in ,

Sensibilisation cybersécurité : comment s’y prendre

La sensibilisation à la cybersécurité est d’une importance capitale au sein d’une entreprise. Les logiciels de sécurité ne suffisent pas pour maintenir les systèmes loin des malwares de toutes sortes, il faut valoriser le capital humain.

La sensibilisation à la cybersécurité consiste à former les employés en matière de protection contre les cyberattaques. Les conseils sur l’éducation du personnel se résument en trois volets : Informer, éduquer, communiquer.

pcloud

Informer le personnel

Le volet « informer » consiste à informer le personnel sur la politique et le processus de sécurité adoptés par l’entreprise. Ceci afin qu’ils puissent prendre les dispositifs adéquats en cas de menaces.

En outre, les dirigeants ont le devoir d’informer le personnel sur toutes les nouvelles formes de menaces.

Toute société dispose d’un système de sécurité propre, qui est destiné à protéger l’ensemble des données. Les logiciels ne sont toutefois que les fruits de l’intelligence humaine. De la sorte, ils peuvent être contournés, piratés.

Par ailleurs, les stratégies d’attaque des cybercriminels évoluent avec le temps. Ils trouvent toujours de nouveaux moyens pour contourner le système. Aussi, il convient de tenir les employés au courant lorsqu’il y a une nouvelle forme d’attaque.

Eduquer

Ce volet est le cœur de la sensibilisation à la cybersécurité au niveau de l’entreprise. Cette dernière est tenue d’éduquer l’ensemble du personnel sur les détails concernant la cybersécurité.

Pour commencer, il faut leur montrer ce qu’est un mot de passe sécurisé. Les employés doivent ainsi éviter les variantes du nom d’utilisateur ou les chiffres trop évidents, entre autres.

Par ailleurs, il est important de former l’ensemble du personnel sur la mise à jour des systèmes de sécurité afin qu’ils les mettent en application.

Parallèlement à cela, ceux qui sont à la tête de la firme doivent apprendre aux employés tout autour du phishing. Le phishing étant le plus courant des attaques venant de l’extérieur.

Et puisque les statistiques affirment que la plupart des malwares proviennent d’e-mails de hameçonnage, il faut alors apprendre au personnel comment utiliser le filtre spam et de web.

Pour terminer avec le volet éducation, l’entreprise doit apprendre à ses salariés à sauvegarder les données. Ils doivent avoir des dossiers sécurisés au cas où une cyberattaque survienne.

Communiquer

Toute entreprise qui veut éviter le pire en matière de cybersécurité doit aussi communiquer au personnel les dernières mises à jour des systèmes. Cela permet d’éviter les éventuelles brèches au niveau du système.

Les dirigeants ont également le devoir de transmettre au personnel tous les logiciels de sécurité disponibles.

La société peut également inciter les employés à protéger les ordinateurs et les appareils mobiles.

En même temps, l’entreprise peut collaborer avec d’autres entités pour faciliter la sensibilisation à la cybersécurité. Elle peut par exemple faire appel à un partenaire de confiance pour prêter main forte.

Il faut toutefois garder en tête que les cybermenaces sont omniprésentes. Le risque d’en subir des dommages dépend seulement de la capacité de l’entreprise à prévenir ce qui peut l’être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *