Accueil > Business > Agriculture > Parrot Sequoia, quand le drone sert l’agriculture
parrot sequioa

Parrot Sequoia, quand le drone sert l’agriculture

Parrot, le spécialiste du drone a conçu un petit boîtier dédié à l’agriculture. Il se fixe sur les drones civils et mesure les besoins des cultures grâce à une caméra multispectrale. 

L’agriculture est enjeu primordial pour notre civilisation. Tout comme la startup M-CadorParrot l’a bien compris et a prévu un accessoire bien pratique pour les exploitants. Le but, proposer un dispositif capable de récupérer des données sur l’état des cultures.

Le Parrot Sequoia se présente sous la forme d’un petit boîtier de 107 grammes qui peut se fixer sur la plupart des drones civiles. Il s’agit d’une caméra de 16 millions de pixels capable d’analyser le spectre de la lumière grâce à un senseur multispectral. Celui-ci placé en-dessous du boîtier mesure le spectre de la photosynthèse, notamment, le rouge, la marge rouge, le vert, et le proche infrarouge. Un GPS et une centrale à inertie sont également intégrés au dispositif pour proposer des cartes aériennes et calibrer le senseur multispectral.

Un jeu de données bien pratique

Avec les données récoltées par le Parrot Sequoia, les agronomes peuvent déterminer les besoins des cultures, le manque d’exposition, les apports en engrais à ajouter, repérer les parasites et les pics assiettes comme les étourneaux.

Les données sont utilisables une fois converties en images aériennes via des outils comme Atlas Microsense, Pix4Dmapper et Airinov. De plus, l’accessoire dispose d’une carte SD de 64 Go et d’un espace supplémentaire pour une autre carte. Le Parrot Sequoia sera disponible en mars prochain au tarif de 3500 dollars, soit 3130 euros environ.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend