

En France, plus de 40 000 exploitants gèrent au total près de 1,3 million de ruches (Chiffres 2016). Les problèmes de production dus au changement climatique et aux impacts des pesticides poussent donc ces “éleveurs” à se doter de solutions connectées. Hostabee, Label Abeille, Beelife ou encore Beguard sont quelques-unes des startups qui oeuvrent dans ce secteur. Il s’agit à la fois de prendre parti sur un marché performant et de protéger les abeilles sensibles aux parasites, à la pollution et aux traitements chimiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *