in ,

Phosphorus Cybersecurity lève 38 millions de dollars pour sécuriser les dispositifs IoT

Phosphorus Cybersecurity lève 38 millions de dollars pour sécuriser les appareils IoT
programmer or hacker coding on laptop in dark room

Phosphorus Cybersecurity est une start-up de sécurité de l’IoT (Internet des objets) dont le siège social se trouve à Nashville, dans le Tennessee. L’entreprise a annoncé la clôture de son cycle d’investissement de série A d’une valeur de 38 millions de dollars. Une campagne menée par SYN Ventures et Mass Mutual Ventures.

La société prévoit d’utiliser ces fonds pour améliorer sa suite de solutions de sécurité des installations. Ils serviront aussi à trouver de nouveaux talents dans le domaine de l’ingénierie et surtout améliorer l’expérience client des utilisateurs.

La solution phare de Phosphorus, offre aux utilisateurs une plus grande visibilité sur la posture de sécurité de leurs appareils IoT. Elle fournit aux clients un inventaire des appareils connecté dans leur environnement. Que ce soit en termes d’adresses IP, de fabricants, de modèles ou encore des micrologiciels. Phosphorous Cybersecurity aide donc les entreprises et les décideurs à lutter contre les risques croissants des cyberattaques liées à l’IoT.

Phosphorus Cybersecurity contre le nouveau monde des attaques IoT

Cette annonce fait suite à l’explosion du nombre d’appareils IoT dans l’environnement de l’entreprise. Le nombre d’appareils IoT connectés est passé à 11,3 milliards en 2020 et devrait atteindre 27 milliards d’ici 2025.

Cela augmente également les attaques IoT de 639 millions en 2020 à 1,5 milliard en 2021. Les appareils IoT sont désormais considérés par les cybercriminels comme l’un des points d’entrée dans les réseaux d’entreprise les plus importants.

Avec le nombre croissant d’appareils IoT utilisés dans le monde et la cible des pirates informatiques, les entreprises doivent être mieux préparées pour lutter contre les vulnérabilités en termes de sécurité à la périphérie de leurs réseaux.

Chris Ruland, fondateur et PDG de Phosphorous Cybersecurity, a déclaré dans une enquête exclusive :

« Il y a trop de ces appareils IoT sur la plupart des réseaux d’entreprise aujourd’hui. Mais peu d’entreprises savent même combien, ce qu’ils ont et à quel point ils sont exposés. ».

« Récemment, nous avons vu plusieurs cas de réseaux d’entreprise attaqués par des ransomwares. Ce, après que des pirates ont pénétré pour la première fois dans des appareils IoT malveillants tels que des systèmes de caméras et les systèmes de contrôles de porte », a-t-il déclaré. On peut expliquer cette augmentation des attaques IoT par le fait que les cyberattaquants recherchent de nouveaux moyens de contourner les mesures de sécurité renforcées des entreprises. L’amélioration récente de la sécurité des entreprises a eu pour conséquence imprévue d’obliger les pirates à trouver d’autres moyens d’accéder aux réseaux. Et l’IoT est parmi les principales cibles

Phosphorus Cybersecurity vise notamment à résoudre ce problème. L’entreprise veut en effet permettre aux utilisateurs de voir les points de terminaison IoT dans leur environnement. L’objectif étant de corriger les appareils facilement attaquables et de surveiller les appareils à la recherche de signes de compromission.

Passer de la découverte de l’IoT à la remédiation proactive

Phosphorus Cybersecurity s’est imposé comme l’une des principales perspectives du marché croissant de la sécurité de l’IoT. Elle est effectivement évaluée à 14,9 milliards de dollars en 2021. L’un des principaux concurrents de l’entreprise lors de la recherche d’appareils IoT dans un environnement d’entreprise est le moteur de recherche Shodan IoT. Les utilisateurs peuvent utiliser ce moteur de recherche pour découvrir les appareils IoT. Ils peuvent ainsi configurer des notifications pour les informer des appareils connectés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.