Accueil > Tech > Réseaux > Orange Business Services signe un projet de quartier intelligent à Doha au Qatar

Orange Business Services signe un projet de quartier intelligent à Doha au Qatar

Ce mardi 21 février, Orange Business Services a présenté la signature d’un contrat à Doha au Qatar répondant à une appel d’offres de quartier intelligent. La filiale professionnelle de l’opérateur collabore avec l’opérateur qatari MEEZA pour mener à bien ce projet de smart city représentant « plusieurs dizaines de millions de dollars ».

Orange Business Services (OBS) avec l’opérateur qatari MEEZA vient de signer un contrat de plusieurs millions d’euros concernant un des projets les plus importants de smart city au Qatar. OBS est en charge de l’orchestration de la majorité des applications et des services qui contrôleront plus de 500 000 capteurs déjà intégrés et embarqués dans les infrastructures du quartier historique de Msheireb Dowtown Doha. 

Cet espace urbain d’environ 31 hectares composé de 800 000 mètres carrés de bâtis est l’un des plus visité de la ville de l’émirat. Orange Business Services supervise la conception du centre de commande principal de ce projet. Les centaines de milliers de capteurs déjà installés disposent déjà de leurs applications de pointes. La filiale de l’opérateur français y ajoute une couche supérieure de contrôle. Cela permet notamment de maîtriser l’exploitation des bâtiments, le contrôle d’accès, les alarmes à incendie, l’éclairage public, la collecte automatisée des déchets ou encore les parkings connectés.

Orchestrer les infrastructures au quotidien

Cette orchestration du quartier intelligent de Msheireb d’un point de vue opérationnel s’accompagne de l’apport d’applications mobiles, réunies dans un portail, en direction des habitants et des touristes. Réalisées par les développeurs d’Orange Business Services, les applications apporteront des services comme la navigation, le paiement en ligne, la notification des bons plans ou encore le signalement des problèmes de voiries ou des urgences. « Ce portail a également une utilité pour les usages professionnels » rappelle Delphine Woussen, Directrice Smart Territories d’Orange Business Services. « Il est possible de consulter en temps réel la consommation énergétique du quartier, mais aussi de compter les personnes présentes ce qui permet la gestion de la sécurité et la gestion commerciale ».

De son côté MEEZA fournit les infrastructures de communications nécessaires, notamment le réseau et deux datacenters alloués au quartier intelligent. « Plusieurs technologies de télécommunications sont utilisées, il ne s’agit pas d’utiliser une seule technologie en particulier » affirme Delphine Woussen.  Pour la directrice, un des enjeux importants de ce partenariat réside dans l’exploitation des « Teracotets de données » produites utilisés dans le but de « constamment améliorer » les services proposés à la ville et aux habitants.

Une approche à l’internationale pour Orange Business Services

orange business services thierry bonhomme

Pour Orange Business Services, ce projet de ville intelligente s’inscrit dans une stratégie globale qui va au-delà des débats technologiques. A propos du chiffre impressionnant du nombre de capteurs en place Thierry Bonhomme, le directeur d’Orange Business Services répond :

« Il faut penser scalabilité. Je pense que l’évolution de notre univers digital est de rendre possible la gestion d’environnement extrêmement hétérogène, très diversifié où les capteurs vont jouer un rôle en termes de services et d’apports sur des données en temps réel, des données historicisées ou des données prédictives. Tout en gardant le contrôle et la maîtrise. « 

 La filiale d’Orange n’a pas pour but d’installer partout ses infrastructures de télécommunications.  « Notre rôle est de travailler en partenariat avec des très gros, des grandes entreprises comme des très petits, des startups, pour accompagner la transformation digitale des villes » rappelle Thierry Bonhomme.

Orange investit dans l’IoT avec LoRa

En France, l’approche technologique réside sur la promotion du réseau LoRa, à la suite d’Objenious de Bouygues Telecom. Le réseau IoT n’est qu’une modalité pour apporter les services qui rendent la ville intelligente. « OBS veut être agnostique intégrateur » selon son directeur sur les parties connectivité, sécurité et Cloud. 

Les discussions avec les collectivités territoriales en France et à l’étranger comme en Europe, en Afrique, en Inde, ou aux États-Unis entraînent des partenariats variés. À l’international,Orange Business Services cherche à travailler avec les grands groupes et se positionne sur plusieurs projets à venir. À Ce propos, la filiale de l’opérateur participe avec Eiffage Energie, Artelia et Cegelec à l’appel d’offres autour de la communauté urbaine du Grand Dijon.

A lire également

dublin nb iot vodafone

Dublin veut devenir une ville intelligente grâce au NB IoT

Vodafone va lancer un banc d’essai d’un réseau NB IoT à Dublin, la capitale de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend